Actions CTO ou ETF NASDAQ PEA

Bonjour Ă  tous,
Depuis quelques jours je me tâte à ouvrir un CTO pour pouvoir acheter des titres non européens en lesquels je crois style Apple, Amazon et Microsoft mais la fiscalité me fait peur. Bien que les performances passées ne préjugent pas des performances futures, ces 3 actions battent le NASDAQ. D’un autre côté l’ETF NASDAQ n’est pas soumis à la flat tax sur mon PEA. Ma question est donc : devrais-je ouvrir un CTO tout de même ou bien investir sur l’ETF NASDAQ sur PEA, qui malgré une moins bonne performance, sera moins taxé que mon CTO ?

On ne connait pas le futur, donc on ne peut pas répondre à cette question.
Mais il est clair que pour battre un ETF capitalisant sur PEA, il faut une grosse surperformance sur CTO.
Et encore, on ne parle même pas d’éventuelle suppression de la flat tax qui augmentera substantiellement la fiscalité du CTO.

Hello,

Regardes l’ETF éligible au PEA : AMUNDI PEA US TECH ESG UCITS ETF ACC

Top3 : Microsoft, Apple, Nvidia
53% du portefeuille
0,30% de frais

2 « J'aime »

je n’ai pas bien compris. si on enleve la flat taxe, comment ça peut augmenter la fiscalité, vu qu’on supprime la taxe ?

Alors tu veux faire du stock picking avec un CTO :

  • Au lieu de payer 17,2 % de taxes avec ton PEA (c’est des taxes pour moi, les prĂ©lèvements sociaux), tu vas payer 30 % sur ton CTO.
  • On parle donc de 12,8 %. Il faudrait donc que tes actions en stock picking surperforment l’indice de rĂ©fĂ©rence (dans notre cas, le Nasdaq).
  • Le stock picking est sur du court terme (max 3 ans pour moi si tu n’as pas de stratĂ©gie particulière, par exemple : dividende, REITs, etc.). En regardant la performance des actions que tu prends en compte sur 20 ans par rapport au Nasdaq, le Nasdaq surperforme (on prend en compte les taxes par rapport aux comptes titres, CTO ou PEA). Donc si tu n’as pas de stratĂ©gie, ce qui est le cas ici car tu dis avoir peur et tu ne prĂ©cises pas de stratĂ©gie, l’ETF Nasdaq sur PEA est ce vers quoi tu dois te diriger.
  • L’ETF de @Rob69426 est bien car tu es exposĂ© en surpondĂ©rant tes valeurs, mais il peut Ă©voluer Ă  l’avenir et faire diminuer la pondĂ©ration de ces entreprises, ce qui est bien (ETF avec 4 mots clĂ©s (ESG, PEA, US, TECH :sweat_smile:))
1 « J'aime »

Super, merci beaucoup pour tes précisions, je pense rester avec le PEA et aller vers l’ETF mentionné par @Rob69426 du coup !

La flat tax nous permet de ne payer que 30 %, au lieu de 17,2 % + impĂ´ts sur le revenus.

1 « J'aime »

Tu penses qu’il pourrait changer leur Top3 « facilement Â»? Je connais pas trop les politiques/mouvements des ETFs

C’est l’analyste/algorithme derrière l’ETF chez Amundi qui va réajuster en fonction du marché, des entreprises qui émergent/perte de vitesse, des critères ESG etc. Le top 3 ici est très solide à horizon 1-2 ans il ne va pas trop bouger

1 « J'aime »

Je me permet d’intervenir car je suis en pleine réflection sur un ETF Nasdaq 100.
Il est clair que depuis 20ans cet indice est largement au dessus des autres. On avoisine les +30% par an les 5 dernières années…
Çela ne présage pas l’avenir non plus.
Pour l’etf esg perso je n’aime pas sa composition.

Un ETF Nasdaq100 semble intéressant sur PEA toutefois si c’est pour du long terme disons plus de 20ans.
Rien ne nous garantie que le PEA gardera la même fiscalité avantageuse.
J’ai fait des simulations et oui entre une fiscalité a 17% et une a 30% quand tu vas retirer tes billes l’imposition qui varie presque du simple au double. Ça fait mal…

Je suis un peu averse au ETF synthétique. Bien que sur PEA l’Etf d’Amundi a un swap garanti par bank of america. Mais 0,30% de frais la où AXA propose le même produit avec 0,14.% sur CTO et un meilleur suivi de l’indice. Qui plus est non synthétique… Pour 15€ la part…

A vous de choisir.

2 « J'aime »

Si je suis inquiet pour la flat tax, le principe de base de la fiscalité du PEA me semble moins exposé, sous entendu prélèvements sociaux après 8 ans, à mon avis, au pire on aura une revalorisation du taux de PS.
L’encours total des PEA doit être autour de 100-120 Md€, pour donner un comparateur pertinent c’est 1 920 Md€ pour l’AV. Il n’y a pas assez d’encours pour que ça représente un réel intérêt pour le fisc.

1 « J'aime »