Avis sur Bricks

Bonjour Ă  tous,

Je lance un petit sujet sur Bricks que je suis en train de découvrir.
La plateforme est assez récente et pour résumer rapidement permet d’investir dans des fractions (appelés brick) de logements (achetés à 50% par un crédit et 50% par les souscripteurs). Ces bricks permettent de recevoir les loyers collectés au prorata du nombre possédé. On peut (pourra ?) aussi revendre ces fractions sur une place de marché dédiée sur le site. Enfin, ils « promettent » des rendements de 10 à 15% suivant le bien.

Je suis curieux de savoir si certains d’entre vous ont déjà commencés à investir sur cette plateforme. Quel avis avez-vous dessus ? Avez-vous déjà pu recevoir des revenus sur les loyers ?

Je me pose aussi cette question si quelqu’un sait :

  • Pourquoi c’est la flat tax qui s’applique et non la fiscalitĂ© des revenus fonciers comme pour une SCPI ? :thinking:

Bonne journée !

3 « J'aime »

Hello @MMJ ,
Même si sur le papier ça à l’air très intéressant, je reste convaincu que c’est pas une alternative au vrai investissement immobilier. Pour moi, c’est et ça restera un nouveau type d’investissement.

Voici pourquoi je ne suis moins emballé que le « vrai » immo :

  • Tu n’es pas pleinement propriĂ©taire de ton bien
    • Si tu veux changer ton loyer, ton type d’exploitation, mĂŞme y habiter pourquoi pas ! → Tu ne peux pas
  • L’effet de levier, mĂŞme Ă  50% reste pas Ă©norme
  • La fiscalitĂ© est Ă  la flat-tax comme tu l’as Ă©noncĂ©

Les avantages en revanche sont :

  • Investir dès 10€ et pas besoin de faire un prĂŞt
  • Gain de temps Ă©norme ! (vs l’investissement traditionnel)
  • Pouvoir revendre simplement ses parts (enfin c’est ce qui est dit, faut que le reste suive)

Je pense que c’est une bonne plateforme pour « prendre un risque » et placer un peu de sous en trop. Mais si j’avais du cash de dispo, je préfèrerai le mettre en apport pour un « vrai » projet immo plutôt que sur Bricks par exemple.

2 « J'aime »

OK mais ce n’est pas le même niveau de cash nécessaire donc pas comparable

1 « J'aime »

Bonjour,

Pour répondre à ta question :
car ce ne sont pas des revenus fonciers mais des dividendes, donc flat tax.

On m’a déjà demandé plusieurs fois mon avis via mon site Avenue des investisseurs, voilà ce que j’ai répondu :

Plusieurs remarques :

  • plateforme non agrĂ©Ă©e par AMF et pas ORIAS…donc Ă©pargnant moins protĂ©gĂ© ;

  • on n’est pas propriĂ©taires, juste l’usufruit (donc achat dĂ©membrĂ©) ;

  • frais Ă©levĂ©s : 10 % Ă  l’achat, 1 % de frais de gestion annuels, 10 % Ă  la revente ;

  • ce ne sont pas des revenus fonciers Ă  dĂ©clarer, mais des revenus mobiliers (flat tax) ;

  • beaucoup de fautes d’orthographe, cela dĂ©crĂ©dibilise et manque de sĂ©rieux de mon point de vue ;

  • ils prĂ©tendent 10-15 % de rendement annuel…cela me semble exagĂ©rĂ© et cela reste Ă  prouver.

  • sociĂ©tĂ© très jeune (et seulement 1000 € de capital social), je n’investirais pas avant plus de retours d’expĂ©rience…surtout vu les rĂ©serves exprimĂ©es prĂ©cĂ©demment.

11 « J'aime »

Dans mon cas, j’ai investi dans l’immobilier tokenisé aux US via RealT. Et cela marche très bien depuis plusieurs mois. Probablement moins cher et “un peu” plus sur que Bricks au vu des retours.
Il y’a a beaucoup d’information sur le sujet sur Finary ou ailleurs.

C’est une nouvelle plate-forme… je pense que c’est un risque comme toute nouvelle plate-forme comme realt au début…

Merci pour vos réponses !

Clairement Bricks est très jeune donc prudence en plus comme le disait @Nicolas la plateforme n’est pas agréée par l’AMF ou l’ORIAS.

Pareil, donner 10-15% de rentabilité, semble plus une façon d’appâter les souscripteurs qu’un réel retour d’expérience (c’est pourquoi je demandais si certains avait déjà pu recevoir des revenu de ce service).

En ce qui me concerne, ça serait plutôt une plateforme à surveiller pour le futur pour de la diversification, pour peut-être investir dans une ville où je sais que je ne pourrais pas investir sinon.

Que de beau monde sur ce forum, Sir @Nicolas me fascine à prendre de son temps pour répondre avec clairvoyance :smiley:

Forum de qualité avec des contributeurs de qualité donc oui j’aime bien passer de temps en temps, et répondre quand je pense avoir une petite valeur ajoutée à apporter :slight_smile:

7 « J'aime »

HEllo Ă  tous,

J’ai écrit un article sur Bricks sur mon blog Investissements Faciles.
Je serais moins dure que Nicolas :

  • La sociĂ©tĂ© est maintenant immatriculĂ©e Ă  l’ORIAS mĂŞme si ce n’est qu’en temps qu’IFP
  • Pour avoir Ă©tĂ© en contact avec CĂ©dric, il est très pro et Ă  une vision claire de son produit
  • La fiscalitĂ© est plus avantageuse qu’une simple flat tax, il s’agit de la fiscalitĂ© sur les royalties, ce que si tu investis 100 €, tu dois atteindre les 100 € de revenus avant d’être taxĂ©. Autant dire que ce sera … Ă  la revente. En attendant, tu peux faire fonctionner l’effet boule de neige Ă  fond !
  • Pas de grosse crainte sur les rendements avec un levier de 2 sur de l’immobilier de rendement, c’est le minimum, mĂŞme avec les frais.

Pour moi sa grande force c’est sa simplicité, ma mère et peut-être même ma grand-mère pourraient investir sans difficulté et sans avoir un conseiller qui essaye de lui revendre la SCPI maison avec un rendement à 4% et autant de frais que Bricks.

Cependant, tout n’est pas parfait et il y a des points faibles que beaucoup ont repérés :

  • Les frais, similaire Ă  une SCPI dommage pour un acteur full online qui se veut disruptif
  • SociĂ©tĂ© jeune, il y a un risque de faillite certain, cependant, si la mayonnaise prend, vu le montant des frais, ils n’auront aucun souci Ă  ĂŞtre bĂ©nĂ©ficiaire
  • Le site web Ă  perfectionner (fautes, fonctionnalitĂ©, fausse photo sur la page d’accueil)
  • Les contraintes du statut d’IFP (1M max par collecte)
  • Contrairement Ă  un RealT, on est propriĂ©taire de pas grand choses …

Mon avis est plutôt positif, je suis impatient de découvrir la suite :slight_smile: En espérant que l’équipe sera à la hauteur.

4 « J'aime »

Bonjour,

Il y a tout de même un gros avantage je trouve dans cette technique d’investissement. C’est qu’elle permet d’exploiter l’effet de levier sans subir un endettement. C’est à dire que contrairement à un investissement à crédit sur de l’immobilier en personnel ou en SCPI, vous n’avez aucun endettement à supporter, c’est la société qui le supporte pour vous. Et ça c’est vraiment crucial, de ne pas augmenter son taux d’endettement.

Les SCPI vont également du levier, mais le montant est souvent cappé.

Qu’est ce qui explique le rendement des scpi si elles font du levier alors :thinking: . Un investissement immobilier avec levier devrait avoir un rendement plus proche des 10-13% que des 4-5% de la majorité des scpi.

Les frais. CQFD :sweat_smile:

Plus sérieusement, les opérations d’achat/rénovation/revente sont bien plus rentables que la location dans l’immobilier de bureaux.

2 « J'aime »

Ouch ça fait mal alors :joy: :joy:

Bonjour,

Achat/Réno/Revente sur de l’immo de bureau ? Ou de l’immo de location particulier ?
En cash ou avec emprunt ?

Merci pour les précisions

Pour ceux qui veulent en savoir plus y a une interview du fondateur de BRICKS par SĂ©bastien Koubar sur YouTube Le lien de itw

1 « J'aime »