Débutant, conseillez-moi sur mon épargne actuelle

Bonjour,

Pour commencer voici notre profil :

36 ans tous les deux, pacsés, 2 enfants (3ans et une naissance qui arrive), TMI 11%, salaire Mr 2 000€, salaire Mme 1 700€, résidence principale estimée à 400k€, reste 19 ans de crédit, profil dynamique, horizon 15 ans.

Epargne Mr 150€, épargne Mme 90k€. Héritages.

Nous venons de prendre contact avec deux CGP dont l’un est indépendant (MIF2). En parallèle je me documente sur divers sites.

Proposition du CGP non indépendant :

40% sur fond immobilier :

  • 20% SC Pythagor
  • 20% Novaxia R

60% sur fonds structurés :

  • 20% ISTOXX Europe 600 Automobile
  • 20% Bloomberg Eurozone 30
  • 20% Phoenix Société Générale

A évoqué de la SCPI en directe potentiellement en démembrement (Eurion et Corum XL)

Proposition du GGP indépendant :

Pour le moment pas de détail des établissements mais un montage avec un crédit lombard permettant l’augmentation de la surface de l’assurance vie de 50% (pas de détail sur le taux du crédit). 50% fonds euros 50% UC (dont SCPI). (Pas de PEA !)

Je précise que je n’ai aucun problème à payer les conseils d’un CGP indépendant ou non. Cependant j’attends que les frais générés me permettent de gagner plus qu’une allocation que j’aurais pu imaginer moi-même. Le CGPI propose 5 000€ de forfait pour la première année puis 0,6% des actifs. J’ai une vision de notre dossier plutôt simple, et imagine une allocation plutôt passive.

J’ai pris le temps d’imaginer une allocation de notre épargne qui serait (nous gardons bien évidement de l’épargne de précaution):

  • 30% ETF World => PEA
  • 40% Fonds euros => Assurance vie
  • 30% SCPI => SCPI

Détails AV:

Partant du principe que peu d’établissements proposent du crédit lombard, l’assurance vie ne sera pas forcément la mieux placée en termes de frais ni en terme d’UC. Donc frais AV + frais CGPI….serait-ce si rentable ???

Voilà j’aimerais avoir vos avis, le conseil d’un CPG est-il « indispensable » ? Le cout du CGP vaut-il le coup selon vous ? Ne devrais-je pas porposer de gérer mon même le PEA pour « économiser » les 0,6% de frais? Que pensez-vous de mon allocation ? Est-ce qu’elle tient la route ? Je suis preneur de tout avis, conseils concernant notre cas.

Autant le crédit Lombard me paraissait une piste vraiment intéressante quand on possède une bonne surface finance l’année dernière autant maintenant…on.est quand même passé de 0.95% TAEG (quand j’ai regardé sur Boursorama qui reste un des plus intéressant du secteur) à 4.5% actuellement…c’est pas avec ton placement en fond euros (1.3% en moyenne) et SCPI (4 a 6%) que tu vas être hyper rentable.
Pour l’autre proposition, fonds structurés à éviter ++
Ton allocation équilibrée répartie entre PEA / fd euros et SCPI me semble complètement cohérente (je ne juge pas le profil de risque qui est propre à chacun).

3 « J'aime »

en phase avec @Arutha, quelqu’un qui propose des structurés à quelqu’un qui se présente comme débutant c’est un gros red flag :triangular_flag_on_post:

on investit uniquement sur ce que l’on comprend !

tu ne précises pas non plus tes objectifs alors que c’est la première étape - et que ce sont principalement eux qui vont définir quels supports privilégier

Exemples de questions à se poser :

  • Est-ce qu’on a des projets importants dans les 2, 5, 10, 25 ans à venir ?
  • Est-ce qu’on vise à faire grossir le capital ou bien à percevoir de la rente ?
  • Est-ce qu’on prévoit de changer de RP ?
  • etc.

En effet je n’ai pas précisé mais je me suis renseigné sur le crédit lombrd.
Le taux serait corrélé à l’Euribor et en ce moment les taux sont elevés. @Arutha tu me confirme donc ce que je pensais, actuellement le credit lombard n’apporte rien.

Même sans jusgement, cette allocation te semble-t-elle cohérente à un profil dynamique?

Merci @Crabounet .
Pas de projet important à venir.
Pour le moment le but est de faire fructifier le capital
Nouvelle RP depuis un an, pas de projet de changer, ni d’invesir dans de l’immo.
Ces sommes peuvent être bloquées sur + de 10ans.

Merci à vous deux

1 « J'aime »

La répartition de tes actifs dépend de ta sensibilité au risque, qui est différents les uns par rapport aux autres. Par exemple à titre perso, j’ai un profil que je juge dynamique avec 70% ETF (AV et PEA) et 30% sécurisé (réparti la moitié en fd euros et l’autre moitié en SCI immo).
Dans tous les cas tes choix de support sont pertinents

1 « J'aime »

Pas de projet important à venir.
Pour le moment le but est de faire fructifier le capital
Nouvelle RP depuis un an, pas de projet de changer, ni d’invesir dans de l’immo.
Ces sommes peuvent être bloquées sur + de 10ans.

dans ce contexte je ferais full ETF bête et méchant en PEA (deux PEA : un pour toi et un pour madame)

je laisserais tomber les SCPI si pas besoin de rente ni d’appétance particulière pour l’immo - par ailleurs ta RP t’expose déjà à cette classe d’actif

my two cents :blush:

et bien entendu Ceci n’est pas un conseil en investissement et les performances passées ne préjugent pas des performances futures

1 « J'aime »

La proposition du CGP non indépendant c’est un gros non pour moi.

La proposition du CGPI est intéressante, mais il faut bien se renseigner, car emprunter pour investir c’est dangereux et agressif. Si tu veux partir là dessus, soit vraiment sûr que tu peux encaisser les pire scénarios. N’hésite pas à harceler de question ton CGPI.

Ton allocation perso est la solution la plus logique suite à ta présentation, quoique je la trouve un peu trop défensive à mon gout, mais tu as surement tes raisons.

En conclusion : A ta place je me concentrerai sur l’allocation perso qui permet de fructifier efficacement ton patrimoine (pas de frais de CGP, peu de frais au niveau des enveloppes), et une fois que j’aurai un patrimoine qui me semble conséquent, à ce moment là je chercherai à me faire accompagner.

2 « J'aime »

En effet pas besoin d’un CGP pour ce type d’allocation 40/30/30 basique (et très bien d’ailleurs).

Pour faire simple vous pouvez tout mettre sur une AV et ne pas s’embêter avec un PEA à côté, il y a des ETFs World sur la plupart des AV correctes.

Pour l’immo et moins cher que les SCPI il y a aussi les SCI, mais un peu moins de rendement donc tout dépend de l’horizon de temps (car il faut un bon moment pour éponger les frais de souscriptions des SCPIs).

En ce moment j’ai tendance à aller vers du 40% immo et 30% fonds euro pour la partie « non volatile », mais difficile de savoir si l’immobilier d’entreprise sera ou non beaucoup affecté par les nouvelles conditions de marché (inflation + hausse des taux, etc.) et surtout combien de temps.

Donc votre solution semble la plus raisonnable même si il ne faut pas s’attendre à des miracles en termes de performance (mais c’est le prix à payer pour bien dormir).

40% fonds euro
30% SCI Capimmo ou panier de 3 SCPIs
30% MSCI World

Ensuite rééquilibrage annuel, et encore pas forcément.

avis qui vaut pas grand chose et n’engage que moi : ton allocation me parait assez conservatrice, je baisserais les fonds euros à 20 ou 25% et les 15-20% restants je les diversifierais sur du crowdfunding/or/cryptos/private equity

concernant un commentaire précédent sur un ETF sur assurance-vie : il y a une couche de frais en plus par rapport à un PEA

1 « J'aime »

oui c’est plutôt prudent et « basique » mais j’ai repris dans mon commentaire les données de départ.

en effet on peut aller chercher un peu plus de performance (et donc de risque) en substituant du crowdfunding immo à une partie du fonds euro (histoire de rester dans la famille « obligations »), augmenter la poche actions, rogner encore un peu pour mettre 2-5% de crypto (pour le fun et l’adrénaline), etc. mais du coup on s’éloigne des allocations présentées sur le message initial.

Bonjour,
Merci pour toutes vos réponses qui nous aident à avancer en solo. Nous avons décidé d’abandonner les conseils CGP pour le moment.

Je continue donc de travailler mon allocation, celle de madame se fera dans un second temps avec un profil plus prudent. J’ai suivi vos conseils et diminuant la partie défensive :

50% sur un PEA avec un ETF (3 max)
20% sur fonds euro via deux assurances vie
20% d’UC sur SCPI via deux assurance vie (4 SCPI max)
5% sur une assurance vie en gestion piloté avec un profil dynamique++
5% sur un placement type or

1/ Que pensez-vous de cette répartition 50/%/20%/20%/5%/5% ?

2/ Avez-vous des conseils concernant le choix ou la manière de répartir le fond euros sur Spirit2 (Nouvelle Génération ET/OU Croissance Allocation long terme)

3 / Que pensez-vous d’ouvrir le PEA avec un seul versement de 70k€ d’un coup sur l’ETF (Vs une sorte de DCA sur plusieurs mois) sommes-nous dans une « bonne période » pour rentrer en une seule fois ?

4/ Je n’exclue pas une faible partie PrivateEquity et/ou de produits structurés sur Spirit2.

Je trouve que vous vous compliquez la vie.

La 2e ou 3e AV en gestion pilotée n’apporte rien par rapport au fait de tout mettre en actions sur le PEA (vous comptez prendre un profil dynamique apparemment).

Si je comprends bien vous voulez la répartition suivante:

  • risqué / actions 55%
  • exotique 5%
  • pas ou peu risqué (fonds euro + scpi) 40%

Mis à part les 5% d’exotique tout peut se faire sur 1 seule enveloppe, mais disons que vous tenez absolument à avoir un PEA vous pourriez faire:

  • PEA (ETFs actions) 55%
  • 1 AV avec fonds euro et SCPI/SCI: les 40% restants

Bonjour,

Je ne m’embeterais pas trop avec la gestion pilotée non plus.
Sinon, le croissance allocation long terme est réservé au PER Spirit il me semble pas à l’AV

1 « J'aime »

@templeton l’idée était de jouer une carte risque sur du pilotée. Je ne me sens pas de choisir moi même des actions pour cette partie risquée. Etant sur l’idée d’une gestion passive, c’est pour celà que j’ai pensé à mettre 5% en profil agressif sur du piloté.

Je ne tiens pas absolument à avoir de l’AV ET du PEA, mais le PEA permet d’éviter une couche de frais sur la partie ETF.

Concernant le fait d’avoir deux AV, l’idée est de diversifier les assureurs et les fonds euros.

@Frank pour moi le fond croissance ALT est bien dispo sur Spirit2

image

1 « J'aime »

Si vous regardez la composition des gestions pilotées, ce sont des ETFs (actions et obligations), avec une couche de frais supplémentaires prélevés par la plateforme (Nalo, Yomoni, etc), vous pouvez soit le faire vous-même soit vous en passer amha.
Dans la plupart des cas vous obtiendrez le même résultat sinon mieux avec un ETF World par exemple.

Exemple Yomoni profil 8 est à -16% sur l’année (https://static.yomoni.fr/assetmanagement/FactSheets_Profils/rapportMensuel_P8.pdf) contre -6,46% pour le CW8 disponible sur PEA (https://www.justetf.com/fr/etf-profile.html?groupField=none&index=MSCI%2BWorld&sortField=yearReturnEUR&sortOrder=desc&distributionPolicy=distributionPolicy-accumulating&pea=true&from=search&isin=LU1681043599#overview).
On fait donc presque 3 fois mieux (ou 3 fois moins pire dans ce cas) avec un simple ETF World qu’avec un robo-advisor (qui n’est ni plus ni moins que de la gestion active mais automatisée).

Sachant que vous aurez déjà du fonds en euros côté AV, je ne vois pas l’intérêt de s’exposer encore à des obligations, mais cette fois volatiles via Yomoni (30% d’obligations en profil 8) .
A la limite si c’est pour tasser la volatilité globale, mettez un peu plus de fonds euros dans votre allocation, pas de performance à attendre mais au moins ça ne bougera pas négativement pour la poche « obligations »…

4 « J'aime »

Pourrais tu me developper ton choix de SCI en AV plutôt que SCPI stp?

As-tu une idée, une moyenne de temps qui rend les SCPI plus interessante que les SCI.
Au bout de combien d’années peut-on estimer que les frais des SCPI seront « absorbés » et que leur rentabilité sera supérieur à une SCI?

Perso j’ai choisi 3 SCI/SC (ce n’est bien sûr pas un conseil d’investissement)

  • SC Pythagore
  • SCI Silver Avenir (mais montant limité en AV)
  • SCI Capimmo