Discussion existentielle

Bonjour Ă  tous :grinning:

Aujourd’hui j’aimerai discuter d’un sujet qui me concerne tout particuliĂšrement et qui ne sera pas du tout le cas de la majoritĂ© d’entre vous.

J’ai 33 ans, je n’ai pas d’enfants et je n’en veux pas, ma compagne Ă  12 ans de plus que moi (vous verrez l’importance de cette infos aprĂšs), j’ai trĂšs peu d’ami et mes deux demi-frĂšre ont le mĂȘme Ăąge que moi.
Je suis une personne que l’on peut trùs clairement qualifier de casaniùre et assez asocial :sweat_smile:

Je me suis lancĂ© dans l’investissement cette annĂ©e dans le but, comme la plupart d’entre nous, d’avoir une meilleur retraire et ne pas devoir dĂ©pendre de l’état belge pour vivre.

Actuellement mon salaire me permet d’investir +/- 600€ par mois et je commence Ă  me poser de sĂ©rieuses questions par rapport Ă  cet investissement.
J’ai l’impression que cet investissement ne me permet pas de profiter de mon argent, car j’ai toujours pensĂ© que c’est quand on est jeune que l’on profite le plus de la vie, car on ne peut absolument pas savoir si notre santĂ© sera assez bonne Ă  l’ñge de la pension pour en profiter pleinement.
N’ayant pas d’hĂ©ritier, ayant un cercle social restreint et ayant une compagne qui, ne nous le cachons pas, Ă  de grande chance de partir avant moi :disappointed_relieved:, je me pose sincĂšrement la question de l’intĂ©rĂȘt d’un investissement aussi poussĂ©.

Certes cela me permettrait d’avoir un joli pactole à mes 65 ans, mais objectivement que va devenir cet argent ?
L’objectif est de vivre sur les intĂ©rĂȘts via la rĂšgle des 4% (adaptable bien sĂ»r), mais quid de mon capital ?
Acheter une maison dans le sud de la France ? Quel intĂ©rĂȘt, je n’ai pas d’hĂ©ritier Ă  qui la lĂ©guer et il est hors de question qu’elle soit donnĂ© Ă  l’état.
M’acheter une voiture ? Pourquoi pas, mais peut-ĂȘtre que je ne pourrais plus conduire dans les annĂ©es qui suivent.
Partir en voyage ? Vu l’ñge de madame ça ne sera peut-ĂȘtre pas possible, et tout seul c’est impensable.
Ne rien faire et laisser l’argent Ă  l’état ? Hors de question.

Je pourrais vous citer d’autres exemples mais vous comprenez bien que je suis dans une impasse.

Bien sĂ»r je n’attends pas de vous que vous me disiez quoi faire, mais ça m’intĂ©resserait fortement d’avoir votre avis sur cette situation qui doit ĂȘtre peu commune je pense :thinking:

Merci Ă  vous :smile:

2 « J'aime »

Bonjour,

Merci de partager ta situation et tes rĂ©flexions, elles sont effectivement trĂšs intĂ©ressantes et peuvent toucher plus de personnes qu’on ne le pense. Voici quelques pistes de rĂ©flexion qui pourraient t’aider Ă  voir les choses sous un autre angle :

Profiter du prĂ©sent tout en prĂ©parant l’avenir : Il est tout Ă  fait comprĂ©hensible de vouloir profiter de la vie maintenant, surtout quand on est en bonne santĂ©. Peut-ĂȘtre pourrais-tu trouver un Ă©quilibre en investissant une partie de tes revenus tout en rĂ©servant une autre partie pour te faire plaisir dĂšs maintenant. Cela peut inclure des loisirs, des voyages, ou toute autre activitĂ© qui te tient Ă  cƓur.

Investir dans des expĂ©riences : PlutĂŽt que de voir l’investissement uniquement comme une Ă©pargne pour la retraite, envisage de dĂ©penser pour des expĂ©riences qui enrichiront ta vie actuelle. Par exemple, apprendre de nouvelles compĂ©tences, suivre des formations, ou participer Ă  des activitĂ©s sociales qui pourraient aussi t’aider Ă  Ă©largir ton cercle social.

ConsidĂ©rer d’autres formes d’investissement : L’investissement ne se limite pas aux finances. Investir dans ta santĂ©, ton bien-ĂȘtre, et tes relations peut aussi avoir un retour sur investissement important. Prendre soin de toi aujourd’hui peut te permettre de profiter de la vie plus longtemps et en meilleure forme.

RĂ©Ă©valuer tes objectifs de vie : Il peut ĂȘtre utile de te poser la question de ce que tu veux vraiment accomplir dans la vie, au-delĂ  des considĂ©rations financiĂšres. Quels sont tes rĂȘves, tes passions ? Parfois, avoir un but clair peut donner un nouveau sens Ă  la façon dont on utilise son argent.

Planification successorale : Si tu es prĂ©occupĂ© par ce que deviendra ton capital aprĂšs ton dĂ©cĂšs, il existe des options pour le lĂ©guer Ă  des causes qui te tiennent Ă  cƓur, que ce soit des Ɠuvres de charitĂ©, des associations, ou mĂȘme des amis proches. Cela peut donner un sens supplĂ©mentaire Ă  ton Ă©pargne.

Dialogue avec ta compagne : Étant donnĂ© que ta situation est Ă©galement liĂ©e Ă  celle de ta compagne, en discuter avec elle pourrait ouvrir de nouvelles perspectives. Peut-ĂȘtre avez-vous des projets communs que vous n’avez pas encore explorĂ©s.

En fin de compte, l’important est de trouver un Ă©quilibre qui te rende heureux et satisfait Ă  la fois maintenant et dans le futur. Chacun a une vision diffĂ©rente de la rĂ©ussite et du bonheur, et il n’y a pas de rĂ©ponse unique.

Je te souhaite bonne réflexion et surtout de trouver une voie qui te convienne pleinement.

Bien Ă  toi.

8 « J'aime »

L’investissement est une porte d’entrĂ©e vers la gestion des finances personnelles : certains y voient un moyen d’avoir une meilleure retraite, d’autres d’ĂȘtre FIRE, d’autres encore vont s’intĂ©resser aux marchĂ©s, certains vont juste s’arrĂȘter Ă  faire le mĂ©nage dans leur budget


Votre cas a l’air d’ĂȘtre loin du cas « standard Â» : vouloir une bonne retraite (voire devenir FIRE) + lĂ©guer du pat’ Ă  ses enfants. Alors peut-ĂȘtre faut-il tweaker certains paramĂštre pour que cela vous correspondent mieux ?

Ex :

  • Moins d’épargne pour plus profiter, mais quand mĂȘme assez d’épargne pour thĂ©sauriser
  • RĂ©duire l’allocation sur les actifs volatiles pour un horizon court/moyen terme que long terme
  • Moins rechercher la performance mais plus le sens dans l’investissement (avoir un gros biais « green Â» par ex, ou une autre cause quelconque)
  • S’investir beaucoup plus dans le local. Donner de son temps/Ă©nergie/argent aux gens autour de nous
  • Ou au contraire aller sur du spĂ©culatif quitte Ă  risquer un peu plus, car il n’y a pas la contrainte du patrimoine qui doit vous survivre

Vous pouvez lire le bouquin die with zero - Recherche Google (ou Ă©couter quelques podcast de l’auteur qui synthĂ©tise sa pensĂ©e). Et si vous avez le courage, vous pouvez lire le bouquin the missing billionaires - Recherche Google. C’est costaud, mais il aborde la notion d’utilitĂ© du patrimoine, aussi bien sur l’accumulation que sur la consommation.

Dans tous les cas vous rĂ©flĂ©chissez Ă  mieux gĂ©rer votre argent et ça ne peut vous ĂȘtre que bĂ©nĂ©fique :slight_smile:

3 « J'aime »

Bonjour
J’ai des points communs (pas d’enfants et ca ne changera sans doute pas) et des diffĂ©rences (plus ĂągĂ© d’une 15aine d’annĂ©e et cĂ©libataire), donc ce n’est pas pareil mais ca m’intĂ©resse aussi.
J’ai « sĂ©curisĂ© Â» ma RP, donc maintenant sur mon « disponible Â» c’est environ 50% en voyage (c’est mon truc les voyages, et voyager seul en voyage organisĂ©, c’est cher mais faisable) parce que je suis encore assez jeune pour ne pas ĂȘtre limitĂ© « physiquement Â», et 50% en invest pour tout claquer en voyages Ă  la retraite parce que j’aurai alors tout le temps (mais moins les moyens « physiques Â»)
Mon « taux de dĂ©pense Â» sera alors liĂ© Ă  « combien de temps il me reste Â» (pas de rĂšgle des 4%, puisqu’il faut tout cramer avant)
Et je ne pense pas finir centenaire.
Il me restera alors ma RP (que j’échangerai sans doute entre temps pour quelque chose de plus petit) : Soit ca paiera mes derniĂšres annĂ©es en rĂ©sidence spĂ©cialisĂ©e (ouh lĂ , ne pas transformer ce forum en pathos
) soit je repasserai en location pour « libĂ©rer Â» ce capital bloquĂ©.
Et dernier point : je compte faire un testament qui lĂšguera « le reste Â» Ă  une cause qui me sera chĂšre (ca pourrait ĂȘtre la SPA par exemple) (comme le dit @renauddh)

Une petite rĂ©flexion supplĂ©mentaire (disons que si j’étais dans ca cas, c’est ça qui me prĂ©occuperait en premier) : ta compagne Ă©tant plus agĂ©e, elle partira donc aussi (enfin je suppose) Ă  la retraite plus tĂŽt. Ce capital pourrait aussi te permettre de « lever le pied Â» Ă  ce moment lĂ  (parce que l’un qui travaille full time, et l’autre Ă  la retraite, pendant 10 ans, j’ai dĂ©jĂ  vu le cas et c’est important de profiter des moments oĂč vous serez ensemble)

Et comme je suis un vilain pas beau (j’ai longtemps hĂ©sitĂ© Ă  le mettre ce paragraphe, mais l’expĂ©rience m’a montrĂ© que c’est une possibilitĂ©) : je ne vous le souhaite bien Ă©videmment pas, mais parfois les relations solides et durables, ça se termine pas comme c’était prĂ©vu
 et avoir un petit capital dans cette pĂ©riode difficile pour rebondir, ça peut aider

Bon aprĂšs avoir bien plombĂ© l’ambiance


1 « J'aime »

Bonjour @renauddh

Avec Chat GPT, « trop Â», c’est comme « pas assez Â»!

Mettez-y plus de vos tripes ou alors, annoncez clairement la couleur.

J’ai seulement demandĂ© Ă  Chat GPT 4.O
« Que rĂ©pondrais-tu Ă  ce post de @Cosmos_TCG
 ? Â»

Il n’y a rien de dĂ©connant dans cette rĂ©ponse que vous avez postĂ©e mais ça pue le manque d’efforts dĂšs le premier paragraphe. Servez-vous en pour faire mieux, pas pour faire passe-plats.

Merci :wink:

Darryl

2 « J'aime »

Bonjour Ă  tous,

Je trouve moi aussi ce sujet hyper intéressant !

J’ai 30 ans, en couple mais nous n’aurons pas d’enfant. Je gagne bien ma vie et j’ai 3 appartements en lmnp. Je me suis inscrit sur Finary pour dĂ©velopper ma culture de la finance (en rĂ©novation je suis bon mais en bourse et autre non).
Je m’interroge aussi sur le sens de mon Ă©pargne. Je me dis que ça ne me servira pas Ă  grand chose d’ĂȘtre le mec le plus riche du cimetiĂšre ^^
VoilĂ  ça ne fait pas trop avancer le schmilblick mais c’était pour dire Ă  l’auteur du post qu’il n’est pas seul Ă  avoir ces rĂ©flexions.

1 « J'aime »