ETF obligataire pour apport immo

Bonjour,

Dans l’optique d’acheter un bien immobilier dans les 2-3 prochaines années et afin de profiter des mouvements des taux d’intérêt j’ai pour idée d’investir la quasi totalité de mes liquidités présentes et à venir dans des ETF obligataires.
Le raisonnement de cette stratégie est : Baisse des taux= augmentation de la valeur de la poche obligataire et reprise de volume de l’immobilier avec des prix au m² plus abordables dû à la pression subie sur le financement bancaire.

J’ai bien-sûr une poche de sécurité liquide sous forme de LEP et une poche action PEA qui seront gardées.

Il me semble difficile de monter beaucoup plus haut sur les taux et le tx de défaut est raisonnable (3% prévu), est ce qu’un danger de ce côté m’échappe ?

Des avis sur la stratégie ? Des ETFs à conseiller ?

Merci Ă  tous.

Avec de l’obligataire, tu seras gagnant si les taux redescendent, et perdant s’ils montent, car ce qui compte, c’est le taux actuariel… et la duration.
Pour une période de 2/3 ans, c’est très court, et les risques sont importants d’une variation des taux, potentiellement néfaste aux produits obligataires. Aussi, une vue moins risquée me semble d’utiliser des Comptes à Terme. Par exemple le CAT 3,5% chez Boursorama de 18 mois. Tu le renouvelleras alors une fois pour atteindre les 3 ans. Au mois, tu sauras exactement ce que tu auras à la fin, sans aucun risque.
Pour du sécuritaire à 100% : Si tu as un LEP, remplis-le au maximum déjà (10.000€), car c’est à 6%, puis un Livret A (22.950€) ), LDD (12.000€), qui sont à 3%, et ensuite un CAT à 3,5% (c’est imposable, donc le rendement au final est un peu inférieur au livret A).
En tous cas, c’est ce que je ferais si j’avais pour objectif d’avoir du sécuritaire, mais bien sûr, ce n’est qu’un avis personnel

1 « J'aime »

L’apport est actuellement sur livret A et je suis tout a fait d’accord avec ton point de vue pour un objectif de rendement sécurisé.
Mon but est plutôt de dynamiser cette poche de liquidité au delà de l’inflation en prenant un risque.

En effet, dans une optique de projet immobilier à relativement court terme, je ne pense pas qu’essayer de « légèrement » optimiser son rendement avec de l’obligataire versus Livret A/LDD/Compte à terme justifie le surplus de risque pris.

Je suis d’accord qu’en calculant en valeur et pas en % ça paraît être risqué pour peu.
Je crois que ça me manque d’investir dans cette situation où le plus sage serait de remplir des livrets.

Encore plus si il s’agit de battre le livret A. Avec la fiscalité, il faut que tu dépasses 4.3% brut sur un CIF.

Tout a fait, et quand je vois les oblig à 5-7% sur du corporate avec une baisse de 22% à rattraper ça me donne bien envie de parier