[Exploration] Gestion de la fiscalité

Ils font quoi Grisbee sur ca ?

Au niveau de la fiscalité, il serait sympa de pouvoir ajouter de manière manuelle un taux de taxation pour les investissements

Ex : pour l’instant les dividendes indiqués sont en brut d’impôts.
Dans un monde idéal, il serait intéressant que Finary propose les taxations dépendant de chaque investissement et du pays. Toutefois, il me semble très compliqué d’être toujours à jour.

Si Finary pouvait proposer un case “taxe” que l’utilisateur peut remplir ça serait très sympa.

2 « J'aime »

Bonjour,

Le marché de la crypto repartant, viendra le jour où je devrai déclarer mes plus values aux impôts.
J’avais déjà passé la main depuis plusieurs années mais sur ce point, je ne vois pas comment je pourrai préparer le travail de mon comptable sur la partie crypto.
Dans le cadre de mes investissements immobiliers, les agences nous communiquent une aide à la déclaration.
Aujourd’hui, à ma connaissance, les exchanges, ne le propose pas.
Et après m’être intéressé un peu au sujet, je me rend compte que cela sera une horreur ! Aussi, je me dis que nous assister sur ce point serait un vrai plus pour moi et un atout majeur pour FINARY.
si WALTIO sait faire ça, aucun doute que cela peut être à la portée de FINARY :wink:
En + en développant ce point, aucun doute que vous ferez d’une pierre deux coups et améliorerez la partie rendement/performance sur les crypto.
Bonnes fins de vacances à vous.

Tout comme la problématique du TRI sur Finary, qui nécessite de quantifier la fiscalité au préalable, la gestion de la fiscalité appel à récolter un maximum de mouvements/transactions généré(e)s par le passé. Actuellement, plus on est multibancarisé, plus il est probable que les agrégateurs ne puissent pas récolter l’ensemble des mouvements/transactions généré(e)s par le passé. Pour compenser ce manque de données, je proposais une Extension Finary.

Sauf à les déclarer manuellement, sans une telle extension, il n’y aurait pas les données nécessaires. Et sans ces données, il ne devrait pas avoir de gestion de la fiscalité.

Bonjour

Si j’ai bien compris, la société, à laquelle je faisais référence, récupère les données à la source sur la blockchain

En effet, Waltio y parvient pour les exchanges basés sur blockchains. Ne serait-il pas préférable que Finary développe un partenariat avec Waltio (cf. DivvyDiary pour les dividendes) plutôt que développer en interne ce qui est déjà fait ?


Concernant ta première phrase,

Peut-être y trouverais-tu un intérêt :

En fait je soumettais le besoin, l’idée. Après pour la solution, partenariat, croissance externe, extension, n’ayant pas l’expertise, je fais confiance aux pro qui seront répondre aux besoins de leurs clients :wink:

Le sujet des impôts est vaste. Quelle partie de la déclaration est actuellement la plus pénible/complexe/opaque pour vous ?

Concernant la fiscalité des dividendes en fonction des pays, c’est faisable avec le boulot titanesque que @paul abat sur ce sujet.

Les revenus fonciers au réel (le CERFA 2044) :hot_face:

Bonsoir @mounir,

Les formulaires 2042 et 3916 pourraient être automatisés via Finary (déclarations (semi-)automatiques).

Bonjour la communauté,

Je trouve l’interface de Finary vraiment bien, et j’aimerai bien que Finary se développe encore plus, en proposant une interface ou rubrique spécial pour les impôts.
Dans le même genre que ce que propose Waltio mais en plus simple et en moins cher aussi :smiley:
Le fait de connecter ses wallets grace au clé API à Finary et de récupérer en lecture seul les données, nous permettrais de nous facilité la vie pour la déclaration aux impots de nos actions.
Cela permettrais aussi d’avoir une véritable vue sur son portefeuille final.

Merci Sylvain, tu parles des impôts sur la crypto ?

Je serai surtout partant pour des « Booster » (conseils Finary) sur les optimisations fiscales.
Exemples :
« À notre connaissance, vous n’avez pas de PER. En investissant 2 000€ avant le 31 décembre 2022, vous pourriez économiser 1 000€ d’impôts ».

« Vous avez versé 1 200€ sur vos compte titres et seulement 100€ sur votre PEA depuis la création de vos comptes. Nous recommandons de prioriser les versements sur votre PEA. »
Et avec des boutons comme :

  • « Me rappeler plus tard » => un rappel
  • « Je mets en place ! » => un fiche détaillée sur les gains potentiels (et coût d’opportunité)
  • « Pas besoin merci » => n’affiche plus la recommandation

Et puis le Saint Graal serait d’avoir la génération de nos IFU pour chaque placement (compte titres surtout !)

8 « J'aime »

Je parle pour tous les actifs en général (même si je suis plus basé sur la crypto)
Il suffirait de récupérer les données de dépots et retrait dans un fichier connecté.

Au plaisir.

Axel, ton idée est pas mal aussi.
Apres il faudrait différencier la partie « déclaration d’impots » et « optimisation d’impots »

2 catégories à développer.

1 « J'aime »

L optimisation fiscale fait entirerment partie de la gestion patrimonial.
Une aide pour maitriser les 3 piliers avec les deductions d impot pour réduire d assiette fiscale, mais aussi reductions et les credits d’impot
Devant cette montagne, des petits modules devrais etre intégré comme par example:
-Faire la somme des dividendes SCPI pour proposer les valeurs dans chaque cases feuilles impots.
-Indiquer ses moins values pour les retranscrire sur sa feuille d imposition…
La case impot devrais etre dans la Roadmap… à suivre

Bonjour à vous,
La gestion des taxes et autres impôts me paraient partie intégrante de la gestion de son patrimoine, certe le sujet est complexe en fonction des supports mais ceci serait d’une grande aide de permettre une visualisation/projection de ce sujet.
De plus, ce sujet n’est pas géré par les banques.
My 2 cts !

1 « J'aime »

Vote pour ton idée :slight_smile:

Bonjour,

Pas sur que ça soit une bonne idée de trop intégrer la fiscalité dans Finary, car cela rendrait le produit trop franco-Français, et limiterait les investissements au territoire Français voir Européens.

JC

Cela pourrait être adapté à chaque pays de résidence des utilisateurs.
D’abord la France car on peut imaginer que c’est actuellement le plus gros marché, mais au fils du temps cela pourrait s’étendre à d’autres pays.