Investissement résidence étudiante

Bonjour tout le monde,

Un CGP m’a proposé d’investir dans une résidence étudiante, mais le bail serait avec un gestionnaire (sur 9 ans). C’est un avant-projet alors j’ai assez peu de données, mais voici ce que j’ai retenu:

  • Achat du bien: 67k€
  • Apport: 7k€
  • Prêt sur 20 ans
  • Loyer: 230€

Hello GuiD,

J’ai pas l’impression que ce soit une bonne affaire.

Tu es sûr de la qualité de ton CGP ? Je sais pas s’il est indépendant, mais il vaut parfois mieux en payer un plus cher, qu’en avoir un gratuit (enfin qui se rince sur ton investissement) et qui te fait perdre plus d’argent qu’autre chose

Bonjour @louis.chevalier,

Merci du retour. C’est surtout lui qui m’a contacté, il s’agit d’Affilior. Je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations dessus.

Je suis d’accord avec vous sur le principe, il vaut mieux parfois un CGP payant.

A fuir de toute urgence.

1er redflag : CGP qui vous a contacté. Un bon CGP est très demandé, il n’a pas besoin de contacter des inconnus.

2ème : ce n’est évidemment pas du conseil indépendant. La vente de résidence LMNP est très lucrative, commission de 10 % en moyenne. Un conseil indépendant rémunéré en honoraires ne recommande pas ça car c’est un investissement horrible pour les clients. Seul un « conseiller » rémunéré en rétrocom vend des Pinel et des invests en résidence.

Extrait de mon article (je ne mets pas de lien volontairement) :
Les LMNP packagés en « résidence de services » (les résidences de services pour séniors / étudiants / vacances) avec gestionnaire exploitant sont à éviter (type Censi Bouvard), car après quelques années les loyers et prix sont en chute libre et l’exploitant a tous les pouvoirs.
L’offre peut paraitre alléchante avec une garantie de location pendant plusieurs années, mais ensuite on risque le retour de bâton. En effet, après cette période beaucoup d’investisseurs se plaignent d’être pieds et poings liés par leur contrat avec le gestionnaire, et de subir des appels de fonds pour travaux disproportionnés, des baisses de loyer, des vacances locatives, etc.

3 « J'aime »

Bonjour @Nicolas ,

Merci pour votre réponse. C’est très clair.

Ça me semblait être une bonne alternative au manque de temps pour la recherche d’un investissement immobilier, mais je comprends qu’il vaut mieux passer par un autre moyen.

Encore merci :pray:

Si on manque de temps et qu’on ne veut pas gérer, on peut investir en SCPI.
C’est ce que je fais à titre perso.

1 « J'aime »

Parfait. Merci pour la recommandation :+1: