Ma selection d'actions US (Tech)

La Tech US au sens large marche trÚs bien ! Le NASDAQ a largement surperformé le S&P 500 en 2020.

En plus, le flux continu d’IPO qui cartonnent aliment cette folie.

  • Airbnb a fait x2 lors de son IPO et vaut maintenant 100B$,
  • Doordash en vaut quasiment 60B$
  • Palantir vaut 50B$ (x2.7 depuis l’IPO)

A titre perso, j’ai achetĂ© les valeurs suivantes en milieu d’annĂ©e: Snap, Slack, Zoom, Shopify, Facebook, Amazon, Apple, Palantir, Netflix.

→ Ma stratĂ©gie: acheter les entreprises dont j’utilise les produits (sauf Palantir :sweat_smile: ) pour faire du long term hold.

J’ai achetĂ© et dĂ©jĂ  revendu Jumia, Tesla et Pinduoduo → les niveaux de valo Ă©taient tellement dĂ©lirants que j’ai prĂ©fĂ©rĂ© prendre mes profits

Comment vous vous positionnez sur ses valeurs trÚs spéculatives (mais trÚs lucratives) ?

4 « J'aime »

Le marché tech US est assez dingue en ce moment.
Pour l’instant j’ai rien vendu de mes actions qui ont fait x3 ou plus (Snap, Tesla, Nio, Arcimoto, Peloton etc.). Je crois qu’elles ont encore beaucoup de potentiel long terme.

Je pense qu’il n’y a aucune raison de vendre les actions sur lesquels tu es confiant ! Je suis en embuscade sur Disney (un peu tech maintenant avec Disney +), Alphabet et Apple. Si il y a une correction, je rentrerai.

3 « J'aime »

Moi aussi je suis en embuscade quand la bulle éclatera. Mais comment savoir quand le robinet de liquidités de la Fed & co va se fermer ?

Je suis plutĂŽt mĂ©fiant de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, un peu trop peut-ĂȘtre. Mais lĂ  c’est devenu trop hors-sol pour moi, ça ne touche plus terre. :earth_americas:

J’étais sĂ©duit par l’IPO de snowflake lorsqu’il a Ă©tĂ© annoncĂ©. Je ne participe pas aux IPO normalement ; On dira que je suis dressĂ© par Benjamin Graham : IPO = Imaginary Profit Only.

annoncé au début entre $70-80: Ok pourquoi pas.
$120 lors de IPO : Too much « ça rechute toujours aprĂšs l’IPO de toute maniĂšre » je me disais.
Maintenant +$350 : woahhh, et ça en 2-3 mois ! :exploding_head:

Ne pas investir risque de vous faire rater les meilleurs jours. Or, ce sont ces quelques jours exceptionnels qui font une grande partie de la plus-value sur le long-terme. Une étude menée par le gérant de fonds Putnam compare la performance de plusieurs portefeuilles 100% investis dans le S&P 500 sur 15 ans:

  • Ligne 1 (verte): l’investisseur a investi 100% de son capital et n’a rien touchĂ© pendant 15 ans.
  • Ligne 2: l’investisseur a ratĂ© les 10 meilleurs jours sur 15 ans → Sa performance est divisĂ©e par 2 par rapport Ă  l’investisseur qui est restĂ© investi pendant 15.
  • Ligne 3 et +: cela devient de pire en pire

La conclusion: Ă  force de trop vouloir trouver un bon point d’entrĂ©e, on risque de rater les jours exceptionnels.

2 « J'aime »

TrĂšs interessant cette notion de « missed best days » sur une vision long terme mais cela reprĂ©sente que le risque et le cĂŽtĂ© nĂ©gatif des sorties, il faudrait faire le mĂȘme exercice avec la notion de « avoided worst days » et voir la performance pour Ă©valuer en tout Ă©tat de cause l’enjeu des « entrĂ©e/sorties ».

1 « J'aime »

Sur le long terme, les marchés sont haussiers: en net/net, tu gagnes à rester investi.

1 « J'aime »