Finary

[Résolu] AV Chez Linxea / Meilleurtaux ou robo-advisor?

Bonjour à toutes et tous !

Je débute dans les investissements et cherche à trouver la meilleure Assurance Vie. Je retiens globalement 2 options suite à mes recherches :

  • Gestion mixte avec Linxea ou Meilleurtaux : avec 0.6-0.8% de frais, on peut mélanger gestion libre (très bon choix de supports) et pilotée.
  • Gestion pilotée avec des robo-advisors comme Yomoni : avec 1.6% de frais, on peut… faire pareil que la première option en gestion pilotée :thinking:

J’ai donc deux questions :

  1. Quel est l’avantage d’un robo-advisor comparé à un courtier en ligne (malgré ses frais plus élevés) ? Pour l’instant, je cherche surtout à comprendre plus qu’à y souscrire…
  2. Entre Meilleurtaux et Lynxea, y a-t-il un moyen de les départager ? Je ne vois vraiment aucune différence, ils sont chez le même assureur :sweat_smile: Le seul détail que je repère est Meilleurtaux qui propose une gestion pilotée sans frais supplémentaires.

Personnellement, j’ai déjà un PEA et je souhaite y concentrer les actions le plus possible. Une AV servirait donc à investir uniquement en fonds euro, obligations, SCPI et matières premières. Peut-être auriez-vous une recommandation dans ce cas ?

Merci pour votre aide !

Hello,

Quel est l’avantage d’un robo-advisor comparé à un courtier en ligne (malgré ses frais plus élevés) ?

le robo advisor c’est un mandat délégué, en gros tu dis combien tu veux verser automatiquement chaque mois et tu ne t’occupes plus de rien - c’est un professionnel qui choisit les supports à ta place

bien entendu ce service à un coût, d’où la différence significative au niveau des frais récurrents par rapport à une gestion libre

Entre Meilleurtaux et Lynxea, y a-t-il un moyen de les départager ?

Meilleurtaux c’est l’ancien Mes-placements.fr qu’ils ont racheté

parfois il n’y a pas exactement les mêmes UC selon les courtiers malgré le fait que ce soit le même contrat/assureur derrière

du coup je te propose de regarder la liste exhaustive des supports proposés, pour vérifier si tu y trouves bien ce que tu cherches chez les deux

1 « J'aime »

Bonjour,

Il faudrait déjà que tu expliques quel est ton besoin.
Tu veux investir sur quoi ? Fonds euro ? Actions (ETF) ? Immo (SCPI, SCI) ?
Plutôt gestion libre ou gestion pilotée ?

La meilleure assurance vie dépend de tes besoins.
Et bien souvent il faut diversifier sur plusieurs AV pour répondre à tous nos besoins.
Une AV spécialisée fonds euro, une autre immo et une autre ETF. Pour un patrimoine bien diversifié, et la diversification du risque assureur.

2 « J'aime »

Merci pour vos réponses ! Je décris un peu plus ma situation :

  • Profil : Jeune actif en thèse industrielle, 24 ans
  • Projets : expatriation dans quelques années pendant 10-15 ans, puis construction/achat d’une (jolie j’espère) résidence principale dans ~20 ans
  • Objectif : Je cherche pour le moment à simplement faire fructifier mon capital en appliquant au mieux toutes les pratiques de diversification, avec les contraintes suivantes :
    • Epargne de précaution classique sur livrets
    • Quelques 10k€ facilement accessibles pour tout projet moyen terme (voiture, apport immo pour du locatif, mariage…), en fond euro du coup
    • Le reste à long terme pour la résidence principale (20 ans) et retraite (30 ans).

Je compte donc placer mon épargne de 25k€ + ~600€/mois pour le moment ainsi :

  • 10k€ sur livrets (2k€ de marge inclus pour voyages ou urgences)
  • 10k€ sur AV pour du moyen terme, avec 75% en fond euro pour avoir une partie très disponible (apport, mariage…). Par contre, j’ai encore du mal à choisir quoi mettre dans les 25% restants… vu que je mets déjà tous les ETFs actions sur PEA :sweat_smile:
  • 5k€ sur PEA avec pour débuter des ETFs à faible frais qui immitent un ETF World, j’améliorerai progressivement. Horison 20-30 ans.

Cette description pourrait peut-être t’aider @Nicolas ? Vu que j’essaye de réserver les actions au PEA, la gestion pilotée semble moins intéressante dans mon cas @Crabounet. J’aimerais donc avoir une AV avec :

  • 75% fond euro
  • 25% répartis entre obligations, SCPI et matières premières dans un but de diversification. A priori, pas besoin d’actions dans mon AV du coup (?).

Un grand merci pour vos retours/avis/conseils qui me seraient très utiles !

1 « J'aime »

beaucoup de questions :slight_smile: quelques idées en vrac

les fonds€ ne servent plus à rien pour le moment, en effet l’épargne réglementée va être à nouveau réhaussée en août

on ne connait pas encore le nouveau taux mais il est quasi certain qu’il battra les fonds€ une fois les frais de gestion et la fiscalité appliqués

les actions/ETF en AV ne sont pas le meilleur choix en effet car tu te prends une couche de frais supplémentaire par rapport au PEA (à privilégier) et au CTO

si tu n’as aucun objectif court ni moyen terme la recommandation habituelle est de commencer par essayer de maxer un PEA soit y déposer 150k€ au total

Concernant obligations, SCPI et matières premières je ne suis pas positionné sur aucune de ces classes d’actif donc je ne peux pas te donner mon avis :blush: peut-être que d’autres participants en sauront davantage

1 « J'aime »

Merci pour ton message ! Très instructif :smile:

Question débutante, si l’épargne réglementée augmente, le fond euro ne suivrait pas le même mouvement avec la hausse de taux ? Peut-être un peu plus tard ?

Merci pour ton avis, je n’ajoute donc pas d’ETF sur l’AV. J’aimerais concentrer le risque sur le PEA, et avoir une AV plus défensive en cas de coup dur ou projet moyen terme.

Mais du coup, à part l’immobilier, je ne vois pas vraiment quoi mettre dans la partie UC (50% max de fond euro chez Lynxea Avenir 2)… Peut-être aurais-tu des pistes d’inspiration par rapport à ta stratégie perso ? :blush: Merci !

1 « J'aime »

Bonjour,

Même si avoir des actions en AV présente en général plus de frais que sur PEA il y a certains avantages à prendre en compte :

  • Les actions disponibles sur PEA sont plus limitées. En particulier les ETF sont souvent limités à la France où à la zone Europe. Dans le cas contraire ce sont des ETF à réplications indirectes (donc plus de frais). Par exemple, sur une de mes AV j’ai accès au SP500 à 0,08% de frais même avec les frais d’enveloppe ça reste très raisonnable.
  • Il est plus dur de rééquilibrer sur une enveloppe PEA : on ne peut avoir que des actions et les transactions sont taxées vs arbitrages gratuits sur de nombreuses UC pour les bonnes AV.
  • Le PEA est limité à 150k€ de versements.

Pour ces raisons je limite mon PEA à une seule ligne : ETF monde. (En fait deux lignes car j’ai le lyxor et le Amundi). A côté j’ai plusieurs AV avec différents ‹ profils › que j’ai fabriqués moi même. Une long terme / agressif avec 50% ETF et 50% SCPI et une moyen terme / défensive avec 30% de fonds € et 70% de sci à bas risque. Mon AV propose un taux boosté à 2,7% sur le taux € quand on a plus de 60% d’UC d’où mon choix. Sans ça je serai sans doute en 100% sci mes taux des fonds € non boostés n’étant à mon sens plus compétitifs

2 « J'aime »

En raison de la fiscalité plus avantageuse de l’AV, il peut-être intéressant de privilégier une A/V à un CTO sur des actions où l’on attend un rendement > 5% sur le long terme, malgré les frais de l’enveloppe de l’A/V (en général autour de 0.5%).

En effet en plus des prélèvements sociaux (17.8%), la fiscalité sur les PV est de :

  • CTO : 12.8%
  • A/V après 8 ans : abattement de 9200€/couple/an, puis 7.5%
  • PEA après 5 ans : 0%

Après ca dépend de la rente que l’on souhaite se verser & cie, mais de manière purement théorique, dans l’exemple suivant, pour une rente annuelle d’environ 18000€ (on reste en dessous de l’abattement dans cet exemple):

Investissement Années Rendement Annuel PV brut
100000 20 5,00% 165330
Enveloppe PV net
CTO 115731
A/V 120925
PEA 136893

Il faudrait raffiner les calculs en fonction du montant de la rente, mais voilà, en complément des remarques de @RonanLJHerry cela peut faire un avantage supplémentaire, ici de l’A/V sur le CTO.

1 « J'aime »

je suis d’accord avec ton calcul de la PV nette pour le PEA et le CTO mais pas pour l’AV

nos 100k de départ montent à 265 330 c’est vrai, mais en AV il faut retrancher les 0.5 % que l’assureur prend chaque année

265330 x ((1-0.005) ^ 20) = 240020

les intérêts composent mais les frais aussi :fearful: l’assureur prend plus de 25k€ de frais au total !

du coup la PV nette de frais mais brute de fiscalité est de 140 020 €

17.2 % de PS sur une assiette de 140 020 = 24 083
7.5 % d’IR sur une assiette de 140 020 - 9 200 = 9 812

PV nette d’impôt 106 125 ce qui est inférieur au CTO !

2 « J'aime »

Bien vu, je les avais en effet multipliés et non composés merci de la correction !

Du coup pour l’A/V les frais enlèvent 0.5% de performance, soit un coût de 24158€, ce qui ramène un PV net de 116890€ post PS, à peine mieux que le CTO.

Je n’avais pas comptabilisé les 7.5% dans le cadre du calcul en considérant une rente en deça de l’abattement.

Si l’on prend l’IR en compte il faudrait poser l’équation pour voir à partir de quel rendement l’A/V devient plus avantageuse fiscalement parlant, mais au delà de 5% on est sur des rendements tout de même très favorables, ce qui limite l’intérêt réel (à part dans le cadre d’une transmission, mais c’est un autre débat).

2 « J'aime »

si l’épargne réglementée augmente, le fond euro ne suivrait pas le même mouvement avec la hausse de taux ? Peut-être un peu plus tard ?

les fonds€ sont majoritairement investis en obligations et ces investissements obligataires sont sur une durée moyenne de dix ans

donc oui tu as bien compris :slight_smile: pour résumer très grossièrement : il va falloir attendre que les vieilles obligations (émises lorsque les taux étaient faibles) soient purgées avant de voir les rendements remonter

Peut-être aurais-tu des pistes d’inspiration par rapport à ta stratégie perso ?

on a des AV mais on ne s’en sert pas, on les a juste pour prendre date et faire tourner le compteur des huit ans

après si ton but premier est de garantir le capital il n’y a pas énormément d’options : c’est épargne réglementée ou bien fonds€ :blush: toutes les autres classes d’actifs viendront avec leur propre volatilité

1 « J'aime »

Merci pour vos réponses :smile: de quoi réfléchir.

Bonne remarque ! Ca donne une réflexion sympa :

  • Une bonne AV donnerait 0.5% + 0.08% = 0.58%/an en ETFs. Mais impôts à prendre en compte… pour l’instant je m’intéresse surtout à des rachats donc 7.5% à la sortie supplémentaires.
  • J’ai ouvert un PEA chez Bourse Direct et ai sélectionné des ETFs avec 0.18%/an de frais moyens (SP500/Stoxx600/EM). Il me reste les frais de courtage, mes petits ordres impliquent 0.5%/an mais ne feront que diminuer au fur et à mesure que mes ordres augmentent (on bat l’AV à partir de 247€ d’ordre juste sur les frais).

Merci pour le calcul, donc on perd en effet pas mal net net (en sortie en capital, merci @Calvin42 pour les jolis calcul en rente qui me feront peut-être changer de stratégie un jour :smile:).

Yes c’est sûr ^^ En gros j’aimerais avoir une partie long-terme/risquée sur PEA (actions) et UC en A/V (à définir…), et une partie safe (objectif 10-30k€) pour les projets moyen terme en fond euro et livrets.

Simplement, vu que j’arrive pour l’instant à mettre tout le risque sur PEA, je ne sais plus quoi mettre dans la partie UC (minimum 50% d’UC chez Lynxea) :grin: Peut-être UC obligataires, or, SCI, SCPI… à découvrir ? :sweat_smile: N’hésitez pas à me corriger ou proposer des idées ~

2 « J'aime »

Pour moi le principal avantage est dans la gestion délégué.

Personnellement, je ne suis pas un pro. Je sais très bien que je peux investir par moi même sur un simple ETF world et obtenir des performances interessantes. Mais entre le fait de le savoir et celui de gerer ses emotions, il y a un monde.

Quand les bourses montent, ça va plutot bien. Mais quand ton portefeuille que tu geres seul perdra 30 ou 40%, comment réagiras tu?

Je ne dis pas qu’il est impossible de gerer seul son portefeuille d’ETF, mais personne ne sait comment il reagiras avant de se retrouver vraiment au pied du mûr. Opter pour une gestion délégué permet de mettre de la distance entre toi et tes investissements (contre environ 1% de frais) et peut éviter de paniquer seul face à un krach.

Pour ma part, j’ai une AV et un PEA Yomoni et une AV Linxea (avec une somme plus petite pour tester ma reaction face à un krach). En 2018, en plein krach Covid, j’étais heureux de ne pas être seul face à mon écran et mes placements.

Donc à toi de voir…

C’est très vrai ! Toutefois, connaîtrais-tu la différence entre la gestion pilotée de Linxea/Meilleurtaux (0.2% de frais) et celle de Yomoni/Nalo/etc (0.7% de frais) ? Qualité, gestion, marketing…?

Personnellement, j’ai trouvé ma sauce d’ETFs actions qui me vont (un mix entre SP500/Stoxx/EM et ISR), je compte réussir à tenir mes positions dessus :crossed_fingers: je les mets toutes en PEA, et je trouverais ça dommage de laisser une AV pilotée ré-allouer en actions sur… En gros les mêmes ETFs.

Mais mettre tous ses œufs dans le même panier (ma gestion et mes émotions :grin:) n’est jamais bon, c’est une bonne d’idée de déléguer une partie ! Je pensais en effet faire un mix entre délégué et libre :slightly_smiling_face:

Pourquoi Yomoni plutôt que Lynxea piloté @Gregto ? Et aussi, que mets-tu en UC sur Lynxea (je sèche un peu vu que toutes les actions sont déjà sur PEA)? Merci pour ta réponse :slightly_smiling_face:

1 « J'aime »

Hello,

Alors pour repondre simplement, je ne pense pas que Yomoni ou Linxea fasse une grosse différence à long terme (à verifier simplement au niveau des frais).

Mes UC Linxea sont :

55% MSCI USA SRI
30% MSCI EUROPE SRI
8% MSCI JAPAN
7% MSCI Emerging Market SRI

Je voulais justement une allocation similaire à mon PEA Yomoni (avec néanmoins une composante ISR qui a légerement surperformé le MSCI USA classic ces dernieres années). Je compte garder 2 ou 3 ans en paralèlle et selon ma gestion des émotions, je prendrais une decision de gerer seul ou rester chez Yomoni.

Certains diront que se sont 2 ans de perdus, moi je vois ca comme un test

1 « J'aime »

Chez Linxea, les 50% minimum d’UC sont au moment du versement.
Mais ensuite tu peux très bien arbitrer (gratuitement) toutes tes UC vers le fonds € pour avoir une AV 100% fonds € :wink:

Sinon concernant gestion pilotée versus robo advisors, il me semble que dans le 1er cas c’est un humain qui gère, avec ses propres biais même si c’est un professionnel, alors que le robo advisor… ben c’est un robot :wink: Donc pas de biais cognitifs et en théorie de meilleures performances.

1 « J'aime »

Bonjour,
Je vous recommende une AV Linxea Spirit qui permet d’avoir une poche de gestion pilotée YOMONI pour investir automatiquement dans les ETF Monde / US / Europe, et une poche de gestion libre qui permet d’investir dans différents supports (actions, fonds, ETP sectoriels, immobilier, private equity).

A votre disposition si besoin d’info car je suis client

1 « J'aime »

Je vois, j’aime beaucoup l’idée ! Surtout qu’il n’y a pas grand chose en ISR sur PEA d’après mes recherches, seulement 1-2 ETF Europe. Je souhaite investir en bonne partie en ISR donc l’AV est finalement une bonne option malgré les frais/impôts.

Oh je savais pas, merci ^^ Peut-être mettre des UC stables (e.g. obligations) le temps d’arbitrer ?

Bon, avec une thèse en informatique, je me permets de douter de l’autonomie de leur « robot »… Ce sont certainement leurs équipes qui choisissent/arbitrent vers les bons ETFs (mais ils doivent au moins automatiser quelques règles). Même si j’y fais quand même plus confiance qu’une gestion pilotée purement humaine ^^ Toutefois, l’écart de frais (0.2 et 0.7%) m’impressionne quand même, surtout que c’est le « robot automatisé » le plus cher…

C’est intéressant ! Les arbitrages libre/piloté seraient très faciles. Je suis déjà au point d’ouvrir chez Linxea Spirit, plus qu’à choisir les fonds :slightly_smiling_face: Comment ça marche @Riv3lone, on a accès à l’espace client Yomoni pour la partie piloté ?


Merci pour vos réponses ! En résumé, une AV Linxea Spirit avec une poche pilotée Yomoni (ISR dans mon cas) et autres actifs (e.g. SCPI, ETFs manuels…) en unités de compte, avec un PEA sur ETFs non-ISR, semblerait être un bon combo pour minimiser les frais et le risque (mix libre/piloté).

Je ne crois pas que les robots effectuent quoi que ce soit sur les choix / arbitrage des ETFs; toute cette partie est humaine de mémoire.
La partie robot ne sert que pour le questionnaire et le choix du profil de 1 à 10

1 « J'aime »

J’en ai le doute aussi… Faut vraiment aimer leur « vitrine » (interface web) et croire à de meilleures performances pour payer 0.5%/an de plus :thinking: