Scoring automatique crédit via Finary

Bonjour,

Compte tenu du niveau de connaissance des avoirs de son client très précis, Finary, soit en direct ou via un partenariat pourrait réaliser un scoring en vue d’une demande de prêt immobilier ou pierre-papier de façon quasi immédiate et donner un pré accord ?

Bonne idée, ce serait effectivement une piste intéressante !

2 « J'aime »

Très bonne idée !
Aux US / Canada / UK, en effet le scoring jour beaucoup.

Par contre en France, les banques prêtent à un employé de Mairie à 1200€/mois qui met 10€ de côté car il a le statut de fonctionnaire, mais ils ne prêteront pas à un entrepreneur qui réussi et a un taux d’épargne énorme.

du coup pour ce qui nous intéresse, comment verrais tu ce système de scoring ?

L’idée n’est pas tant de revoir ce système de scoring (la banque qui prête établie ses propres règles) mais d’avoir depuis Finary, en quelques clics, un premier retour (sous réserve de validation de justifs) sur une capacité d’emprunt immobilier.

C’est relativement facile à faire, et une piste envisagée.

2 « J'aime »

J’aime bien cette idée, on pourrait même l’ajouter dans notre dossier bancaire pour notre demande de crédit ou simplement la montrer au vendeur pour appuyer une offre d’achat :+1:

Pour les banques j’y crois moyen. En France, dans la majorité des établissements le conseiller saisit les informations et l’outil d’analyse donne un ou des plusieurs scores. En fonction des établissements, une partie plus ou moins importante des dossiers est décidée par l’outil de façon automatisée et le reste (les dossiers qui sortent des clous) par des équipes d’analystes. La communication d’un autre score n’aura pas sa place dans le parcours et de toute façon les établissements ne font confiance qu’à leur score qui dépend de la bonne saisie des conseillers et de la collecte et la traçabilité des justificatifs (points qui font l’objet de vérification et d’audit. A ce stade, une partie de Finary dépend d’une partie déclarative importante, l’immobilier et les revenus par exemple). Tout le parcours est balisé, maîtrisé (quand c’est bien fait) et détermine le taux de défaut.

Le credit score est un élément clé dans le monde anglo-saxon. En France, chaque banque fait effectivement sa petite tambouille. Dans les faits, c’est 50 nuances de la même chose. C’est pour cela qu’on pourra facilement déterminer la capacité de crédit disponible (et précise car prenant en compte les revenus fonciers comme les SCPI)

2 « J'aime »