Vente société via holding (150-o B Ter )

Bonjour,

J’ai effectué une vente de société via une holding afin de ne pas payer d’imposition sur la plus value, cependant cela conduit à une close de réemploi d’au moins 60% de la somme dans des activités économiques dans les 2 ans.

A noté que depuis le 1er janvier 2019 , le réinvestissement peut être réalisé dans des FCPR (fonds communs de placement à risque), des FPCI (fonds professionnels de capital investissement), des SCR (société de capital-risque) et des SLP (société de libre partenariat)

Le problème est que je n’ai pas de stratégie ni de vision pour le réemploi (env 350K) , any tips ?

Welcome @Matthieu.rb ! Effectivement, cet article du code fiscal est bien continue des chef d’entreprises. Avant d’entrer dans le détail des placements, ce serait utiles de comprendre tes objectifs long terme (autre que la défiscalisation).

Honnêtement , je n’ai pas encore d’objectif, pour moi c’est bizarre mais c’est comme si cette argent je ne l’avais pas et que je ne comptais même pas dessus.

Après c’est sur que mon objectif global sur mon patrimoine financier, c’est de ne plus me soucier de l’argent, je suis pas fan de parler de rentier ou du mouvement fire, mais mon objectif, c’est quand même d’arriver à un stade ou l’argent n’est plus un problème et d’arriver à avoir mes 5K/mois.

1 « J'aime »

Je rebondis sur ce sujet.
Je suis en train de créer une holding pour des raisons fiscales. Je vais y transférer les parts de ma startup mais j’aimerais aussi y transférer mes comptes titres. Est-ce que certains d’entre vous ont réussi à le faire ? Avez vous des recommendations ? :upside_down_face:

1 « J'aime »

Un expert comptable saura te guider dans ce processus. Il ne faut pas négliger les coûts fixes de la holding, il y a des obligations de dépôts de comptes etc.

1 « J'aime »

On a rédigé un article sur ce sujet épineux qu’est l’apport cession ! Ca devrait vous être utile :slight_smile:

2 « J'aime »

Hello @Matthieu.rb — de plus en plus de fonds éligibles au ré-emploi dans le cadre du 150-0 B Ter voient le jour. Ainsi, en plus de l’investissement en private equity (ultra risqué par définition), je t’invite à voir ce que fait par exemple Anaxago (L'apport cession en 2021 : optimiser fiscalement la cession de son entreprise) qui permet d’investir dans des opérations immobilières. En général, ils targettent des TRI entre 5% et 7% et des horizon de placement autour de 6 ou 7 ans. Les tickets d’entrée peuvent être un peu élevés.

Suite à cela, si tout se passe bien, tu pourras déployer ton argent comme ce que tu fais sur les 40%. Perso, je fais de l’investissement locatif, P2P Lending, Crowdfunding immo, art, …

Merci de tes réponses,
je suis entrain d’analyser la possibilité de faire du para hotelier, achat d’appartements pour du coliving avec ajout de services, je ne sais pas encore si ça peut passer en clause de réemploi.

n’hésite pas à partager tes retours sur le coliving, c’est un sujet que j’ai regardé de loin mais qui me semble intéressant !

bonjour Matthieu,
j ai fait comme toi lors de ma première cession , l usage du 150 Ob ter pour optimiser fiscalement la vente des parts de ma société.(Il faut être clair, 45% de taxation à l’époque sur la plus value, ça faisait mal ) Aujourd’hui , 6 ans après j’en ai quelques regrets que j’assume, mais si j’en avais plus su je n’aurais pas pris cette option. d’autant que je repartais dans la même aventure suite à une OBO. mais que cette fois ci les titres étaient encapsules dans un Pea. (la meilleure des optimisations à mon gout )
le 150 Ob ter c’est quand même un fil à la patte qui te poursuit toute ta vie . l’épée du report d’imposition n est pas agréable à gérer.
Quoi qu’il en soit j’ai utilise cette enveloppe pour faire du private equity et du marchand de bien.
au travers du private equity, j ai en direct aidé quelques petites sociétés qui avaient besoin de cash pour leur développement. j ai travaille au coup de cœur et au feeling résultat plutôt satisfaisant sur le long terme et qui m’as permis de voir d’autres milieux professionnels que le mien.
j ai aussi monté une activité de marchand de bien (je ne sais pas si c’est encore possible avec la nouvelle loi de finance) achat revente de bien avec travaux d’amélioration. l’avantage est que les opérations sont longues et que cela permets tranquillement de faire passer le délai de réemploi une fois que tu as fais ta première acquisition.
Hors sujet de ton idée de réemploi mais attention à être bien cadré dans tout le montage et le respect des délais ,car nos amis du fisc n’aiment pas du tout cet artifice et ils se font un malin plaisir de contrôler le bon respect de l’article 150 Ob ter qui es quand même complexe a digérer.
je te souhaites de beaux projets

2 « J'aime »