2022 Année de crise financière?

Petit post pour discuter de la récente mise en garde de la banque de France concernant une crise financière imminente pour la période à venir, qu’en pensez-vous ?

1 « J'aime »

C’est un peu l’arlésienne. Un jour ils finiront par avoir raison après s’être trompés des tonnes de fois.
Au moins on pourra acheter de belles valeurs à pas trop cher.

2 « J'aime »

Il faut garder des billes liquides pour investir plus fortement si chute il y a. Les meilleures opportunités se font dans les crises. On l’a bien vu en 2020 avec la chute due au Covid. Si j’ai bien retenu une leçon de cette époque là c’est d’arrêter de paniquer et de tout vendre bêtement. Au contraire, c’était l’occasion de faire « all in » :smiley:

C’est toujours facile de dire a postériori qu’il fallait faire ceci ou cela. On ne peut pas vraiment prédire les pics, que ça soit à au plus haut ou au plus bas. Je vous invite à regarder le S&P depuis 1990 et que les différentes crises se sont étalés sur plusieurs mois, voire années (celle de 2000) :confused:

C’est facile à dire à posteriori mais en faisant le bilan, j’aurais mieux fait d’être patient et d’arrêter de paniquer en vendant des bons dossiers à perte qui sont tous remontés quelques mois plus tard. Mon père, qui investit en bourse depuis des dizaines d’années me disait :

Fais le dos rond, patiente et renforce tes positions

J’aurais du l’écouter car sa stratégie a été payante au final. Il n’a pas paniqué et a continué d’investir. Il a profité des baisses pour renforcer des bons dossiers qu’il avait dans son portefeuille.

Oui bien sûr, investir continuellement, c’est je pense une très bonne stratégie sur le long terme. Sachant que le marché à espérance positive sur le long terme. On a donc tout intérêt à être long de façon régulière. Certaines fois plus, d’autres moins.

Je précise juste que faire all in en février 2000 ou 2008, n’est pas la meilleure stratégie :slight_smile:

2 « J'aime »

Tu as tout à fait raison. Ces périodes ont été très compliquées, même avec un profil prudent qui garde des liquidités pour pouvoir investir à des cours inférieurs. Des corrections se sont parfois étalées dans le temps, assez longtemps pour consommer nos liquidités et nos espoirs de retournement du marché. Je ne sais pas ce que le marché nous réserve mais bon nombre d’investisseurs d’aujourd’hui n’ont pas connu ces moments là. Du « all in » après une simple respiration des cours ne me semble pas prudent.

1 « J'aime »

Quand je dis « all-in » je force le trait bien sûr. Ce que je sous-entends ici c’est que les crises financières offrent des opportunités d’achat pour celles et ceux qui rentrent / débutent sur le marché. C’est par contre plus difficile à gérer pour celles et ceux qui sont déjà pleinement investis et qui ont un portefeuille conséquent. Psychologiquement, cela doit être beaucoup plus difficile à appréhender.

Si crise financière, il y a dans les mois / années à venir, je profiterai sans doute de l’opportunité pour me placer sur des bons dossiers qui ont été massacrés ou bien qui résisteront le mieux à la crise (distribution alimentaire, santé, moyens de communication, etc.). J’irai me positionner sur des valeurs qui répondent à des besoins élémentaires de consommation.

1 « J'aime »

Mon témoignage n’évoquait pas tout à fait cela.
Le sujet que tu évoques sous entend de ne pas être totalement investi, en capacité de profiter d’opportunités. Ce n’est pas toujours évident à suivre quand les marchés montent sans discontinuer.
Les périodes qui ont été pour moi les plus difficiles à vivre ont été celles où les marchés se sont installés dans une tendance baissière sur une relative longue période, au cours desquelles j’ai réalisé des achats réguliers en pensant que les cours n’iraient pas plus bas.

3 « J'aime »

Mouais, les propos de la Banque de France ont été déformés par les médias pour faire le buzz.
Je vous invite à lire le rapport de la banque de France directement plutôt que les journalistes… : Évaluation des risques du système financier français - Décembre 2021 | Banque de France

5 « J'aime »

Les titres catastrophiques font toujours vendre, et le début d’année est toujours propice pour faire des conjectures sans engagement.

Méfiance. Personnellement, étant contrarien, je serais pas vraiment étonné que cette année batte de nouveaux records vu que tout le monde parle de crise, mais je peux me tromper.

1 « J'aime »