Achat d'un ETF non UCITS sur IBKR

Bonjour

Je cherche une solution à mon problème depuis une heure sans succès. Je fais ce petit post rapide pour demander vos pistes de solutions, s’il y en a, pour contourner l’impossibilité d’acheter un ETF non UCITS (non conforme aux règlementations européennes donc) quand notre compte est enregistré avec une résidence fiscale française.

J’ai voulu acheter l’ETF XEI (iShares S&P/TSX Composite High Dividend Index) sur IBKR aujourd’hui mais c’est impossible puisque Blackrock ne fourni pas de KID en anglais pour cet ETF.

Pour l’instant, j’ai l’impression qu’à moins d’ouvrir un compte chez un autre courtier, avec une adresse fiscale au Canada, cet ETF ne me sera jamais accessible. Est-ce que je me trompe et vous avez des idées lumineuses à me suggérer?

La question se pose aujourd’hui pour cet ETF mais en fait c’est la même question pour n’importe quel ETF non UCITS. (Comment) Peut-on les acheter?

Merci d’avance si vous avez quelques idées.

Darryl

Bonjour,

pour contourner cette restriction il faut passer par des options, je ne sais absolument pas comment ça marche mais c’est ce que j’ai lu je sais plus où, c’est vague mais ça te donnera une piste de recherche sûrement. Il te faudra aussi les autorisations adéquates.

1 « J'aime »

Acheter des ETF non-UCITS en tant que résident fiscal français est effectivement compliqué en raison de la réglementation européenne qui exige des documents KID (Key Information Document) pour ces produits financiers. Cependant, il existe quelques solutions que vous pouvez envisager :

Investir via une structure juridique internationale : Si vous avez accès à des conseils juridiques et fiscaux compétents, il pourrait être possible de créer une société offshore ou une structure d’investissement dans un pays où les restrictions ne s’appliquent pas. Toutefois, cette approche peut être complexe, coûteuse et risquée en termes de conformité fiscale.

Utiliser des produits dérivés : Certains courtiers permettent d’acheter des produits dérivés qui répliquent la performance des ETF non-UCITS. Par exemple, des certificats ou des contrats sur différence (CFD). Cependant, ces produits comportent souvent des risques additionnels et des frais plus élevés.

Accéder à des plateformes de courtage non européennes : Certains investisseurs ouvrent des comptes auprès de courtiers situés en dehors de l’Union Européenne, dans des juridictions où les restrictions ne s’appliquent pas. Toutefois, cela peut être contre la réglementation si vous résidez en Europe et peut avoir des implications fiscales importantes.

Rechercher des ETF UCITS équivalents : Bien qu’ils ne soient pas toujours identiques, il existe souvent des ETF UCITS qui suivent des indices ou des stratégies similaires à celles des ETF non-UCITS. Par exemple, il existe de nombreux ETF UCITS qui suivent des indices à haut rendement ou des stratégies de dividendes similaires.

Changer de résidence fiscale : Bien que cela soit extrême, certains investisseurs choisissent de changer de résidence fiscale pour accéder à des opportunités d’investissement spécifiques. Cela nécessite une planification approfondie et peut avoir des implications fiscales et personnelles importantes.

Utiliser des intermédiaires spécialisés : Certains conseillers financiers ou plateformes spécialisées peuvent offrir des solutions pour investir dans des ETF non-UCITS, bien que cela puisse aussi impliquer des frais additionnels et des démarches complexes.


Mon choix personnel serait de soit prendre un ETF ucits si ta résidence fiscale est en Europe,
Soit prendre l’ETF que tu veux en mettant ta résidence fiscale au Canada.

(J’imagine que tu est résident international 50% en France, 50% au Canada)

Pour les ETF disponibles en Europe regarde sur

Pour les ETF disponibles au Canada regarde sur
https://etfmarket.cboe.ca/fr

Autre idée :
Crée une société civile dans un des 2 pays,
Se déclarer comme personne physique resident fiscal en France
Et comme personne morale résident fiscal (pour la SC) au Canada
(Ou l’inverse)

1 « J'aime »

Hello @Diem4DM : est ce que tu te compliques pas (un peu) la vie ?
Oui dans l’absolu j’aimerais bien taper dans les FNB de Cathie Wood , mais c’est pas pour le Frenchies.
Pas grave , on largement de quoi faire en UCITS, pourquoi tu vas chercher des trucs improbables.
Curieux de voir ce qu’un backtest Curvo donnerait en comparant ton ETF à un World ou S&P…

2 « J'aime »

sur 5ans comparé au S&P500 PEA de BNP Paribas

image

2 « J'aime »

alors elle est pas belle la vie !

1 « J'aime »

Salut @Equilibrium

Ce n’est pas une grosse complication. J’ai dĂ©jĂ  des positions S&P et World. Mon intĂ©rĂŞt pour le XEI est de simplifier mes investissements dans les titres canadiens par cet ETF qui rĂ©plique l’équivalent d’un S&P « High Dividends Â» dans 75 sociĂ©tĂ©s exclusivement canadiennes cotĂ©es Ă  la bourse de Toronto (TSX). En un seul ticker, comme pour S&P, je mettrais le pied dans tous les secteurs et toutes les sociĂ©tĂ©s performantes du pays. Aujourd’hui, j’achète un Ă  un les titres de quelques sociĂ©tĂ©s canadiennes. Ça me demande plus de temps d’analyse et ça provoque plus d’incertitude (pour ce que je ne rĂ©ussi pas Ă  bien analyser ou comprendre tout de suite).

Des « Ă©quivalents Â» UCITS doivent exister mais je sais d’avance que les frais n’auront rien Ă  voir avec le 0.2% de cet ETF XEI qui me tente bien.Et ce sont ces frais qui feront que je ne prendrai pas ces copies UCITS.

Je pense @Gwenael3, que c’est un peu de ça dont tu me parles dans ta rĂ©ponse. Je vais regarder ça de plus près si je n’arrive pas Ă  mettre en place une solution d’investissement en direct mais, produits dĂ©rivĂ©s, CFB, …, ce sont dĂ©jĂ  des libellĂ©s qui me font fuir aujourd’hui. Il y aura un petit « frein Â» Ă  dĂ©bloquer pour que j’y aille mais je vais au moins m’y intĂ©resser intellectuellement.

D’ailleurs @Gwenael3 , je connaissais JustETF que je consulte régulièrement mais tu viens de me faire découvrir ETF Market Canada que je ne connaissais pas du tout. Merci pour ça aussi.

@Nico.42 , tu parles d’obligation (à taux fixes je suppose?) mais là, comme toi, je ne vois pas comment ça peut remplacer un ETF. Un autre sujet à creuser. Si tu comprends avant moi, reviens m’éclairer! :wink:

Je vais quand même regarder avec ma banque au Canada pour voir si je peux accéder à certains ETF sans être résident fiscal mais j’ai déjà peur des frais de transaction qu’ils vont demander. Je pense qu’on sera là aussi bien au dessus des 0.2%. Un conseiller en gestion de patrimoine au pays avait répondu à mes sollicitations en disant qu’en raison de mon statut de résident fiscal français, il n’avait pas le droit d’investir pour moi dans les produits qu’il proposait (God knows why!) et que seule ma banque au pays avait ce pouvoir. Il y a là des particularités légales canadiennes qui m’échappent totalement. Encore un sujet à creuser? Tant que c’est pas ma tombe!

Merci @FlatTax et @Equilibrium

Je devine bien votre inquiĂ©tude (si si, je vois vos fronts se rider et vos sourcils se « circonflexer Â») concernant l’avenir de mon portefeuille mais rassurez-vous! Je suis Canadien d’accord mais pas assez dingue quand mĂŞme pour fonder l’essentiel de mon patrimoine sur l’économie tiĂ©dasse nettement moins attractive que les vastes espaces infinis et enneigĂ©s de ce magnifique pays!

XEI, c’est une idée que j’étudie pour mieux diversifier les quelques doigts de pied que j’ai trempé dans la piscine boursière torontoise. L’économie y est tiède certes, mais on discerne quand même quelques sacrées belle boîtes. Tout n’est pas à jeter. Pour le reste, c’est US et Europe…

Darryl

Je parlais d’options pour acheter cet ETF et je ne connais pas du tout les options en fait, mais de ce que j’ai compris c’est un contrat où tu achètes ou vend une action/ETF à une certaine date et à certain prix et passer par ça permet, d’après ce que j’ai lu sur reddit, d’acheter n’importe quoi même si c’est pas UCITS sur IBKR.

Edit : pour essayer de résumer ce que j’en ai compris : en gros tu n’achètes pas directement l’ETF mais un contrat qui va t’obliger à acheter cet ETF et du coup tu as bien ton ETF à la fin.

Pour la démarche exacte je ne saurais t’aider mais si un pro des options passe par ici et peut nous éclairer ce serait chouette :+1:

1 « J'aime »

C’est vrai que tu parlais bien d’options. Je ne sais pas pourquoi j’ai retenu « Obligations Â»! Merci.

1 « J'aime »

Hello Darryl :night_with_stars:

Le fonds d’assurance spécialisé (FAS) d’une assurance vie luxembourgeoise (accessible avec un ticket d’entrée de 250 000 €) permet d’investir dans des ETF cotés hors UE.

C’est une option envisageable pour investir dans des ETF non UCITS (ex. avec le récent iShares Bitcoin Trust - IBIT - US46438F1012).

1 « J'aime »

A vérifier, mais la chaine la bourse sans stress en parle il me semble, sur IB, via les options.

1 « J'aime »