Allocation patrimoniale horizon long terme : vos avis?

Bonjour Ă  tous,

j’ai du mal à déterminer l’allocation de mon patrimoine financier, notamment la proportion d’actions. J’ai notamment trouvé sur le site ADI une allocation dite équilibrée avec 45% fonds euros, 25% immo, 25% actions, 5% exotique. J’ai lu aussi que certains préconisent la formule « 100 - âge = pourcentage actions ». Je sais bien qu’il n’existe pas d’allocation universelle et que cela dépend de nombreux facteurs mais j’aimerais avoir néanmoins avoir vos avis sur ce que je pense mettre en place.

En préambule, 90% de mon patrimoine (hors RP) est constitué d’immobilier (un appartement en location nue), il s’agit donc de savoir comment répartir les 10% restants.
Horizon de placement : long terme (10-15 ans), avec pour objectif de générer des revenus complémentaires pour réduire mon activité professionnelle.
Pas de projet à court ou moyen terme nécessitant un gros apport financier.
Emploi relativement sécurisé et réemployabilité ok.

La répartition que j’envisage :

  • Ă©pargne de disponibilitĂ© (Ă  dĂ©penser dans l’annĂ©e) : sur Livret
  • Ă©pargne de prĂ©caution (6 mois de dĂ©penses) : en fonds euros
  • tout le reste : en ETF
    (+ un petit peu d’investissement responsable « de conviction » : crowdfunding agricole, crowdlending énergies renouvelables, etc.)

La totalité de mon épargne mensuelle irait dans les ETF (+ un peu sur le Livret pour reconstituer l’épargne de dispo) donc leur proportion va augmenter au fur et à mesure (aujourd’hui ils représentent environ 50%).

Qu’en pensez-vous ? Merci d’avance pour vos avis éclairés !

1 « J'aime »

Si tu as un emploi sécurisé peut-être pourrais-tu réduire le montant à mettre dans ton fonds euros (4 mois par exemple) pour le réinvestir en ETF pour espérer gagner un peu de performance.
Si tu ajoutes ces 6 mois de matelas de sécurité à ton épargne livret tu risques de mettre beaucoup de liquidités sur des enveloppes qui te feront perdre de l’argent (pense à l’inflation).
My two cents…

1 « J'aime »

Merci @Laits pour ton retour.
Les 6 mois de dépenses sur le fond euros sont effectivement peut-être un peu trop mais je pense que c’est aussi le prix de ma tranquillité :wink:

J’ai choisi des fonds euros performants donc ça devrait un peu compenser l’inflation…

il faut pas forcément raisonner en pourcentage car comme tu l’as dit cela dépend de la situation de chacun

par exemple si ton patrimoine net c’est 1 000 000 (ce que je te souhaite :money_mouth_face:), 45 % de fonds€ ça fait 450k, ce qui est peu pertinent

pour du long terme sans aucun projet entretemps je garderais six mois de dépenses au chaud (épargne réglementée et/ou fonds€) et je mettrais tout le reste en passif/ETF sur PEA

je rajoute pas d’immo vu ta répartition actuelle

pas de cryptos ?

voilou :slight_smile:

2 « J'aime »

Merci @Crabounet, ça me conforte dans mon plan.

Pas de crypto car je commence tout juste à me pencher sur mes finances donc pour l’instant ça me semble trop complexe :sweat_smile: Mais c’est un micro objectif pour 2022 avec quelques dizaines d’euros pour me faire la main donc je n’en tiens pas compte… (sauf si ces dizaines deviennent des milliers :crossed_fingers::joy:)

Je rajoute ma petite pierre à l’édifice de vos réflexions. Je trouve l’immobilier pas assez liquide, par contre l’effet levier de l’emprunt est fantastique.
Ma philosophie actuelle est de chercher des biens immobiliers qui correspondent à certains critères de rentabilité que je me suis fixé.
J’ai une poche d’argent disponible pour payer les frais associés à l’achat et à la mise en location, mais j’essaye d’emprunter le maximum.
Mais si je ne trouve pas de bien intéressant, je ne veux pas que ma « poche » disponible soit trop importante.
Alors j’investis le surplus en DCA sur des ETF (Nasdaq, S&P 500 principalement).

Attention à ne pas trop bloquer son capital dans des placements trop illiquides. Et la rentabilité des ETFs est vraiment intéressante.

1 « J'aime »