Avis sur mon projet de stratégie à 34 ans

Bonjour à toute la communauté Finary :smiley: !

J’ai 34 ans, je suis développeur web en freelance et je suis célibataire. Je suis un hard-worker et je m’intéresse à la finance et à la gestion de mon patrimoine depuis quelques semaines car actuellement je ne fais rien ou presque pour optimiser mon patrimoine…

Voici quelques données de bases afin de vous présenter ma situation et mon patrimoine avant d’expliquer mes problématiques, mes objectifs et mon début de stratégie pour laquelle j’aimerai avoir votre avis.

Situation :

  • Revenus mensuels net d’impôts : entre 4000 et 6000€
  • Capacité d’épargne annuelle d’environ 25-30k€
  • J’aimerai lancer des sides-projects second semestre pour accroitre mes revenus
  • Possibilité de vente de ma RP pour prendre la plus value + retaper autre chose et retenter une plus value

Patrimoine :

  • Résidence principale sans emprunt, valeur estimée 380k€
  • Crowdlending 45k€ à 7% brut / an (reste 5 ans en moyenne pour faire court)
  • Portefeuille non placé pour un total de 405k€
  • Véhicule valeur de 95k€ payée cash
    Patrimoine net de 925k€

Objectifs :

  • Lutter contre l’inflation car j’ai 400k qui dorment et subissent très fort…
  • Continuer d’épargne au max
  • Capitaliser sur une durée de 6-8 ans et faire un point

Problématique :

  • Je suis freelance et je n’ai pas vraiment de possibilité d’emprunter pour faire de l’immobilier locatif (sauf peut-être à placer très largement mon cash dans une banque qui ferait l’emprunt…)

Stratégie (projet) :

  1. Mise en place d’un PEA

Le but étant d’avoir un PEA en mode passif constitué uniquement d’ETF capitalisant et un peu risqué afin de chercher du rendement.

J’ai ouvert un PEA chez Fortuneo dans lequel je souhaite atteindre les 150k€ d’investis en entrant en DCA et en appuyant un peu plus sur des niveaux intéressants. L’allocation du PEA que je prévois est la suivante :

  • ETF S&P500 : 44%
  • ETF Euro stoxxx 600 : 16%
  • ETF Nasdaq : 18%
  • ETF Emerging market (global ou Asia, votre avis ?) : 12%
  • ETF Water (par conviction) : 10%
  1. Mise en place d’une assurance vie

Le but étant de contre-balancer le PEA agressif avec des ETF obligataire pour avoir un total de 65k€.

Sur mes 400k€ de cash à investir, j’ai une enveloppe de 215k€ qui partent pour 70% dans le PEA avec ETC et 30% assurance vie avec ETF Obligataire.

Mes questions
Globalement, avez-vous des remarques, des idées, des observations ?
Est-ce un bon début et cohérent l’approche PEA ETF + AV ETF Obligataire ?
Trouvez-vous cette stratégie cohérente avec mes objectifs ?
Mon PEA est à zéro euro, l’objectif étant d’atteindre 150k investis, en mode DCA + achat sur support, sur combien de mois / années me conseillez-vous d’investir les 150k ?
Même question sur l’assurance vie et le ETF Obligataire ?
Que feriez-vous des plus ou moins 200k restant ?

Je suis novice, donc merci pour votre aide et votre bienveillance sur ce que j’ai pu écrire :slight_smile:

Math

3 « J'aime »

Bonjour Dorian5 :wave:

Pour commencer bravo a toi pour ta capacité d’épargne annuelle 25 à 30 000 € c’est beau et pas donné à tout le monde !

Pour ta lutte contre l’inflation, je partirais sur l’allocation suivante (bien entendu ce n’est pas un conseil en investissement ceci n’est que mon approche et elle peut ne pas te correspondre dans ta stratégie) :

1- Maximiser le PEA a hauteur de 150 000 € sur deux voir trois ETF maximum:
J’adopterais une approche DCA tous les mois et vue la liquidité à ta disposition le plafond de ton PEA va très vite être atteint, je laisserai ensuite les intérêts composés agir sur la durée

80% sur un ETF Word (CW8) l’avantage sur celui ci est que tu as une exposition sur les US et sur l’Europe ou alors partir sur un ETF SP500 mais tu n’auras que l’exposition sur les US dans ce cas et il faudra peut être y ajouter une petite part d’Europe pour te diversifier ce qui donnerait une répartition style > 60% SP500 et 20% Euro stoxxx 600.

20% sur les pays émergents et la tu as deux cas soit le PAEEM sur lequel tu vas retrouver certains pays membres des BRICS (Chine, Brésil, Afrique du Sud…) soit le PAASI où sur celui ci tu vas être plus exposé sur l’économie des pays émergents asiatiques (Chine, Corée du Sud, Taiwan…) en soit avoir l’un comme l’autre restera intéressant pour ta diversification géographique.

Les ETF Thématiques style ETF Water pourquoi pas, il te faut garder à l’esprit que c’est un effet de mode, que la hype peut très bien disparaître comme elle est venue, si tu est sur une stratégie de développement de ton patrimoine, autant s’établir sur une stratégie simple qui a déjà fait ses preuves.

2- Ouvrir une assurance vie sur un coutier en ligne c’est encore mieux:
Je te dis un grand OUI, d’autant plus que tu pourras bénéficier au delà des 8 ans des avantages fiscaux de cette belle enveloppe, le mieux est d’ouvrir ton assurance vie auprès d’un courtier en ligne (Linxea est le meilleur sur le marché, je n’ai pas trouvé mieux pour le moment) et pourquoi pas contre-balancer sur de l’obligataire en assurance vie, ça peut être une stratégie si tu veux être plus « sécure » sur cette enveloppe.

3- Que faire avec les 200 000 € restants ?
C’est bien dommage que tu ne puisse pas emprunter pour de l’immobilier locatif, car tu pourrais encore aller chercher du levier avec tes liquidités restantes…

Après tu as des possibilités de placer une petite partie de ce capital restant sur des actifs un peu plus exotiques tels que les cryptomonnaies (Bitcoin, Ethereum et j’en passe…) pour aller chercher de la performance, faire croitre encore ton patrimoine MAIS la volatilité sur ces actifs est beaucoup plus élevée que sur les ETFS classiques que l’on connaît.

Tu as également la possibilité d’ouvrir un compte titre ordinaire ou tu n’as pas de limitation de plafond de dépôt, pour t’exposer à l’économie Américaine directement soit sur des actions d’entreprises de grandes qualités qui te reverseront des dividendes tous les mois ou tous les trimestres soit sur des ETF ayant des frais plus faibles que sur un PEA MAIS tu auras l’exposition a la flat taxe de 30% (hé oui on ne peut pas tout avoir malheureusement).

J’espère t’avoir donné quelques pistes et reste à ta disposition pour échanger

3 « J'aime »

Très développée et intéressante réponse.
J’ai une AV Spirit 2 chez Linxea
Tu conseillerais quoi comme fonds obligataires sur mon AV?

Actuellement il vaut mieux prendre de l’obligataire que du fond € sur cette AV ?

Merci

Bonjour,

Voici qqes éléments :

  1. Pour le pea je suis partisan d’un simple etf monde : c’est déjà pas mal diversifié et le fait d’avoir une seul ligne limite les frais d’ordre et de rééquilibrage. Je sais que c’est pas forcément facile psychologiquement mais si vous avez déjà 150k€, placez tout d’un coup sur un etf monde puis oubliez le jusqu’à la retraite. Pour la diversification je préfère l’AV car (sur une bonne AV) 0% d’arbitrage donc possibilité de rééquilibrer sa répartition facilement et régulièrement.

  2. Pas fan des etf obligataires, ils répliquent des indices qui ne répliquent pas forcément la performance d’obligations détenues en direct. Pour l’investissement en obligations privilégiez les fonds ‹ actifs › (à la différence des actions).

  3. Sur certaines AV il y a des fonds euros ‹ boostés › : bonus de rendement si on détient plus d’une certaine part en unité de compte (comme des fonds obligataires). Je trouve dommage de ne pas en profiter pour la partie ‹ securité › de son épargne.

  4. Les AV comme Linxea proposent des super supports immobiliers (SCPI, SCI). Ça peut aussi être intéressant de diversifier la dessus.

  5. Vues les sommes en jeu je recommande d’ouvrir plusieurs AV chez différents assureurs (possiblement chez le même courtier) car il y a une protection de 70k€ par assureur donc autant diversifier aussi la dessus (et puis ça permet de profiter d’AV avec différents avantages).

  6. Pour les 200k€ restants :
    *) apport pour un investissement immobilier locatif ?
    *) investissement en SCPI à crédit ou en démembrement ?

2 « J'aime »

Salut,

Quelques pistes intéressante pourraient être :

  • SCPI en nue propriété pour une fiscalité plus douce (Iroko Zen / Corum)
  • Investissement locatif avec emprunt évidemment sinon c’est juste des soucis (tu dois pouvoir utiliser comme collatéral une assurance-vie que tu ouvres chez un banquier pour contourner ton souci)
  • Or
  • Bitcoin (sur une clé Ledger of course !)
  • Investissement en start-up via Caption mais le Momentum est sans doute encore plus risqué qu’habituellement

Bonjour , voici les quelques pistes de réflexions et de recherche qui me viennent à l’esprit après avoir lu votre post :

  1. Il pourrait être utile de placer du cash de précaution sur un livret A rempli au plafond : 22 950 euros avec un rendement net de fiscalité à 3% calculé à la quinzaine entière.

  2. La résidence principale représente une part importante du patrimoine global, c’est peut être arbitrable en déménageant dans moins cher, ailleurs, mais la période n’est pas hyper porteuse pour les vendeurs.

Une stratégie consisterait à réduire le poids de la RP et de placer cette nouvelle disponibilité dans des actifs financiers plus rentables sur le long terme ( ETF S&P 500 ou World comme déjà discuté) , dans un PEA, ou en Assurance vie , ou d’autres actifs Immobilier comme des SCPI ou des parkings par exemple, ( attention aux frais de souscription et de gestion en cas de « pierre papier »).

  1. De manière plus ambitieuse le contrat d’assurance-vie Luxembourgeois est regardable.
    L’enveloppe AV Luxembourgeoise, en fonction de son dépôt et de son patrimoine global, apporte uen très grande sécurité de dépôt et une plus grande flexibilité dans les produits financiers et actifs logeables à l’intérieur.
    Fiscalement c’est 100% identique avec une AV Française.
    Les seuils d’accès sont élevés , les frais de gestion annuels ne sont pas forcément plus lourd que l’assurance vie française classique.

  2. Compte tenu de votre métier et de votre patrimoine, l’investissement dans des startups ou des entreprises non côtées pourrait vous intéresser. Fintech, wealthtech, biotech, deeptech , le choix est vaste. Il existe des clubs de business angels plus ou moins grands pour investir projet par projet en crowfunding ou club comme blast.club mais surtout des fonds innovation ou capital développement, des fonds de fonds.
    10% à 20% de son patrimoine en Private Equity est une recommendation courante .

Et d’ailleurs que dit le GPT de finary à votre sujet?

Bonnes réflexions !

Perso, je pencherai pour des ETFs obligataires sur CTO à LT et utiliserait l’AV pour des SCPI.

Etant donne ta situation, je pense que les SCPI peuvent etre tres interessantes. En nue propriete te permettrai de ne pas etre impose tant que tu n’as pas besoin des revenus.

Pour les private equities je pense que ca serait une bonne option mais le ticket d’entree est un peu haut avec une tres faible liquidite (juste a garder en tete)

Bonjour,

Tu dis qu’en freelance tu ne peux pas obtenir de crédit. Tu viens de commencer ton activité ?
As tu essayé de voir avec une banque ? Tu peux acheter des appartements à 80.000€ sans problème vu l’épargne que tu procède, ca ne représente pas un grand risque.

Bonjour à tous,

Un énorme merci pour vos réponses aussi précises qu’intéressantes et le temps que vous m’avez accordé.

Si je fais un récapitulatif sur l’ensemble de vos remarques :

** Sur les 400k€ que j’ai à investir **

  • tout le monde s’accorde à dire qu’il faut remplir un PEA en ETF World pour simplifier les choses (150k€)
  • Faire une AV (60-70k) avec des obligations (plutôt direct que via des ETF obligataire)
  • Faire une autre AV pour SCPI en nu-propriété (il faut que je me documente sur ce point) : allocation à déterminer (disons 50k)
  • Garder 20k sur livret standard (remplir livret et utiliser en fond de « secours »)

Il resterait 100k qui pourrait être de l’investissement plus liquide : CTO (ETF actions et obligataires) ou à l’inverse de l’immo… je pense que je gérerai ces derniers 100k dans un second temps et en attendant je déposerai sur interactive broker afin de bénéficier du rendement sur cash en attendant de décider précisément.

J’ai une AV chez Gan Patrimoine ouverte en 2009 (c’est historique et ça semble bien pourri mais bon on est a plus de 8 ans déjà…). Faut-il la garder et comment l’utiliser selon vous ?

Thanks !

Bonjour Math,
Pourquoi pas investir dans des startup prometteuses qui offre un ROI à trois ans ?

Bonjour Math,

Je me pose quelques questions :

  1. Est-ce qu’il n’y a pas un optimisation à faire au niveau de ton activité? Si tu es indépendant et que tu as une épargne annuelle de 25k, pourquoi ne pas les investir via ta société ou les faire remonter dans une holding pour ne pas payer l’impot 2X?
  2. Tu pourrais créer une SCI pour investir en immo si c’est un de tes objecitfs, ça permettrait d’utiliser le surplus généré par ton activité sans passer par un achat direct?
  3. Tu peux nantir tes assurances-vie. Ce qui te permettrait de faire un crédit pour acheter en locatif?

Je pense que l’optimisation doit se faire d’abord au niveau de ton activité. C’est le levier le plus intéressant pour toi