Avis sur Treesition, la plateforme d'investissement dans les arbres

Bonjour la communauté,

Vu Ă  l’émission « qui veut ĂŞtre mon associĂ© Â», la plateforme d’investissement treesition:

https://treesition.com/

On investit dans l’achat d’arbre et cela nous rapporte pendant 10 ans.
Je me demande si cela peut ĂŞtre un bon placement.
Quelqu’un a-t-il déjà franchi le pas ?
Vos avis m’intéresse
Merci

Seb

1 « J'aime »

La plateforme est très récente, il est clair que si le concept marche sur le papier rien ne prouve qu’il marchera en vrai.

C’est un investissement en monoculture sur une essence d’arbre en provenance d’Asie. Il semble effectivement que la croissance rapide de cet arbre présente un intérêt dans la capture de carbone. Cette essence semble avoir des caractéristiques permettant sa valorisation.

Ça ressemble beaucoup à ecotree https://ecotree.green/
Par contre sur ecotree vous êtes réellement propriétaire de vos arbres, vous choisissez les parcelles et l’essence, et la proposition semble beaucoup plus tournée sur la biodiversité (ce qui n’est pas possible quand on fait de la monoculture).

Pour ma part la proposition d’ecotree me semble mieux disante. Treesition prétends à la durabilité et l’éthique mais je ne vois rien de durable (on scie les parcelles tous les 10 ans pour replanter) ni d’éthique (on utilise la nature aux profits exclusifs des acteurs humains qui l’exploitent, pas avec des objectifs de biodiversité).

1 « J'aime »

Salut , pour mettre un peu penché dessus je trouve le concept / but super pour tt le monde.

En pur investissement pas terrible, sortie au bout de 10 ans sans aucune liquidité avant c’est pas bon du tout . Le coup d’entretien va forcément augmenter et j’ai pas l’impression qu’ils décident de grand chose à la fin …

Après c’est une boîte jeune donc on va attendre un petit peu :wink:

Merci pour vos réponses, je vais attendre un peu.
Il y a d’autres investissements qui peut être plus intéressant !!

J’ai très envie d’y croire et je viens d’ailleurs de mettre quelques petites billes dans le projet:

Je note au passage que certaines critiques exprimées plus haut par @eemxsa sont contredites par le contenu des documents d’information fournis sur le site de Treesition. C’est un peu tôt pour débattre efficacement de tout ça. Je vais suivre leur développement avec beaucoup d’intérêt.

1 « J'aime »

Et concernant la suggestion d’intĂ©gration Ă  Finary, c’était juste pour profiter de l’occasion de fourguer mon code parrainage sur LinkedIn. Comme l’investissement est simple et linĂ©aire, l’ajout d’un investissement « Autre Â» fait dĂ©jĂ  très bien l’affaire:

:smiley:

Lesquelles?

Salut @eemxsa

D’abord, en me relisant, je vois que j’ai Ă©cris « â€¦sont contredites… Â» alors que je pensais plutĂ´t « â€¦semblent contredites… Â». Je rĂ©agissais en première lecture rapide de ce post juste après avoir lu les documents de Treesition. Je suis en train de jeter un oeil sur le site d’Ecotree que je ne connaissais pas avant que tu en parles. Merci pour cette info dĂ©jĂ .

Le 1er point qui m’a interpellĂ© c’est quand tu Ă©cris « Par contre sur ecotree vous ĂŞtes rĂ©ellement propriĂ©taire de vos arbres, vous choisissez les parcelles… Â». Je ne suis pas certain qu’il y ait une si grande diffĂ©rence entre les deux:

Ecotree:

« Lorsque vous achetez un arbre, vous en devenez propriĂ©taire mais cet arbre continue de faire partie du tout qu’est la forĂŞt oĂą il pousse et qui est la propriĂ©tĂ© d’EcoTree. … Â»

Pour Treesition, je n’ai pas trouvé le bout de texte strictement équivalent mais, si je m’en réfère à mon achat, j’ai eu le choix entre 2 parcelles dont une était déjà totalement vendue et une autre où j’ai acheté. Pour la suite, la FAQ du site indique:

Pourrais-je venir voir mes arbres en vrai ou en avoir des nouvelles ?

Oui, une fois par an, des portes ouvertes seront organisées.

Le fait d’être « vraiment propriĂ©taire Â» d’un arbre me laisse perplexe. Je ne sais pas si tu en as un chez toi que tu voudrais bien me vendre mais je m’interroge sur les modalitĂ©s. Pour moi, Treesition fait exactement la mĂŞme chose en prĂ©cisant que la mutualisation des arbres au sein d’une parcelle mutualise Ă©galement le risque. Si un zozo vient niquer « mon arbre Â» dans la parcelle, c’est sur tous les investisseurs que le dommage est reportĂ©. Moi ça me va très bien et si jamais ce n’est pas le cas chez Ecotree (je n’ai rien trouvĂ© qui le confirme ou l’infirme), ça voudrait bien dire que si ton arbre morfle pour quelque raison que ce soit, y’a que toi qui accusera la perte?

Treesition

Quelle est la preuve que je suis propriétaire de mes arbres ?

Nous vous délivrerons un certificat de propriété de l’arbre, un document juridique attestant le transfert de propriété du bien.

De plus, notre service informatique a mis en place un registre électronique où toutes les transactions sont consignées. Ce registre est sauvegardé sur des serveurs externes à Treesition.

Chaque année, nous devons justifier devant l’administration de la précision de ces registres, qui permettent de suivre les souscriptions de chaque investisseur ainsi que les droits associés.

Vous pouvez donc avoir confiance, vos titres de propriété sont sécurisés.

Pour tout l’aspect monoculture, c’est vrai. Un seul type d’arbre sera plantĂ© Ă  savoir un « hybride Â» stĂ©rile des variĂ©tĂ©s sauvages (plus invasives) du paulownia. C’est de l’ingĂ©nierie agricole et de la science comme on n’a pas fini d’en faire si on veut trouver des solutions.

Treesition

Selon certaines informations, le Paulownia est réputé envahissant et nuisible pour les sols. Quelle est votre position à ce sujet ?

Les variétés sauvages de Paulownia comme le Tomentosa, Elongata et Fortunei, peuvent être considérées comme envahissantes.

Toutefois, chez Treesition, nous avons délibérément opté pour des hybrides de Paulownia. Ces hybrides préservent les avantages du Paulownia tout en évitant ses inconvénients, et ils ne se propagent pas de manière invasive dans la nature.

De plus, de nombreuses études démontrent que, dans le cadre de systèmes agroforestiers, les Paulownias hybrides contribuent à l’enrichissement des sols.

Leur système racinaire profond favorise la remontée des nutriments vers les cultures, et cet effet est renforcé pendant la sénescence grâce à la restitution d’apports organiques par les feuilles.

Personnellement je pense que toutes ces solutions sont intĂ©ressantes et que nous serions tous dĂ©savantagĂ©(e)s si il ne devait en rester qu’une seule. Je ne vois aucun problème Ă  ce qu’une partie de la production arboricole se fasse de manière organisĂ©e et scientifique, en monoculture ou pas, au profit de l’humain qui l’exploite et de l’humain qui en bĂ©nĂ©ficie/profite. C’est certainement une question de sensibilitĂ© mais si j’achète du bois quelque part pour mes travaux ou de manière indirecte dans les meubles que j’acquiers. il doit bien venir de quelque part. J’ai l’impression que Treesition est aussi, comme d’autres très certainement, en train de faire un « quelque part Â» plutĂ´t viable mais ça, comme tu l’écris, seul l’avenir le confirmera.

1 « J'aime »

Hello !
J’apporte un petit complément (élément rassurant en fonction) :

Treesition est en attente de son agrément auprès de l’AMF (qui doit arriver ces prochaines semaines).

Source : interview de Jean-Pierre Nadir par Alice Lauriot & Alexandre Laing (Tudigo)

À partir de 54 min et 34 sec pour être précis :grin:

2 « J'aime »