BELGIQUE: placer 60.000 euros à 72 ans

Bonjour,

J’ai découvert avec effroi la splendide performance du compte titre de ma mère chez ING (je leur fais de la pub c’est necessaire), donc en belgique.

En gros, sur 12 ans, 60k placé, il y a actuellement 61.000. Par contre il y a eu 13000 euros de frais facturés par ing sur la période.

Après une discussion musclée avec les concernés chez ing, je vais reprendre la gestion de tout ça, pas le choix, faire tout vendre et récupérer le capital.

par contre, je sais pas ce qu’on fait finalement… J’ai 31 ans, je gagne ma vie correctement et j’investis sur les marchers boursiers en etf actions.
Mais pour ma maman c’est pas pareil… L’horizon de temps n’est plus le meme et elle cherche un petit complément pour sa pension.

Je suis paumé.

Je serai bien parti sur un mix :
1)ETF ester style LU2082999306 pour une partie
2)un etf obligation (a quelle echeance? Un mix? Je m’y connais pas trop en etf oblig)
3)un petit etf monde/sp500 pour un petite partie afin d’esperer booster le rendement à 6-7 ans.

L’idée est de tout gérer moi meme sur un broker en ligne, question de faire disparaitre les frais scandaleux qu’elle a subi jusque ici. Je ne veux plus payer d’intermédiaire qui se sucre .

Que feriez vous dans cette situation? Je cherche une réponse compatible avec la fiscalité belge, qui diffère légèrement de tout ce qu’on trouve vis à vis de la situation française :slight_smile:

Merci et au plaisir de lire vos idées !

1 « J'aime »

Si elle cherche un complément pour sa pension, il faut des dividendes et des loyers (donc pourquoi pas des SCPI et des ETF distribuants ?).

L’Ester pourquoi pas, mais finalement un fond euros dans une bonne AV fait tout aussi bien (surtout avec les boosts récents).

Renseignez-vous bien sur les ETF obligataires, c’est une gestion moins passive que les ETF Actions, puisque les rendements sont directement liés aux taux de la BCE.

Un mix fond euro / SCPI avec loyer distribuants / ETF me paraît moins « compliqué », mais c’est personnel

Je rejoins @Jeangloutis dans son analyse. Ne connaissant pas la fiscalité Belge, pour s’assurer une rente et limiter la volatilité le combo Fond €, SCPI et ETF dividendes me parait idéal.

Regarde du côté du VanEck Morningstar Developed Markets Dividend Leaders UCITS ETF pour les actions à dividende avec un taux de distribution de 4.65% et une belle appréciation du capital avec une volatilité plus faible que le marché.

1 « J'aime »

merci beaucoup pour vos infos!

Et pour la proposition d’etf distribuants.

La fiscalité belge impose à 30% les dividendes et PV obligataires. Il n’y a pas de taxation sur PV actions.
Je cherche donc plus un etf capitalisant, quitte à vendre moi meme tous les 3 mois et ainsi economiser 30 % de taxes…

  1. je ne trouve pas de version de FOND EURO en belgique. Ces produits existent par les assurances peut etre??

  2. on a peu de SCPI, semble t il que ca existe mais loin d’etre develloppé comme en france, donc je ne sais pas si c’est la voie à creuser.

  3. Le sujet évolue un peu finalement. Il est possible que le capital ne soit plus de 60.000 euros mais de 280k-290k suite à la vente de sa maison (que je rachetrais et elle me verserai un loyer, on doit donc générer plus de rendmeents, mais avec un capital plus important)

En tout cas je vous remercie de faire evoluer le sujet!

1 « J'aime »

L’ assurance vie en Belgique ne fonctionne effectivement pas comme en France, il n’y a pas de fond euro par ex ( ils ont des Branche 21,23,44…)

Bonjour,

Il n’y a plus de forum francophone belge sur le sujet et les informations que l’on retrouve sont en effet souvent sur les lois et particularités françaises.

Si vous cherchez à touchez des dividendes, je recommanderais de prendre des actions sur le marché belge pour éviter la double imposition (celle du pays où l’action se trouve + l’imposition belge).

En Belgique, il y a les SIR (sociétés immobilières réglementées) qui ont l’obligation de reverser 80% de leur bénéfice sous forme de dividende pour bénéficier d’avantages légaux. Il en existe une quinzaine, certaines sont spécialisées dans la logistique, d’autres les soins de santé, d’autres les commerces, ou encore les commerces. Cofinimmo, par exemple, qui était orienté sur les bureaux s’est réorienté vers les soins de santé. Si le secteur est uniquement immobilier, il est diversifié par le nombre de pays dans lequel certaines SIR investissent (donc il y a une diversification géographique, de monnaie et parfois de type d’immobilier).

Il y a également quelques holdings qui versent des dividendes. Là aussi, il faut voir quelle sont les mieux gérées. Certaines ont plusieurs sociétées dans lesquelles elles investissent, d’autre comme SOLVAC ne dépendent que d’une société. Il peut donc y avoir une diversification au sein des holdings, avec l’avantage de la cotation à Bruxelles et donc une seule imposition.

Pour les obligations, il faut voir si les bons d’état émis récemment par le gouvernement belge sont à un prix intéressant sur le marché secondaire. Sinon, voir les conditions du prochain bon d’état proposé.

Pour le courtier (broker), je recommande d’être chez un courtier belge qui prélèvera les précomptes des dividendes à la source et fournira les bordereaux adaptés à votre mère. Il ne faut pas forcément chercher le moins cher à tous prix mais le meilleur rapport qualité-prix à mon sens. D’un point de vue pratique, je vous suggère que l’argent appartenant à votre mère soit sur le compte de votre mère et qu’elle passe les ordres, éventuellement que vous soyez mandataire. Assurez-vous que cette option lui convient, des risques que vous acceptez et qu’elle veut bien prendre. Enfin, si vous avez des frères et soeurs ou si elle a d’autres héritiers potentiels, discuter de la situation pour voir si la solution leur convient également. En un mot, envisagez une perte financière et ses conséquences dans vos relations familiales.

Bonjour, Je suis également Belge et j’étais très active en immobilier, maintenant à 74 ans je revends tout et n’investis plus qu’en achat viager occupé pour ne plus devoir m’en occuper et les achète aux noms de mes 2 fils. Si ta maman est propriétaire c’est un bon plan pour se faire un complément de retraite.

Bonjour compatriotes,

Noua avons en effet l’avantage qu’il n’y ait pas de taxe boursière sur les PV d’actions, mais selon moi l’horizon d’investissement et tolérance au risque ne sont pas compatibles avec un placement sur le marché des actions. Les bons d’état 2024 ont un rendement faiblard puisqu’ils n’ont pas retiré le précompte mobilier.
Pour éviter les banques traditionelles qui se gavent de frais, il y a Santander et MeDirect par exemple qui s’utilisent en ligne et ont + de 2.5% d’intéret par an.
Pour aller chercher du rendement, des obligations ou des ETF obligataires et peut etre à date d’expiration (iBonds) pourraient faire le boulot (mais VanEck Morningstar Developed est un distribuant donc on paye le précompte, je pense que c’est mieux de favoriser des capitalisants)
Enfin pour une part réduite du patrimoine, j’aime bien les obligations vertes sur Lita: du crowdfunding sur projet. Les rendements entre 8 et 10% sur 5/6 ans peuvent etre intéressants suivant les projets (avec les risques inhérents de défaut de remboursement et illiquidité)

Pour ce qui est de la transmission des fonds, il est possible d’effectuer des donations sans frais d’héritage si la personne survit 3 ou 5 ans après la donation (je ne me souviens plus eheh mais ça se trouve facilement), celà pourrait etre intéressant pour la valeur de la maison.