Blast Club avis : ce qu'il faut savoir sur le projet d'Antony Bourbon

un nouveau club d’investissement en start up ?

3 « J'aime »

l’accès au club est maintenant lancé, cela fonctionne sur un modèle d’adhésion (annuel) + frais de gestion (3-5%) + commission de performance (20%)

concernant l’accès aux deals / due diligence il faut s’en remettre à leur équipe

1 « J'aime »

30 deals de qualité par an? dans ce secteur? Je n’y crois pas une seconde.
J’en déduis donc qu’il faudra faire le tri dans les 30 deals.

Je préfère largement cibler le non côté local, du vrai, à l’ancienne, sans VC, sans arnaque.
Vaut mieux miser sur l’artisan du coin que sur des deals prétendument exceptionnels vendus avec autant de FOMO. Faites vite, il n’y a que 500 places. Quel artiste !

2 « J'aime »

je suis plutôt d’accord avec toi, moi ce qui m’a refroidi c’est les différentes couches de frais et le modèle de payer pour avoir accès aux deals. si tu ne te positionnes sur aucun deal, ton « membership fee » est tout simplement perdu. aussi d’accord sur le FOMO et l’aspect « notoriété » de AB, même si ici en fait il monétise son réseau, il y aura certainement des bonnes opportunités mais aussi d’autres moins intéressantes.

vraisemblablement ils lanceraient au cours du premier semestre 2023 une fonctionnalité marché secondaire pour ceux qui voudraient sortir.

personnellement je suis plus positionné sur caption.market (ayant aussi participé à leur levée) même si le but n’est pas pareil, rien ne dit qu’ils ne proposeront pas dans le futur l’accès à des deals de startup. en plus de leurs agréments PSI et CIF

2 « J'aime »

bye bye les frais! non merci

1 « J'aime »

Faut il mettre en gage sa mère aussi en adhérant ?

Bref le seul gagnant dans l’histoire c’est Bourbon :sweat_smile: Après il a raison il surfe sur sa hype et son côté clivant pour attirer du pigeon, tout en prenant aucun risque.

L’intérêt de la blockchain dans tout ca ? Aucun à part ajouter un buzzword.

1 « J'aime »

Un ticket d’entrée de 1000€ pour la formule basse,
La garantie de pouvoir investir dans des start-ups avant tout le monde et avec peu de cash
Un tableau de bord qui permet de suivre ces investissements et revendre facilement ses parts,
Mais un maximum de 2000€ par investissement et par startup pour la même formule basse.

Cela parait pas mal, mais je voulais avoir l’avis de la commu ?

2 « J'aime »

C’est la mode en ce moment.
J’ai été contacté par deux autres club deals qui ont une approche différente mais aussi dans les startups.
Ils proposent des fonds pour diluer le risque avec une cible de x2,x3 sur 10 ans.

Exactement ! Surtout qu’il pourra certainement investir dans les startups de son deal flow avec l’argent des adhésions à mon avis. J’ai échangé rapidement avec lui sur Twitter à propos des frais et du fonctionnement du club. Sur chaque deal qui sera financé via Blast, le club entrera au capital pour au moins 10 à 15% du capital de la société cible.

Au premiers abords ça a l’air top, mais très rapidement refroidi par les frais, surtout après avoir participé à plusieurs deals sans frais via myclubdeal.com.

2 « J'aime »

Bonjour,
Je serais intéressée par un retour rapide de cette plateforme myclubdeal ?
Merci

Bonjour,
Peux tu faire un retour sur la plateforme dont tu parles caption.market
Merci

hello

concernant leur activité, le mieux étant d’aller sur leur site, la présentation sera certainement plus exhaustive que la mienne.

concernant l’expérience utilisateur, pour l’instant, j’ai investi uniquement dans leur levée en mai 2022.
quant au processus d’investissement, il y a des start up qui sont listées sur une marketplace, tu peux placer des alertes pour être prévenue de l’ouverture des souscriptions. Tu choisis ensuite le nombre d’actions (il y a un minimum de souscription) puis ils te donnent un code à renseigner sur le site de leur partenaire Tylia. Tu dois effecter enfin le virement et tu peux suivre le déroulement de l’attribution des actions dans un tableau de bord dédié. le parcours se déroule sans accroc

Ce qui me plaît chez eux :
le fait que ce soit « carré » ;
pas de promesse de monts et merveilles ;
la possibilité de rentrer en secondaire sur de belles boîtes : Ledger , October, Payfit, Blablacar …
le potentiel de croissance en proposant possiblement du marché primaire dans le futur ? le tout encadré ?
le fait qu’il y ait des family offices qui utilisent la plateforme (cf: Caption.market on LinkedIn: Le multi-family office Kermony s'ouvre à la French Tech avec Caption -…) + top 4 investisseurs représentent +1M d’euros

en d’autres termes, c’est leur proposition de valeur et leur transparence
→ pas de newsletter payante, pas de Dubai/Palo Alto, pas de méthode miraculeuse, pas de millefeuille …

2 « J'aime »

Le problème c’est qu’elles sont déjà ultra valorisées mais cela n’empêche pas de les voir s’introduire en bourse un jour ou bien de se faire racheter.

Par contre, ce qui me semble intéressant avec Caption c’est de pouvoir rendre un peu plus liquides des placements qui sont totalement illiquides à la base.

3 « J'aime »

Ce mec est une fraude sans nom. Une très bonne connaissance travaille chez Feed et la réalité de ce qu’il décrit en est tout autre. Mais l’arrogance et la mégalomanie de cette personne qui « fakes it until he makes it » lui donnent un peu de visibilité pour que des trucs cools lui arrivent. Un oussama de plus…

Aucune confiance dans ce qu’il propose

1 « J'aime »

de qui tu parles?

Il y a un épisode de la martingale sur lui et blast club. C’est bien d’avoir plusieurs avis et ses explications pour se faire une idée. Pour le moment je ne sais pas trop quoi penser :no_mouth:

Idem je suis dans le flou. Fraude comme j’entends ou juste un petit génie de l’invest. Car à l’entendre il a fait de très grosse plus value…

Est ce vérifiable quelque part? Au moins on sera fixé, car si le mec sort réellement des X2, X5 ou plus avec le club, c’est réglé pour moi, grande gueule ou pas :sweat_smile:

Je prendrais les épisodes de la Martingale avec des pincettes. Parfois l’hôte ne challenge pas assez ses invités voire même fait preuve d’un peu trop d’enthousiasme.

7 « J'aime »

Je viens d’écouter l’épisode de la Martingale.
Anthony Bourbon donne l’impression de bien maîtriser le sujet, et je dois dire qu’il est assez convaincant.

La possibilité de revendre plus facilement ses parts, le fait qu’il reçoive de nombreux pitchs, et que grâce à son expérience et son réseau il soit en mesure de bien les challenger et les sélectionner sont de bons atouts.

Le point plus délicat selon moi est le fait qu’avec son système, on n’a pas de garantie de pouvoir investir sur les start up de son choix (priorité en fonction du niveau d’abonnement)

1 « J'aime »