[Blast Club] - Ouverture du Capital - Edit

Bonjour,

[CE MESSAGE N’EST PAS UNE PROMOTION - MAIS UN QUESTIONNEMENT SUR LA VIABILITE DU MODELE PROPOSE]

Depuis Octobre 2023, Anthony Bourbon souhaite ouvrir l’accès au capital de Blast Club pour les abonnés.

Voici quelques chiffres annoncés :

  • +20% de rendement moyen dividendes sur les 5 premières annĂ©es
  • +€10 millions d’EBITDA en 2025

:bar_chart: Leur business plan : globalement une majorité des revenus de la structure proviennent des frais d’abonnement au Blast Club (et ce jusqu’en 2030) et des frais de gestion associés aux dépôts que vous faites sur Blast. Ils indiquent également vouloir développer une branche CGP (mais flou complet sur la manière de le faire).

Bref : qu’en pensez vous ?

En effet, après avoir monté un un système fragile qui marche sur les frais et le marketing de « qui veut devenir mon associé », revendre la boite à ceux qui ont payé pour rentrer dans « le club » c’est osé saigner les épargnants jusqu’à la dernière goûte.

ça me rappel un CGP qui après avoir vendu le PINEL, vendait la GLI qui allait avec. Inutile de vous dire qu’il s’est beaucoup plus enrichit que les investisseurs qu’il avait conseillé…

1 « J'aime »

Bonjour Matthieu,

Vous êtes manifestement nouvel arrivant sur Finary et je m’étonne de votre premier message, en effet, je le trouve quelque peu diffamant contre Blast. :slightly_smiling_face:

je suis membre du Club et j’investis sur l’opération. Je voudrais juste préciser 2/3 points pour être parfaitement exact :

  • L’adhĂ©sion au Club reprĂ©sente un peu plus de 40% du CA d’ici Ă  2030. Les frais de gestion correspondent aux mĂŞmes frais que n’importe quel fonds. Ils sont mĂŞme infĂ©rieurs. Un VC classique prend 2% de management fees pendant 10 ans, soit 20% sur le montant investi. MĂŞme en comptant les adhĂ©sions et les diffĂ©rents frais, Blast. est moins cher. Et permet surtout d’investir Ă  partir de 1,000€ quand un fonds demande un ticket minimum de plusieurs centaines de milliers d’euros.

  • Le business model avec les CGP commencera fin 2024 et c’est assez classique donc je ne vois pas trop ce qui peut ĂŞtre flou sur la question. Le club a Ă©normĂ©ment de demandes en ce sens de la part des CGP.

  • L’équipe est composĂ©e de plus de 20 profils et toute la direction travaille dans le secteur depuis de nombreuses annĂ©es.

  • En tant que membre, je ne peux que confirmer le sĂ©rieux du club. J’ai investi dans plusieurs dossiers et l’exĂ©cution au quotidien est remarquable depuis 1 an. En moins de 12 mois, Blast. a investi plus que n’importe quel concurrent (certains existent depuis 10 ans).

Dernier point : Pour votre information, ces infos sont confidentielles donc je suis curieux de savoir ce qui vous permet de les divulguer ici.

Avez-vous leur accord ?

7 « J'aime »

Entièrement d’accord avec @Beno
Je crois qu’ils sont jaloux de ne pas avoir pu entrer dans le BlastClub en fait :wink:

De plus si MathieuButteau est membre du BlactClub et qu’ils diffuse des informations confidentielles j’espère qu’ils sera exclu du Club.

Les médisants, haters, sont légion en ce moment dans les réseaux et j’espère que la direction de Finary @mounir donnera à Anthony Bourbon l’occasion de répondre officiellement !!

6 « J'aime »

donc un résultat de 508 % sur 15 ans, soit plus de 12.5 annualisé

faut redescendre un peu lĂ  :bird:

Je dirais plutôt que c’est la ferveur des membres du Blast club qui interpelle.
Hâte de voir le résultat de ces investissements et de l’ouverture du capital.
J’ai comme l’impression qu’on n’a pas fini d’en entendre parler.

7 « J'aime »

Il ne faut pas voir que l’ouverture du capital de Blast aux membres, il y a les invest dans les startups aussi.
Le temps dira si nous avons misé le bon cheval :wink:

Je rappelle qu’il faut diversifier ses investissements et je pense que les membres de Blast assez intelligent pour ne pas tout miser dans Blast …

2 « J'aime »

Tant qu’à violer l’accord de confidentialité, autant balancer le deck, le BP et toutes les docs au lieu de donner sa compréhension erronée des documents.

J’ai signalé que ce post violait les règles mais visiblement Finary considère qu’on peut publier des données privées bénéficiant d’un accord de confidentialité sur un forum public.

3 « J'aime »

Bonjour Beno,

Merci pour votre réponse détaillée et pertinente.

1.a. Concernant les frais : je pense que vous vous méprenez car une adhésion annuelle chez Blast est (au minimum) de €1000 par an, donnant droit à €10k d’investissement. Cela signifie 9% (1.000/11.000) de frais qu’on pourrait qualifier de « frais de versement », sur lesquels s’ajoutent les frais de 5% (frais de « structuration » sur le montant investi). Je suis curieux d’en savoir davantage sur votre méthodologie pour arriver à des frais inférieurs au 2% annuel des fonds VC ?

1.b. 40% du CA en prenant seulement les adhésions ? Ou bien les frais également ? Toujours est-il que cela signifie que près de la moitié des revenus proviendront des abonnements. La logique d’investisseur à adopter est donc la suivante : ce business d’abonnement est-il viable ? (à l’image d’une salle de sport, d’une plateforme payants en ligne etc… avec des revenus par abonnement). Je ne pense pas que le marché des particuliers sur l’investissements en Seed soit extensible au point de copier / glisser une cellule d’un excel jusqu’en 2030 (et plus si affinité).

Je ne remets pas en question le business original de Blast qui est très pertinent : démocratiser l’accès à l’investissement en start-up (qui est une chasse gardée de certains fonds). Je me questionne simplement sérieusement sur une potentielle « dérive » des équipes de Blast, qui fort de leur premier succès, cherchent à remplir toujours plus le vase (quitte à le faire déborder sur leur BP).

A méditer,
Merci et bonne journée

Bonjour Mathieu,

Je me permet d’apporter quelques éléments supplémentaires qui j’espère te permettront d’avoir une vision plus "juste et objective"de blast.

  1. a/
  • Un fonds te prend 2% par an pendant 7 Ă  10 ans. Soit 14-20%.
  • Ticket minimum en centaines de milliers d’euros.
  • Pas de droit de regard sur le choix des deals.
  • Pas de secondaire possible. L’argent est bloquĂ© pendant 10 ans.
  • Passif. Aucun Ă©change.

Blast. :

  • choix des deals (discussion avec les founders sur discord, live pitch, accès aux audit et analyses…)
  • liquiditĂ© Ă  la main du BA. Clause de sortie proportionnelle sur tous les dossiers. LibertĂ© totale de cession avec simplement un droit de prĂ©emption.
  • aspect club : event, rĂ©seaux, formations, rencontres avec des experts sectoriels renommĂ©s chaque mois, formations pour devenir un meilleur investisseur, Ă©changes quotidiens avec la team sur discord, diners, apĂ©ros etc)

Si on compare ce qui se rapproche le plus des tickets de fonds, il faut prendre une adhésion diamond : 3+5% frais et 3% d’adhésion. Soit 11% all in all.
Selon moi, il ne faudrait même pas compter l’adhésion dans les « frais » d’investissement. Elle permet surtout d’être dans un club avec tous les avantages cités ci-dessus.

Adhésion platinum, tu serais à 15% (avec l’adhésion). Toujours moins cher qu’un fond.

Etc.

L’exécution au quotidien est lourde pour gérer autant de membres, ce n’est pas pour rien qu’aucun fonds n’acceptent les petits tickets.

Les fonds ont 3/4 investisseurs pour faire 3/4 deals maximum dans l’année. Le reste du temps, ils font des déjeuners avec leur management fees.

Chez Blast., ils sont plus de 20 pour gérer l’intégralité des process, et sortir une vingtaine de deals.

1-B/ tu oublies qu’entre temps :

  • les actionnaires touchent des dividendes (plusieurs millions dĂ©jĂ  distribuĂ©es dès la 1ere annĂ©e).
  • des dizaines/centaines de millions sont investis et que les actionnaires toucheront, au prorata, 20% de carried.
  • Il y a Ă©galement un marchĂ© secondaire qui permet de crĂ©er de la liquiditĂ©
  • DiffĂ©rentes verticales business participent au CA gĂ©nĂ©rĂ© (apporteur d’affaires, CGP, fonds classiques, International…).

Les VC qui échangent déjà avec la team Blast. sont unanimes pour dire que les fonds essaient, depuis des années, d’avoir une plateforme retail qui permettrait de toucher le consommateur final. Mais personne n’a réussi. Et les concurrents à avoir essayé sont nombreux. Car il y a 4 barrières majeures à l’entrée : La visibilité/notoriété, le réglementaire, le deal flow, l’exécution.
Le business model tourne extrêmement bien sans avoir besoin de beaucoup de membres. Ce ne sont donc pas des hypothèses fantaisistes, bien au contraire. Et si tu connaissais les profils des membres diamond dans le club, tu comprendrais la force de frappe de Blast. (DG de fonds de PE, managing partners VC, founders licorne etc). Des professionnels qui savent compter bien mieux que toi et moi

3 « J'aime »

Bien sûr que non c’est pas moins cher qu’un fonds.

Chez un fonds avec 2% annuels tu t’assures de participer entre 20 et 25 deals et quasiment le double en réinvestissement. On fonctionne par appel de fonds donc tu déploies en même temps qu’on réalise des deals.

Si tu veux faire la même chose chez Blast tu vas te retrouver à payer 5% de fees à chaque deal et à chaque refi. Le déploiement sera identique et donc tu te retrouves à payer 5% à chaque euro, donc bien 5% annuellement.

Je parle même pas des frais d’adhésion.

Attends en plus, en regardant en vitesse je vois qu’il n’y a pas de hurdle sur les 20% de carried ?
Vous confirmez ?
Il est trop fort

Oui pas de hurdle :slight_smile: dès le 1er euros

C’est pour ça que je suis surpris qu’il y est des DG de PE ou des MP VC car à leur place je n’accepterais pas de payer leur carried (à minima à partir de 2x net).

Tes arguments ne tiennent pas. Je réponds une dernière fois car ça tourne à la mauvaise foi.

Avec un fonds, si tu investis 100k —> à la fin, tu as payé 20% de frais sur 100k (2% par an). Point barre.

Avec Blast., si tu investis 100k, que tu payes 5% par deal ou 5% du montant total, ça revient exactement au même. 5% :slightly_smiling_face:

Et au contraire, tu as encore plus de liberté avec Blast car c’est toi qui décide combien de deals tu fais, et sur quelle période. Tu as aussi la main sur le montant déployé par deal.

Quand tu dis « avec 2% annuels, tu t’assures de participer entre 20 et 25 deals », dis plutôt « avec 20% de frais sur ton investissement global tu t’assures de participer entre 20 et 25 deal » :slightly_smiling_face:

Car des fonds VC qui font 20/25 deal par an, je n’en connais pas :slightly_smiling_face:

La moyenne de marché est de 4 à 6 deals par an. Pour une moyenne de 20 deals sur la période totale du fonds. Et donc avec 20% de frais. Soit, plus cher que Blast.

Je ne suis pas là pour faire l’apologie de Blast, mais si on veut débattre, il faut le faire avec des arguments valables.

6 « J'aime »

On s’est pas compris. Il y a une confusion fonds =/= société de gestion. Quand je parle d’un fonds de 20/25 deals je parle d’un fonds au sens juridique du terme donc un fonds qui dure 10 ans. Je parlais bien d’un fonds classique qui fait en effet environ 5 deals par an. J’aurais peut être du détailler.

Pour avoir un débat avec des arguments valables pour reprendre tes mots j’ai fait en 10 minutes un petit modèle de fonds simplifié. C’est simplifié mais c’est histoire de poser quelques chiffres avec des hypothèses reprenant les pratiques de marché.

Je ne suis pas adhérent de Blast donc j’ai repris les infos du site : 5% de frais par deal + 1% annuel pendant 5 ans sur chaque SPV + 20% de carried sans hurdle. Ouvert à la discussion si en pratique vous ne payez pas ça. Tu remarqueras également que je ne prends pas les frais d’adhésion (qui rajoute 10 en base 100 pour les petits épargnants).

1 « J'aime »

Mon dieu … dans la crypto c’est un scam , la ca va devenir un Bourbon … Depuis le début le seul truc que je retiens c’est que c’est le blastclub qui s’en fou plein les poches peut importe le résultat ; j’espere vraiment que les particulier qui on quand même 1000k à poser par ans mine de rien vont s’en sortir mais des vrai hein pas des profils sur des forums :sweat_smile: .

Le truc fou c’est quand mm de revendre à des investisseurs la boite qu’ils on fait monter en valeur de part leur abonnement :parrot:… l’inverse des dividendes quoi :rofl: :rofl:

1 « J'aime »

Juste parenthèse mais avec les frais d’adhésion on explose totalement. Et encore je suis simpa je les prends que sur la période de déploiement. Je suppose que si on arrête de les payer on a plus accès au secondaire et pas mal d’autres choses…

Faut quand même la sortir que c’est moins cher qu’un fonds.

Dernière intervention apres j’arrête.

Les frais :

Contrairement à ce que tu disais juste avant, ton calcul démontre que Blast. perçoit 10% de frais de gestion vs 17,6% pour un fonds. Donc tu confirmes qu’un fonds a presque 2x plus de frais.

Du coup, tu cherches autre chose pour que les chiffres aillent dans ton sens. :slightly_smiling_face:

Biais dans tes calculs :

Tu n’es absolument pas objectif bien entendu.

2% sont généralement perçus par les fonds entre 7 ans et 10 ans. Pas 5 ans comme dans tes calculs.

Les 1% annuels s’arretent chez Blast. Au bout de 5 ans.

Ta simulation est sur 5 ans donc forcement Ă  l avantage du VC. Tu ne tiens pas compte des 2% qui vont continuer Ă  tourner chez les VC.

Ton hypothèse où le VC n a que 10% de carried n’est pas réaliste. 12% c est vraiment le mini post hurdle. Et plutôt 15% dans la réalité.

Concernant l’adhésion, tu n’as pas besoin d’en avoir une pour vendre sur le marché secondaire. Donc ça fausse encore les calculs puisque tu n’es pas obligé de mettre 5 ans.

Avec Blast., tu peux parfaitement choisir de n’investir qu’un an. VS 10 ans mini avec un fonds. En sachant qu’avec un fonds, tu ne peux pas vendre sur le secondaire bien entendu. Tu n’as pas ton mot à dire. Ton argent est bloqué. Avec Blast., tu peux céder tous tes titres, ou une partie si tu as un besoin de cash.
Carried :

Concrètement, l’écart se joue sur le carried uniquement et c’est bien normal car un fonds moyenne les perfs de tous ses invest vs blast où on fait du deal by deal.

Avec un fonds, tu dois donner 250k et tu n’as pas ton mot à dire sur les investissements → Encore heureux que le carried soit calculé sur la moyenne.

Avec Blast., tu peux investir à partir de 1000€ au rythme de ton choix et sur les deals que TU choisis → Logique que Blast ne perçoive du carried que sur les deals que chacun a choisi. Toutes les plateformes de crowdequity dans le monde fonctionnent comme ça.
A mon sens, c’est comme comparer le prix d’un menu au resto avec une commande à la carte. En fonction de ce que tu choisis de manger les 2 peuvent être plus avantageux. Pareil Blast vs fonds en fonction des deals que tu choisis. Mais chez Blast tu peux rentrer dans le resto avec 10k en poche alors qu’un fonds tier 1, si tu n’as pas 200k tu ne rentres pas.

:slightly_smiling_face:

Pour conclure, je pense que Blast. et les fonds ne sont pas en opposition, loin de là puisque plusieurs fonds très réputés ont déjà co-investi avec nous.

Chacun a ses avantages et inconvénients, mais il n’y a pas de raison de faire une guerre à ce genre d’initiative.

1 « J'aime »

Bonjour,

1- il y a des infos confidentielles qui sortent ici et ce n’est pas normal.
2- c’est un peu illogique ne dire la société Blast s’en met plein les poches mais que leur ouverture de capital est une arnaque.
3- la majorité des deals proposés sont de qualité.
4- A tous les rageux cela me ferai bien rire de savoir qui a 100K dans un fond ici …
5- dès qu’il va y avoir des x5 x10 sur des deals cela va être la queue pour rentrer dans le club.