Finary

CGP vs CGP vs Banque Privée

Hello à tous,

Je me pose la question des avantages/inconvénients d’une banque privée (type BNP) vs un CGP (type Primonial) vs un indépendant.
Y a-t-il des stratégie de panachages des interlocuteurs en fonction des domaines financiers? Par ex, laisser l’assurance vie a la banque, la stratégie d’investissement au CGP?

Pour apporter une premiere contribution:
je suis en banque privée: avec les bénéfices « perçus » suivants:

  • Accompagnement pro-actif => mon gestionnaire viens pro-activement me suggérer tel ou tel ajustement sur la stratégie d’invest
  • Accès à de l’expertise: j’ai régulièrement des rdv avec leurs « spécialistes » sur un sujet => vision des marchés, expertise sur la stratégie patrimoniale (imposition, droit etc…)
  • accès à des supports d’"invest type Private Equity

Reproches:

  • les frais de gestions des actifs types assurance vie sont élevés
  • conseil biaisé sur les produits de la banque
  • portefeuille d’offre restreint ?

Hello,

Je suis pas trop mal placé car : j’ai travaillé en tant que CGP pour un « réseau », je suis en banque privée et désormais je conseille quelques clients en tant qu’indépendant facturé à l’heure par plaisir (j’ai un autre job à côté)

Pour te répondre sincèrement, c’est très difficile aujourd’hui d’avoir un conseil VRAIMENT indépendant. Même un CGP aura toujours des produits à vendre et certains avec plus de marges que d’autres (coucou Pinel), donc naturellement il orientera.
A mon sens, la seule vraie stratégie qui se tient aujourd’hui, est de se faire sa propre culture, sa propre vision et ainsi d’être le seul pilote. Sauf si tu as un patrimoine vraiment conséquent.

Donc panacher les produits et les interlocuteurs oui et plus que oui, mais en ayant une base solide pour éviter les entourloupes.
Aujourd’hui, je compare le « conseil » financier au garagiste : si t’as pas de connaissance tu repars avec un moteur neuf alors qu’il suffisait de changer la courroie :money_mouth_face:

16 « J'aime »

Hello,
De ma petite expérience.
A ma banque (Caisse d’épargne) je suis suivi par un conseiller en gestion de patrimoine qui fait intervenir une conseillère en gestion privé pour certains investissement.
Et j’ai pris contact avec Primonial pour avoir un autre point de vue.
Globalement un peu décu de mon entretien avec Primonial. Qui avaient une vision trop agressive à mon goût, qui ne me convenait pas du coup j’ai dit non. On verra plus tard si je reprends contact avec eux.
Après bien sûr qu’une banque te propose ses produits maison, mais la conseillère en gestion privée que j’ai vu m’avais proposé des choses hors de la banque et du coup investissement fait. (rien de fou 50k en SCPI 100% allemande via un petit crédit à la consommation).

Et du coup je plussoie @Stephaned : on se fait sa culture et sa connaissance comme ça on a des bases.

Témoignage très intéressant @Stephaned, ca confirme mon points de vue.

J’ai appris un peu à mes dépens lors de l’achat de ma résidence principale que tous ces « conseillers » (agent immobilier, courtier, banquier, assureur, CGP, …) roulait uniquement pour eux, et conseilleront rarement ce qui est le mieux pour le client, surtout s’il ne connait rien (j’aime bien l’analogie avec le garagiste).

On devrait arrêter d’appeler ces gens des conseillers, mais plutôt des commerciaux, ca éviterait toute confusion.

Du coup en effet, une culture personnelle est indispensable, ce qui n’empêche pas d’aller discuter, mais en ayant toujours en tête que le mec travaille uniquement à son profit personnel, et rien d’autre.

C’est en effet une bonne idée, on ne serait plus trompé sur la marchandise ! :eyes:

2 « J'aime »

Bonjour à tous
ton meilleur allié…la connaissance et la culture financière!
Du coup le blog de la communauté est top en plus des sites qui te permettent de te faire ta culture.
J’ai eu des expériences mitigées:

  • super CGP chez AS associés il y a plusieurs années sur un LMNP et un pinel (avant que cela ne devienne n’importe quoi)
  • banque privée chez BNP…une vraie blague, une équipe de commerciaux qui te vendent des produits maisons aux noms ronflant avec un ticket d’entrée élevé et des frais d’usurier
  • banque privée crédit agricole: on en rigole avec le conseiller tant ils sont contraints et n’ont pas vraiment les mains libres au regard de la frilosité de la caisse (sur du PE par ex, ils me proposent APAX Private equity opoortunities avec un ticket d’entrée à 100K€ et des frais d’entrée alors que je l’ai à partir de 1K€ sur une AV spirit 2 chez lynxea sans frais d’entrée ni d’arbitrage…)
  • je travaille avec un CGP indépendant qui est trés pertinent et permet d’avoir un regard externe. On a fait du Girardin G3F et du FCPRN immo avec inter invest qui ne sont accessibles que par un CGP et surtout il a pu négocier drastiquement les frais d’entrée
  • je suis dans la partie privée de la Banque Populaire Grand OUest et ils sont top car le conseiller est un spécialiste et de bon conseil, et surtout ils suivent sur des prêts via une société personnelle

in fine, se former, s’intéresser, avoir un esprit critique et bien lire les brochures sur les frais pas toujours exprimés clairement par les interlocuteurs!

Hello,
Je partage les avis sur le fait que tout CGP, banque privee ou independant aura un avis biaise et voudra placer ses propres produits sur lequel il est remunere ou contraint. J’en ai fait l’experience et beaucoup de frais au final pour peu de conseils.
Idealement, il faudrait pouvoir:

  • Prendre des conseils de professionels sans pour autant s’engager avec eux pour comparer les strategies et se faire son propre avis
  • Je suis assez favorable a prendre un conseiller independant qui facture a l’heure ses conseils et qui ne vends pas de produits de placement
  • Utiliser les resources du web, de la presse et des communautes pour se former et gerer en direct ses placements (exception des placements qui necessitent de passer par un CGP)

C’est le meilleur modèle :innocent:

Attention certains ont des rétrocessions sur les produits qu’ils vendent :grimacing:

Dans l’absolu oui, mais
1/ c’est rare car les français sont peu nombreux à accepter de payer du conseil
2/ ça ne garantit pas non plus la compétence :wink:

Plus rien ne garantit la compétence, c’est aussi vrai dans le médical ou dans le juridique… sauf que ça coûte moins cher de se planter avec un mauvais conseiller financier qu’un mauvais médecin :wink: