Comment obtenir son financement en Ă©tant alternant?

Bonjour Ă  tous,

Je suis actuellement confronté à une situation délicate et je recherche des conseils avisés de personnes ayant peut-être déjà traversé des expériences similaires. Je suis en alternance et je prévois de contracter un prêt immobilier pour un investissement locatif. Cependant, j’ai des inquiétudes quant à la manière dont je devrais aborder cette demande de crédit avec ma banque.

D’un côté, j’ai conscience que la transparence est généralement la meilleure politique lorsqu’il s’agit de demander un crédit immobilier. Cependant, étant en alternance, je m’inquiète du fait que ma situation puisse influencer négativement la décision des banques. Même si j’ai des arguments solides selon moi :

  • taux d’épargne significatif (50% de mon salaire)
  • un apport consĂ©quent (25% du bien)
  • que je rĂ©alise mon alternance dans une grosse entreprise du CAC40 depuis 3 ans et que je ‹ devrais › ĂŞtre embauchĂ© par la suite dans la ville ou je veux rĂ©aliser mon investissement (diffĂ©rente Ă  mon domicile actuel).
  • et que le bien sera rentable bien Ă©vident

C’est pourquoi je me demande s’il serait pas préférable de présenter ma demande de crédit en mentant légèrement. En disant qu’il s’agit d’un achat pour ma résidence principale plutôt que pour un investissement locatif…

J’apprécierais grandement vos conseils et retours d’expérience. Avez-vous des suggestions sur la manière dont je pourrais aborder cette situation avec ma banque sans compromettre ma crédibilité ni enfreindre les règles ?

Je précise qu’il m’est impossible de :

  • obtenir une promesse d’embauche, seulement une prĂ©vision du salaire suivant les grilles
  • aide familiale, garant etc

Merci d’avance pour vos précieux conseils.

Non, il n’est jamais préférable de mentir à son banquier, sous peine de rompre le contrat de crédit immobilier, ce qui nécessiterait un remboursement du montant emprunté.

Attendre d’être en CDI.

4 « J'aime »

Bonjour,

Personnellement et professionnellement j’utilise toujours un adage : Tant que ce n’est pas signé, ce n’est pas signé. A savoir que vous « devriez être embauché » Rien n’est signé donc ce n’est pas sur… (Je suis Directeur d’entreprise depuis 12 ans…) CAC 40 ou pas, cela peut aller très vite dans les entreprises…

« Cela sera rentable évidemment » : Rien n’est sur à 100% dans le locatif…

Taux epargne : 50% : Aujourd’hui oui mais qui dit que cela restera le cas demain ?

Pour moi, votre atout, factuel et sur est : Votre apport de 25%.

Donc, personnellement, j’attendrais mon CDI dans la boite du CAC 40 et j’aurais la visibilité claire de mon salaire à venir, garderai mon apport et irait voir les banques sans leur mentir mais avec un projet solide et factuel.

2 « J'aime »

Bonjour,

Que ce soit pour du locatif ou une résidence principale, les Banques ne t’accorderont pas de crédit immobilier en tant qu’alternant (même un CDI en période d’essais ça coince donc une promesse d’embauche ne changerait rien).

Bref il va falloir attendre.

2 « J'aime »

Merci à tous pour vos retours …

Et crédit étudiant vous en pensez quoi ? Il y a des risques surement ? (oui je sais que ce n’est pas très éthique etc…)

1 « J'aime »

Déjà largement débattu, suffit de faire une recherche pour avoir les réponses.

1 « J'aime »

En un mot: non.

En plus le crédit étudiant est limité en montant et en durée, difficilement compatible avec un projet immo.

1 « J'aime »