Différences entre compte-titres et PEA?

Quel intérêt d’ouvrir un compte titre qui me permet de m’exposer aux marchés hors-Europe sachant que je peux aussi m’y exposer via des ETF World (entre autres) dans mon PEA ? Sans parler de l’avantage fiscal…

Interet quand tu aura versé 150 000 euros sur ton PEA …

Interet si tu veux faire du stock picking hors france

1 « J'aime »

Très bien donc on est d’accord que le compte-titre n’a pas d’intérêt tant que le PEA et l’AV ne sont pas fournis voire au plafond ?

Oui pour le PEA. Pour l AV c’est à refléchir, le Cto peut etre plus interessant.

Les AV ont rarement des plafonds, ou alors très hauts.

Apres le CTO te permet de faire du stock picking hors europe.
Si ton objectif, c’est que de l’ETF, alors d’abord PEA, puis après avoir atteint le plafond, CTO.

Merci de l’information, ça confirme mon analyse au fil de mes recherches. Je suis jeune (20 ans) donc pour le moment objectif ouvrir puis remplir mon PEA Jeune et après je reviendrais vers mon CTO sur Trade Republic et pq pas ouvrir une AV.

Ça marche merci de confirmer ce que je pensais au fil de mes recherches. Bonne soirée @Pierrick-V et @RomainLN

1 « J'aime »

2 000 000 sur le fond euros de Spirit 2 par exemple. Ya un peu de marge…

1 « J'aime »

Je vois trois autres raisons d’avoir un CTO :

  • Certains ETF dits « factoriels Â» ne sont disponibles ni en AV ni en PEA, mais c’est clairement de la came d’investisseur avancĂ©. On peut parfaitement faire sans.
  • De mĂŞme, une fois le PEA plein, un CTO peut s’envisager pour dĂ©tenir une partie de ses ETF mainstream, sans y toucher sur du long terme. Ca permet d’économiser les frais d’enveloppe de l’AV.
  • Certains brokers permettent de faire de l’investissement sur marge, avec des taux d’intĂ©rĂŞt attractifs.

Dans tous les cas, la question se pose à des niveaux de patrimoine où il y a des alternatives au PEA et à l’AV française (cf. les sujets sur les crédits lombards).

Actuellement, je n’ai pas de CTO, mais j’y pense très sérieusement pour ma holding, où c’est potentiellement intéressant dans des contextes assez particuliers.

3 « J'aime »

Bonjour,

Personnellement je vois un autre intĂ©rĂŞt pour le CTO : la transmission. Lors de la transmission, la plus value est « effacĂ©e Â».

Donc cela permet de transmettre de son vivant (dans le respect des limites légales, 100 000€ pour un enfant par exemple tous les 15 ans), avec 0 fiscalité au lieu de 17,2% du PEA.

A étudier vs une assurance vie lors du décès mais cela me semble intéressant également.

2 « J'aime »

Attention, tous les ETF ne sont pas accessible sur PEA (au hasard, ACWI qui fait World + Emerging).

De même, si le PEA permet en théorie de s’exposer au marché européen, en pratique cela dépends des brokers (tu peux faire une recherche sur Novo Nordisk, première capitalisation européenne, et qui pourtant n’est pas dispo chez tout le monde !!! ).

PEA, assurance vie, livret A, LLDS etc sont des enveloppes fiscales Le CTO non.

Pour aller un peu plus loin, un CTO bien optimisé (pas de droits de garde etc) pourra permettre d’économiser autour de 0.5-0.7% voir 1% /an (frais d’enveloppe de 0.5 à 1% + ETF très peu chers rarement dispo en AV, sur un ETF S&P500, ça peut être 0.15-0.2% d’économie) par rapport à une AV.
Sur des gros montants, ça devient plutôt substantiel.
En revanche, ça signifie très peu de mouvements (pour Ă©viter les frais) et de ne prendre que des fonds capitalisant (Ă©viter Ă  tout prix les « dist Â» car chaque versement va coĂ»ter 30%).
Je le recommanderai uniquement pour soit :

  • les gros patrimoines financiers (PEA plein, 2-3 AV bien remplies), par exemple quand on commence Ă  approcher du 1 M€
  • des stock pickers
  • se diversifier sur des marchĂ©s qu’on voit rarement voir jamais en AV (l’amĂ©rique latine ? l’asie hors chine / inde / corĂ©e / japon ? l’Afrique ?)
  • un % infime du patrimoine financier dans un objectif « bac Ă  sable Â» pĂ©dagogique se familiariser Ă  la bourse, au stock picking, y compris aux ETF ou convictions.
3 « J'aime »

Faut arrêter d’opposer PEA/CTO
Faut ouvrir les deux et laisser le temps faire son œuvre : on loge dans le PEA tout ce qui est éligible jusqu’à atteindre 150K€ , de préférence du non synthétique pour les adeptes des ETF .
Le CTO est sacrement intéressant pour les US ,Japon , Inde (pari sur LT) les obligations, voire même du monétaire US, en fonction des taux directeurs.
Quand à la fiscalité prétendument désavantageuse du CTO , elle peut être contrebalancée par des perf potentiellement + élevées versus le PEA , trop restrictif en véhicule d’investissement .

2 « J'aime »