Est-ce que cette stratégie ETF peut être viable?

Bonjour à tous,

Cela fait quelques mois que j’ai commencé à me documenter sur l’investissement en bourse et tout ce qui gravite autour.

Aujourd’hui, avec les différentes ressources que j’ai regardé / lu, je pense avoir choisi ma stratégie, qui ne révolutionne rien et qui est archi simpliste.

Je ne pense pouvoir investir que 300€ par mois pour le moment.

De ce fait voici ce que je pensais faire :

  • 80 % MSCI WORLD sur un PEA
  • 20% sur du nasdaq 100 sur le même PEA

Je sais que les boîtes dans le nasdaq sont dans le MSCI world mais je pense que dans les années à venir, les boîtes de la tech vont surperformer les autres secteurs.

Je ne compte pas investir dans de la SCPI ou obligations / fond euro / or etc car avec 300€ et une projection long terme, j’ai l’impression que cela va ralentir la croissance de mon épargne, et entraîner forcément plus de frais.

Est-ce qu’a ma place vous auriez plutôt découpé ces 300€ d’une autre manière ?

Je suppose que c’est toujours corrélé au risque que l’on souhaite prendre, mais y a t-il quelque chose de plus safe avec un rendement similaire ?

Merci à tous et bon weekend

Salutations,

Je suis également débutant, et j’ai un profil similaire au tien. J’ai un DCA de 400€ sur mon PEA pour acheter uniquement de l’ETF MSCI World. Quand je le peux, j’achète du CW8, sinon je me contente du EWLD.

Me limiter à un seul ETF me permet de limiter les frais de transactions, et de conserver une diversification correcte. Le fait l’investir en plus dans le Nasdaq va dynamiser ton portefeuille, mais tu sera plus exposé au marché américain.

Plus tu vas vouloir gérer ta diversification, plus ça va te prendre de temps et plus tu vas payer de frais. Pour moi avec la somme de 300€, je me contenterai d’un ETF Monde, ce qui met déjà le pied à l’étrier.

En espérant que ça puisse t’aider, d’autres le feront mieux que moi :slight_smile:

Merci pour cette réponse !

Effectivement pour les frais c’est sur que je vais en payer plus mais je pense vraiment que le nasdaq va me permettre de tirer les profits vers le haut.

1 « J'aime »

Ce qu’il faut bien comprendre c’est que personne ne peut prédire ce que va faire la bourse.

Tout est possible, demain le NASDAQ peut crever le plafond avec un World a la traîne tout comme le NASDAQ peut devenir un boulet dans la croissance du World.

C’est donc un pari, une affaire de conviction.

Ça n’est de mon point de vue, ni plus ni moins risqué qu’une autre stratégie que l’on voit beaucoup World + Emerging où on peut appliquer le même raisonnement.

1 « J'aime »

Bonjour
Perso, même si la bourse est ma classe d’actifs préféré, je ne suis pas favorable au all-in en ETF actions.
La diversification est le meilleur moteur de gestion risque/rendement.

Il faut investir tout en gérant les risques associés à l’investissement.

Il y a frais et frais :

  • Une banque qui prend 3% ou + de frais ou qui t’oriente vers des actifs chargés rémunérateurs pour elle uniquement, ça c’est des vrais frais, un boulet dans le moteur de ta croissance.
  • mais quand tu achètes une part de SCPI, une obligation à terme, un fonds euros, ou un EFT Gold par exemple, le pourcentage de frais doit seulement être perçu comme le prix à payer pour une stabilisation de ton porte-feuille face aux incertitudes futures. Et non pas comme du matraquage de frais.
    A toi donc de définir si tu es prêt à payer quelques frais de diversification qui t’aideront à mieux dormir.
    Perso, mon sommeil n’a pas de prix !
1 « J'aime »

Bonjour

En fait j’en vient à me demander la chose suivante.

On nous « rabâche » que diversifier est important pour maîtriser le risque d’un krasch boursier (pour ceux qui veulent all in dans la bourse.)
Mais le jour où la bourse (de manière mondiale en cas de placement sur un etf MSCI WORLD) krasch, est ce que cela ne voudra pas dire qu’il y a un problème plus grand, et que dans ce cas, même les placements en SCPI / obligations, etc subiront les mêmes pertes ?

Car j’ai du mal à imaginer la bourse tomber dans le rendement négatif, je ne vois pas à quel moment cela peut se produire mis à part en temps de guerre peut être, mais dans ce cas c’est tous mes actifs qui seront poussés vers le bas.

Je loupe quelque chose ?

Oui, tu loupe le fait que l’immobilier (SCPI par exemple), le marché obligataire (obligations), le marché monétaire (fonds euros) ou le marché des métaux précieux (or) sont décorrelés du marché actions. Donc sur le long terme, les uns et les autres de ces actifs jouent un rôle dans une stratégie d’ensemble de ton porte-feuille.
Mais bon, je ne suis pas un conseiller en gestion de patrimoine, et l’article de @Nicolas de l’Avenue des Investissement parle à merveille des avantages de la diversification.

3 « J'aime »

Bonjour

Ils sont décorrelés certes, mais qu’est-ce qui pourrait se passer pour que la bourse soit impactées négativement sans que les autres placements type SCPI / or etc ne me soit pas aussi ?
Peut être dans une moindre mesure mais impactés quand même.

Ce que je me demande, c’est si le rendement de la bourse (disons 9% annuel) n’est pas suffisant pour dire « ok je prend le risque de ne placer mon argent qu’en bourse, et en cas de crise, de toute façon, le rendement que j’ai eu ces dernières années me permet quand même de rentrer dans mes frais ».
Exemple : J’investis 10k euros en bourse. Au bout de 10 ans, j’ai environ 23k.
La 11eme année, la bourse s’écroule, et perd 50%. Je me retrouve avec 11k environ. Ce qui fait toujours 1k de plus que ce que j’ai engagé au départ, donc finalement aucune perte d’argent en soit.
De plus on voit bien qu’historiquement, les importantes baisses comme cela sont corrigées dans les années futures.
Et imaginons que cela ne soit pas le cas, que la bourse ne se relève jamais, cela voudra simplement dire que le système capitaliste dans lequel nous vivons est mort.

Je ne sais pas si ce raisonnement est le bon, mais en tout cas c’est comme ça que je le perçoit aujourd’hui, avec mes quelques connaissances.

Je comprends ton raisonnement, ce n’est pas dénué de sens, mais tu occultes le fait que les autres actifs dont on parle ne font pas 0 % de rendement:
les bonnes SCPI font 5/7%, les fonds euros montant à 3% en ce moment, les obligations d’état à 2%, les obligations d’entreprises à 3%, l’or fait en moyenne 4% par an etc… avec un risque bien inférieur.

Si tu ne vise que le haut rendement, pourquoi pas, et dans ce cas lance toi dans le marché actions uniquement, mais avec des risques bien élevés.

En diversifiant, dans ton exemple d’un krash boursier de 50%, tu aurais conservé 1k en actions + le reste aurait été sécurisé avec un rendement autour de 3/5%, ce qui aurait été bien meilleur qu’une allocation uniquement en actions.
En fait, tout dépend de ton appétence au risque, mais je suppose que tu n’as pas vécu la baisse des marchés boursiers en 2022. Là tu aurais eu du mal à « survivre » à la crise, je pense.

La diversification, c’est un peu comme une tactique au foot, tu ne places pas que des attaquants sur le terrain, ou alors tu te feras manger !

6 « J'aime »

En supposant que la bourse continue de monter comme d’habitude, je pense que c’est surtout une question de volatilité tolérée.

Ton exemple de 10k > 23k > 11k est vrai, mais tu n’aurais pas du tout eu 9%/an au final, plutôt genre 1%/an. Un portefeuille diversifiée t’aurait rapporté 5%/an pour quasi-sûr, il y a un coût d’opportunité.

Si ça te convient qu’il faille attendre 7-8 ans après un crash avant de vendre pour que la quasi-totalité de ton portefeuille revienne à la courbe promise de 9%/an (car investie uniquement en actions), alors pourquoi pas se mettre 100% en actions :slight_smile:

Merci pour vos retours, je comprends un peu mieux.

Je vais revoir un peu ma copie.

Le souci c’est que c’est via un PEA et je sais que la plupart des etf de « sécurité » ne sont pas éligibles au PEA…

Si jamais vous en avez des « bons » à conseiller… :slightly_smiling_face:

Je ne sais pas également trop quoi allouer à la partie sécurité non plus. 15% est-ce suffisant ?

Merci à vous

Au moins 3 mois de dépenses mensuelles et jusqu’à 6 mois d’épargne de précaution est recommandée.
Beaucoup d’ETF synthétiques répliquant les performances des grands indices classiques existent pour le PEA.
Deux pris hasard :

En ETF défensif, il y a le Amundi PEA Obligations d’État Euro,
Et il y a aussi les instruments monétaires type Amundi Sérénité PEA , FCP PEA Court terme, Axa PEA Régularité C, ou Réserve Ecureuil C.

Lorsqu’on commence en investissement on a tous etait confrontés au meme problème, la faiblesse du capital initial. Gagner 10% sur 1000 euros en un an c’est bien mais cela ne change pas ta vie. A contrario quand ton patrimoine est important 5% par an cela fait beaucoup. Plus ton capital est important dans ton référentiel, plus tu devras le diversifier pour le rendre moins volatile et certains actifs se compensent bien. pour accroitre rapidement son patrimoine un PEA c’est un bon outils mais pour le diversifier il faut mieux une assurance vie qui accueille plus de supports. Quand tu regardes les courbes de gains grace aux interets cumulés cela devient interessant souvent au bout de 10 ans le temps de constituer son patrimoine.
Le couple PEA +AV est un couple bati pour durer et dès qu’il repondra a tes objectifs de diversification la vie d’investisseur devient plus simple

2 « J'aime »

Ça j’ai, mon LEP est à 10k au cas ou

Ok Henri5, merci pour les etf sécuritaire.

LionelM, tu conseilles de jouer la partie sécurité uniquement sur une assurance vie ?

Bonjour à tous !

Un peu dans le même esprit j’ai 30K euros à investir dans mon PEA (que je viens d’ouvrir chez Fortuneo)
A la base je voulais partir full CW8 Amundi msci world.

Maintenant je me demande si ça serait pas bien de rajouter 10% de small CAP. Je pensais peut être à un fond style : I Indépendance et Expansion SICAV - Europe Small I (C)

Donc scénario potentiel :
90% WC8
10% I Indépendance et Expansion SICAV - Europe Small I (C) LU1832175001

Qu’en pensez-vous vaut-il mieux faire du full CW8 ? Je pensais aussi à l’emerging market mais j’ai envie de limiter le nombre d’ETF, surtout que je ne crois pas que ç surperformera les US (conviction)

Un grand merci :slight_smile:

Disons que le risque est classé de 1 à 7. Tu as les livrets qui sont a 1 et si tu as un LEP c est topissime et ils sont tous bien jusqu’en 2025. Apres il faudra suivre leur rendement pour evaluer la situation. Tu as le PEA qui est entre 5 et 7 et l’avantage de l AV c’est que tu as acces a des supports de 1 a 7, donc c’est le plus complet. Aujourd’hui si tu dois en choisir que 2, je te dirai livret + PEA (tant que tu gardes ton
Bon ratio de risque entre livret et PEA) et mettre une piece sur une AV pour faire écouler les 8 ans. Mais il y a 2 ans je t aurai dit PEA + AV car les livrets , hors LEP, etaient a la ramasse.
Si tu ouvres des livrets, AV ou PEA sans frais de garde, rien ne t’empêche de tous les ouvrir cela ne te coute pas plus cher et cela te rendera service un jour ou un autre dans ta vie d’investisseur

Les 2 strategies sont probablement bonnes et il y a du plus et du moins dedans.
Quand je ne sais pas, je prends celle que j’arriverai le mieux a suivre sans y passer des heures a lire des documents. J’arrive à trouver facilement des infos sur l’état de santé de l’économie americaine, ou europeenne mais sur les pays emergents c’est tres large… donc je choisi celle que je comprends et si cela aide mon economie localement c’est mieux. Cela reste un critere tres personnel qui m’a surement fait raté des opportunités :wink:

Je confirme cette approche.
Concernant l’AV, il faut bien penser à en ouvrir rapidement pour prendre date le plus rapidement possible et faire jouer l’horloge fiscale pour dans 8 ans.
J’aime beaucoup l’AV que je trouve vraiment intéressante dans un souci de diversification, car la vie avançant, investir dans d’autres actifs devient très utile pour développer son patrimoine global sans trop de contrainte ni d’efforts.