Finary

Evolution allocation pendant (ou peu avant?) la phase de consommation?

Hello la communauté,

j’ai découvert le mouvement FIRE depuis peu et tout n’est pas encore très clair pour moi… Je me pose notamment des questions sur la phase de consommation (la plus intéressante :sunglasses:)
Une fois atteinte la somme estimée nécessaire à l’aide de la règle des 4% (ou quelques temps avant), faut-il modifier l’allocation de son patrimoine financier ?
Si par exemple, en phase de capitalisation, mon patrimoine financier est réparti en 80% actions / 20% fonds euros, ça ne me semble pas très prudent de conserver cette répartition très exposée à la volatilité quand on compte retirer les intérêts… En cas de krach boursier par exemple, on est obligé de piocher dans le capital. Du coup faut-il tout sécuriser à l’approche de la phase de consommation ? Mais dans ce cas, on s’approche plus des 1,5-2% d’intérêts et du coup le capital constitué n’est plus suffisant pour obtenir le revenu prévu…
Y a peut-être quelque chose que j’ai raté dans ma réflexion donc merci d’avance pour vos conseils et votre indulgence :wink:

Hello,
La règle des 4% est une première étape pour se donner une idée approximative du montant à atteindre mais il est plus prudent d’utiliser une règle avec 3% ou 3.5% mais il est aussi important de diversifier ses actifs pour pouvoir faire face à différents types de crises (Boursière et Immobilière au moins)

La sécurisation passe donc par une marge sur le total des actifs ainsi que par une diversification sectorielle (personnellement je ne prend pas de fond euros dans mon allocation car j’aurais besoin d’une somme bien plus grosses pour ne pas perdre de patrimoine en phase de consommation)

Bonjour,

Le SRW à 4 % est tenable sans bouffer le capital si on a une allocation dynamique, je dirais 50 % actions + 40 % immo + 10 % fonds euro (hors des 4 % d’épargne liquide qu’on a retiré pour vivre). Avec une allocation trop défensive qui sort du 1 % de rendement globalement, on va bouffer le capital en xx années.

J’explique ici l’incidence de l’allocation patrimoniale et comment décider de son allocation : Allocation patrimoniale : répartition/allocation idéale des actifs | Investisseurs

2 « J'aime »

Merci pour vos réponses.
Il reste quand même un truc pas clair pour moi :
si je vise un revenu mensuel complémentaire de 1500e, avec 450 000e (je reste sur 4% pour simplifier les calculs mais ok avec toi @TheoBernard97 qu’il faudrait compter 3,5% par sécurité), répartis de la manière que tu cites @Nicolas, si une année les actions rapportent 1% au lieu de 8% (je ne sais pas si c’est possible avec un ETF monde par exemple, je n’ai pas encore bien les ordres de grandeur :sweat_smile:) ça fait 15 000e de revenus en moins sur l’année…

@Anne Sur ce genre d’année tu vas manger sur tes actifs mais sur d’autres années tu vas prendre 18k (1500x12) alors que tes actifs auront générés peut être 30k, 40k ou 50k

Certaines années tes actifs feront -X% mais t’auras d’autres années avec +X% et c’est censé s’équilibrer

1 « J'aime »

Un ETF World peut très bien faire -20 % une année !

Vous piochez dans le stock, pas dans le flux.

Ok c’est plus clair merci @TheoBernard97.

bon, par contre là, je suis perdue :sweat_smile: #TeamDébutantsEnFinances :wink:

Le patrimoine est un stock.
Le revenu est un flux.
C’est la base des finances personnelles (et de l’entreprise aussi).

Les 4 % par an sont retirés sur le stock.

Ok merci @Nicolas pour l’explication, c’est plus clair maintenant :blush:

Cette règle des 4 % est une stratégie beaucoup trop basique je trouve…Il est possible de faire bien plus évolué sans que cela prenne plus de temps.

Une stratégie simple, évoluée et intelligente est de raisonner en terme de temps et non de pourcent, ce qui fonctionne bien mieux. Donc plutôt que d’allouer un capital complet de sorte qu’il rapporte 4%, il vaut bien mieux allouer une part de capital qui rapporte 1% durant une durée d’1an/1an et demie (durée moyenne d’un krach) afin de supporter les krach et d’allouer tout le reste de son capital à des placements au risque maximal mais dont on sait qu’ils remonteront forcément (etf world à minima) 8-10%/an par exemple (voire plus, on se fiche ainsi du risque sur cette part son capital puisque elle doit rapporter un maximum et qu’on en a pas besoin durant la durée d’un krach).

Cette stratégie, simple est bien plus rentable. Elle est inspirée de Warren Buffet qui compte laisser son capital à 10% en obligations 10ans (10% = tenir durant les krachs) et à 90% en etf S&P500.

Intéressant @fxlrs114 , merci !
Si je transpose ça avec les chiffres que j’ai cités plus haut en exemple, et si j’ai bien compris, ça reviendrait à placer 27ke (18 mois x 1500e) sur un fonds euros par exemple, capital dans lequel je piocherais en cas de krach en attendant que ça remonte, c’est bien ça ?

Hello :wave:,

Étant investisseur tradeur depuis 2019, je me suis penché également sur le mouvement FIRE.
Personnellement j’ai une grosse confiance dans les actions, notamment américaines, et dans les dividendes Kings. Ce sont une catégorie d’entreprises (et donc d’actions) qui versent des dividendes en augmentation depuis plus de 50 ans. Donc même en cas de crises ou krack, ces entreprises ont continué à non seulement verser, mais aussi à augmenter le montant des dividendes !
Il est donc possible de Recevoir (sans vendre d’actions) des dividendes donc revenus, sans toucher au capital.
Pour obtenir 1 500€/ mois en net, il faudrait donc 2 143€/ mois brut (Flat taxe de 30% : d’impôts + prélèvements sociaux) et donc 25 714€/an brut. En prenant les 4% il faudrait un capital de 643 000€.

Au plaisir :blush:

Vireak

C’est vrai que j’ai oublié les impôts dans le calcul, merci @Vireak pour le rappel :sweat_smile:

1 « J'aime »

Bonjour @Anne , oui c’est ça. Tant que le marché monte/te fournit des gains, tu as le droit de prendre tes gains issus du placement à risque et si le marché baisse, tu pioches dans ta poche stable le temps que le marché reprenne le chemin de la hausse. A court terme juste après un krach, forcément tu auras un capital moindre qu’avec une exposition plus faible, mais à long terme tu auras un capital bien plus important à niveau de risque équivalent sur le long terme (toujours avoir une stratégie adaptée à chaque situation). Sachant qu’il faut arrêter d’avoir peur des krachs en plus. Depuis plus de 120 ans, la fréquence des krachs est restée la même : environ 10 ans. Cela fait que durant ces 10 ans, tu auras généré un surplus annuel de performance (si l’on estime à 10% le rendement de la bourse passivement et on que l’on prend les 4% donné par FIRE) de 6%. Et 6% sur 10ans, cela fait 79% de capital en plus, c’est énorme ! Sachant qu’en plus, ces 10% incluent les krachs, donc la performance de la bourse hors krach est plus de 12% et là cela fait un capital x2 par rapport au 4% pendant 10 ans. La bourse n’est pas risquée tant que l’on n’a pas besoin de l’argent qu’on y met à court terme. Donc il faut avoir une poche long terme et une poche court terme. Ce surplus de performance est autant de niveau de vie supplémentaire que tu peux t’accorder sereinement, juste en investissant INTELLIGEMMENT :wink:
(Sachant qu’il existe des stratégies encore plus malignes qui ne prennent que 5 minutes par mois et permettent d’encore plus exploser son rendement sans augmenter son risque)

merci pour les précisions @fxlrs114 :+1:

1 « J'aime »