Holding + SARL fraichement ouvertes ... et pas mal de cash, des conseils?

Bonjour la communauté, voici ma (toute nouvelle) situation :

Bientôt 40 ans, en métropole Française, j’ai toujours été salarié pour un modeste, mais déjà confortable 35k€ annuel.
Il y à 3 ans, en parallèle, j’ai lancé mon auto-entreprise (presta dans le dev informatique) qui fonctionne assez fort depuis sa création (10k€+ nets mensuels lissés, malgré le lynchage par l’URSSAF et les impôts haha).
Après 2 ans à souffrir des semaines de 80h et surtout une fois sûr que c’était pérenne, j’ai fini par démissionner du salariat et créer SAS (holding)+SARL (activité pro)+SCI :fire:

Alors voilĂ  ma situation actuelle :

- Propriétaire de ma RP, coût 250k€ / estim. 320k€, (échéance 950€/mois jusqu’en 2041)
C’est un besoin essentiel que je ne souhaite pas la prendre en compte dans le calcul de mes répartitions.

- 27k€ de rémunération nette annuelle (juste de quoi couvrir le crédit + la vie courante)

  • 35k€ en Livrets A & LDDS
  • 10k€ d’Assurance vie
  • 45k€ du PEE de mon ancien employeur
  • 130k€ de cash sur compte courant (ouai je sais … ) avec 30k de rĂ©serve pour les impĂ´ts.

Je suis passé de 10-20k€ de patrimoine financier à plus de 200k€ en 3 ans et 2024 va être une bonne année, je vais faire rentrer 200k€ nets en plus de ma rémunération.

Bref, il est temps de faire quelque chose…

Les discussions liées à la finance n’ont jamais fait partie des sujets lors de repas de famille et je n’avais jamais eu + de 10k€ d’épargne, toujours vite dépensés dans les choses de la vie courante) donc je me retrouve dans une situation inédite et inespérée et c’est bête à dire mais on n’est pas préparés à ça :sweat_smile:

Quelques points sur moi :

J’ai psychologiquement besoin d’investir dans la pierre, même si la perf est plus faible (c’est palpable, visible, etc…)
J’ai plutôt un profil bon père de famille mais je suis OK pour risquer une petite partie .
Je n’ai pas de besoins de luxe, mon but ultime, sans être une obligation, serait de ne plus être dans l’obligation de travailler d’ici 10 ans sans non plus vider tout le patrimoine financier (25k€/an suffirait)

Bref, après beaucoup de lecture sur la commu" de Finary, des heures de vidéo et toujours tellement de doutes … je pense à ceci :

  • 45k€ de PEE que je souhaite laisser vivre (ça a dĂ» me couter - de 20k€)

  • 45k€ de Livrets et assurance vie que j’aimerai garder en matelas mais … ça semble beaucoup ? je tape dedans ?

  • 100k€ depuis mes rĂ©sultats pro en fin 2024 → SCI + crĂ©dit bancaire pour atteindre les 250k€ afin d’acheter un bien locatif

  • 100k€ depuis mes rĂ©sultats pro Ă  investir dans ?? (ou 70k€ nets de dividendes mais pourquoi ?)

  • 100k€ de cash rĂ©partis en :

    • 50k€ en ETF monde
    • 20k€ en actions (sachant que j’en ai dĂ©jĂ  pas mal en PEE)
    • 10k€ en SCPI
    • 10k€ en matière (or?)
    • 10k€ en crypto
  • Et 250€ / mois en DCA (un conseil sur la rĂ©partition?)

Ca me ferait donc en gros :

59% en immo, 15% en actions, 11% en ETF, 10% en livrets & AV, 2% en matière & 2% crypto

et heu… quand je l’écrit, ça ne me semble pas du tout optimisé, j’augmente les ETF ? au détriment de quoi ?

J’ai lu que placer tout d’un coup était plus rentable mais psychologiquement ça ne va pas être simple :smiling_face_with_tear:.

D’ailleurs, je suis vraiment dans le flou concernant la propriété des titres (si par exemple le broker s’effondre et que j’ai 100k€ d’ETF ou d’actions ?), des choses à éviter absolument afin d’être sur d’en être effectivement propriétaire ? C’est question est probablement bateau mais je ne pense pas avoir saisi cet aspect. (Pour les cryptos j’ai crû comprendre que le Ledger était safe)

Voilà, désolé c’est un peu long mais je vous avoue que je n’ai aucune conviction ferme sur ma stratégie :sweat_smile: donc si vous avez des conseils pour mon cas de figure, même violents, allez-y merci par avance !

Salut Guillaume,

Tout d’abord, félicitations ! Beau parcours et virage. Passer d’une activité salariée avec une épargne sur livret à de l’entrepreneuriat et de l’épargne investie sur des actifs dans divers supports et classes d’actifs n’est pas une mince affaire.

Je n’ai ni ton âge ni ton parcours, alors je ne vais pas te conseiller, mais plutôt te poser d’autres questions pour orienter ta propre réflexion.

Je me suis également posé certaines de tes questions et établi mon plan d’allocation. Cela n’est pas magique, mais ça permet déjà de savoir ce que l’on veut et ne veut pas.

Tu sembles déjà t’être bien renseigné et avoir posé les grandes lignes. En te lisant, j’ai l’impression que tes semaines sont chargées.

L’immobilier semble être incontournable pour toi. Je ne peux pas cacher mon affection personnelle également pour cette classe d’actif et ce vecteur d’enrichissement français extraordinaire, mais cela est très chronophage, que ce soit en le gérant directement ou en déléguant. Dans un cas, tu passeras tout ton temps dans l’opérationnel avec une rentabilité intéressante, dans l’autre, tu passeras tout ton temps dans le management à échanger avec tes prestataires.

As-tu la possibilité et l’envie de consacrer ce temps à l’immobilier ? La réponse semble être oui quand tu dis :

J’ai psychologiquement besoin d’investir dans la pierre, même si la perf est plus faible (c’est palpable, visible, etc…)

Pour continuer sur le facteur temps et passer aux autres classes d’actifs que tu as énumérées : Prends-tu du plaisir à te renseigner sur les sujets de l’investissement ? Te vois-tu dégager du temps dans ton agenda professionnel pour surveiller tes investissements ?

Une fois que tu as répondu à ces questions pour toi, j’y vois au moins deux cas de figure :

Tu as du temps et de l’envie, ton plan semble diversifié. Applique ton plan et rendez-vous dans 20 ans. Nous n’avons pas de boule de cristal, certaines de tes décisions seront bonnes, d’autres moins, c’est le principe de la diversification, ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

Tu n’as pas le temps et/ou l’envie. Tu peux simplifier ton plan pour avoir la performance du marché, par exemple :

Allouer les 20k€ en ETF monde pour passer à 100% ETF (70k€)
Ne pas investir dans l’immobilier physique, mais profiter un peu du levier bancaire et du secteur immobilier en achetant des SCPI à crédit (sujet à creuser, je ne sais pas si c’est encore possible)
Pour finir, pour répondre à tes questions :

Les 45k€ de Livrets et d’assurance vie que j’aimerais garder en matelas, mais… ça semble beaucoup ? Dois-je y toucher ?

Il est souvent recommandé d’avoir 6 à 12 mois de dépenses en cash. Si ton profil entrepreneurial te fait peur et que ces 45k€ te rassurent, garde-les. Dans tous les autres cas, l’excédent correspondant à 6-12 mois de côté est de l’argent non investi, donc un capital investi plus faible. J’ouvre même une porte à une réflexion personnelle : Est-ce qu’un ETF monde ou une action totale, par exemple (cocorico), vendable instantanément et récupérable sur ton compte en 2-3 jours ouvrés max, n’est pas une forme de liquidité pouvant faire en partie office d’épargne de précaution ?

100k€ depuis mes résultats pro à investir dans ??

Si ton allocation te convient et que tu ne veux pas te poser de questions, divise proportionnellement pour respecter celle-ci. Sinon, saisis l’opportunité du moment.

Et 250€ / mois en DCA (un conseil sur la répartition?)

Même réponse :slight_smile:

(ou 70k€ nets de dividendes mais pourquoi ?)

27k€ de rémunération nette annuelle (juste de quoi couvrir le crédit + la vie courante)

Si 27k te suffisent, garde l’excédent en pro et réinvestis dans ta boîte ou fais remonter dans ta holding pour investir dans des actifs en pro également (régime mère-fille plutôt que flat tax).

10k€ en matière (or?)

Pourquoi pas, si tu aimes le tangible, tu peux même investir dans de l’or physique.

et heu… quand je l’écris, ça ne me semble pas du tout optimisé, j’augmente les ETF ? au détriment de quoi ?

Tu devrais trouver la réponse seule en fonction des questions précédentes :slight_smile:

D’ailleurs, je suis vraiment dans le flou concernant la propriété des titres (si par exemple le broker s’effondre et que j’ai 100k€ d’ETF ou d’actions ?), des choses à éviter absolument afin d’être sûr d’en être effectivement propriétaire ?

Je ne suis pas un expert sur le sujet. De ce que j’ai entendu : seuls les ETF à réplication physique et les actions te donnent réellement la propriété des titres. Dans le cas d’un défaut de ton courtier, tu devrais récupérer tes actions à l’issue des longues procédures que cela va engendrer. Dans le cas d’un défaut de l’émetteur d’un ETF physique que tu détiens, j’ai compris pareil : tu récupères une part proportionnelle des actions de l’indice que l’ETF réplique.

Pour finir, ne me crois pas sur parole, remets en question mes propos, continue à te former et te renseigner, c’est comme ça que nos réflexions évoluent.

N’hésite pas à partager tes conclusions et réflexions également, c’est toujours enrichissant.

1 « J'aime »

Salut Urdak, tout d’abord merci pour ces excellentes réponses !

Prends tu du plaisir à te renseigner sur les sujets de l’investissement ? Te vois-tu dégager du temps dans ton agenda professionnel pour surveiller tes investissements ?

C’est quelque chose de totalement nouveau pour moi, comme je le disais, je ne m’étais jamais posé ces questions (à tord) et maintenant que je me retrouve dans cette situation , c’est un sujet que je trouve très intéressant et relativement complexe. Cependant, je suis prêt à régulièrement suivre ça , sans que cela ne devienne une charge trop lourde (<5h/semaine est largement envisageable)

Si 27k te suffisent, garde l’excédent en pro et réinvestis dans ta boîte ou fais remonter dans ta holding pour investir dans des actifs en pro également (régime mère-fille plutôt que flat tax).

OK, interressant, je vais creuser ce point :wink:

Dans un cas, tu passeras tout ton temps dans l’opérationnel avec une rentabilité intéressante, dans l’autre, tu passeras tout ton temps dans le management à échanger avec tes prestataires.

J’ai pleinement conscience du côté chronophage des invest immobiliers et ayant rénové 2 maisons, je suis équipé pour la partie travaux. Depuis que je suis 100% sur mon activité d’entrepreneur, je peux me dégager des heures par ici et là. Si par exemple un chauffe-eau est HS → je l’achète, le charge dans la remorque pour l’installer moi même. Cet aspect, je pense pouvoir le gérer (tant que ça ne devient pas systématique ou hebdo) et ce, pour à peut près n’importe quoi dans un appartement.

Ce qui me fait peur, c’est surtout les locataires (impayés et dégradations) mais là, même si c’est un peu la loterie, je pense qu’il y à des moyens de trouver des locataires sérieux.

Par contre, lĂ  oĂą j’étais absolument naĂŻf, jusqu’à rĂ©cemment, c’est Ă  quel point l’immo est « peu Â» rentable comparĂ© aux actions/ETF et autres placements du genre. J’ai toujours pensĂ© que c’était imbattable malgrĂ© les galères potentielles avec les locataires et les charges.

Ceci étant dit… la ligne qui à mes yeux est la plus importante est celle de ne pas mettre ses œufs dans le même panier et l’immo reste pour moi le seul actif que je suis sûr de récupérer en cas de coup dur/crise (ma propriété est inscrite partout dans le pays, de chez le notaire aux impôts, à EDF, etc…) , pas simplement sur du virtuel ou via une clé chiffrée stockée nulle part/partout.
Ca sonne vieux boomer et pourtant je suis dans le digital depuis 20 ans … (hmmm, c’est surement la raison de ma méfiance ^^ )

Pour finir, ne me crois pas sur parole, remets en question mes propos, continue à te former et te renseigner, c’est comme ça que nos réflexions évoluent.

Effectivement et j’adore glaner des infos ci et là, mettre tout par écrit dans un fichier, laisser murir l’info, la contredire, tout nuancer, en discuter, réaliser que rien n’est jamais 0 ou 1, etc. mais ça complique sacrément les choses quand on à un esprit (trop) critique haha.

N’hésite pas à partager tes conclusions et réflexions également, c’est toujours enrichissant.

C’est chose faite ! Merci encore pour ces réponses.

Si vous avez le temps et l’énergie oui on peut quand même faire de bonnes PV sur de l’immobilier mais c’est extrêmement chronophage.
Et un locataire qui ne paie pas le loyer + dégrade le bien c’est vraiment un enfer en termes de gestion (et coût). Donc si grosse motivation uniquement, oui pour immo :slightly_smiling_face: