Finary

Louer sa RP au lieu de la vendre pour un nouveau prĂȘt immo

Bonsoir tout le monde,

Actuellement proprio de ma RP, sans prĂȘt immo, nous allons chercher + grand (et de facto bien + cher). Nous nous sommes rapprochĂ©s d’un courtier qui nous a dĂ©terminĂ© un budget avec et sans prĂȘt relais, qui viendra complĂ©ter notre apport et la vente de notre appart.

Sauf que je suis consultant indĂ©pendant en Sasu depuis 9 ans, et idĂ©alement j’aimerai beaucoup conserver notre appart actuel pour me l’auto-louer. En clair faire un bail au nom de ma sociĂ©tĂ©, loyers qui viendront ainsi rembourser tout ou partie de nos mensualitĂ©s.

Cela permettrait de baisser mon IS, augmenter mon patrimoine immo sans crainte d’impayĂ©s, sans plafonnement de loyer.
Certes cela augmente mon IR et je n’ai pas intĂ©rĂȘt Ă  me planter et devoir le revendre bientĂŽt car l’impĂŽt sur les plus-values ferait bien mal.

Savez-vous si ce schĂ©ma peut passer auprĂšs d’une banque (le courtier semblait ĂȘtre mitigĂ© sur cette idĂ©e), et si oui lesquelles sont plus disposĂ©es Ă  l’entendre :slight_smile:

Je suis preneur de toute info que vous pourriez avoir.

Merci

Pas dans la mĂȘme situation mais mĂȘme questionnement. Nous venons d’acheter une nouvelle maison et hĂ©sitions Ă  garder notre RP actuelle (c’est de l’ancien) pour la metrre en LMNP (les loyers auraient remboursĂ© le reste du prĂȘt). Sauf qu’entre les possibles travaux et charges et surtout la PV actuelle de la vente de la maison (+ 50% non imposable si vente en RP), nous avons finalement (aprĂšs beaucoup de questionnement) optĂ© pour une vente avec prĂȘt relai (et lĂ©ger apport). Le reste viendra blinder nos 2 PEA (dans une optique long terme) avec pourquoi pas un peu de SCPI en nue propriĂ©tĂ©.

Le schĂ©ma classique et possible via une convention Ă  faire rĂ©diger par ton expert comptable c’est : ton siĂšge social est Ă  ta rĂ©sidence principale, tu bosses dans ta RP donc tu peux faire louer une partie (40% max) Ă  ton entreprise. Donc 40% du montant du loyer que tu percevrais si tu louais Ă  un tiers. L’entreprise pourra aussi prendre en charge 50% de l’électricitĂ©, des charges et d’internet.
Si tu n’exerces pas dans cette rĂ©sidence, dĂ©solĂ© mais ça me parait risquĂ©.

Merci pour ta réponse @Jeff95
Effectivement ce que tu dĂ©cris est ce que ce je fais depuis le dĂ©but, je me verse un loyer au prorata de la surface 'louĂ©e". L’adresse de mon siĂšge social est donc la mĂȘme que ma RP, qui ne le sera plus bientĂŽt.
LĂ  l’idĂ©e Ă©tant de conserver cet appart et le transformer en locatif pour moi-mĂȘme, uniquement et totalement rĂ©servĂ©e Ă  mon activitĂ© indĂ©pendante (je ne me verserai plus un loyer au prorata mais dĂ©sormais un loyer complet).
Mon questionnement est de savoir si vous connaissez certaines banques qui seraient plus souples sur ce montage de rĂ©ception de loyers pour calculer ma capacitĂ© d’emprunt pour ma future RP, sachant que si mon activitĂ© pro se casse la figure, plus de loyers, c’est l’effet domino.
Ce n’est pas comme louer Ă  une personne lambda inconnue, ce qui a ses avantages et ses inconvĂ©nients, et ce qui ne m’empĂȘcherait pas de le faire accessoirement un jour.

Hello,
Tu n’as plus d’emprunt sur ton actuelle RP, l’examen de la banque va essentiellement porter sur ton taux d’endettement et ta solvabilitĂ© sur ton nouvel achat (compte tenu de ton statut)
A la limite l’opĂ©ration de location Ă  toi mĂȘme est un jeu Ă  sommes nulles (abstraction faite de la fisca) puisque tu vas avoir une charge qui va ĂȘtre compensĂ©e par un loyer. Ils devraient donc renseigner des revenus pros diminuĂ©s de cette nouvelle charge et des revenus locatifs nouveaux, puis regarder le dossier avec ces donnĂ©es.