MSCI World/SP500 : strategie passive faussement "automatique"?

Les courbes communiquĂ©es en supra on a dĂ©jĂ  rĂ©pondu Ă  la problĂ©matique en prĂŽnant le DCA. Personne n’investit en une seule fois Ă  une seule date et au plus haut, en tout cas personne n’a recommandĂ© ça ici.
Oui la bourse n’est pas une courbe exponentielle, oui il y a le facteur horizon de temps, oui Ă  l’approche d’une Ă©chĂ©ance on peut (on doit) faire des arbitrages et savoir « sĂ©curiser » son Ă©pargne et c’est ce que montre ces courbes.

Ces courbes d’ailleurs ne montrent pas les dividendes.

  • De 1929 Ă  1953 le prix du SP500 est passĂ© de $24.86 Ă  $26.18 mais un individu qui a investit $100 en 1929 rĂ©cupĂšre $417.43 en 1953 s’il a rĂ©investit tout ses dividendes. 5,88% par an, 4,01% inflation dĂ©duite.
  • C’est occulter aussi que sur ces 24 annĂ©es il y a eu 11 ans durant lesquels le SP500 a Ă©tĂ© Ă  la moitiĂ© ou moins de cette valeur. cible des $24. Un point de plus pour le DCA.

Concernant les US et bien dans ce cas lĂ  tu peux lorgner du cĂŽtĂ© d’ETF MSCI ACWI qui comprend les 24 pays dĂ©veloppĂ©s du MSCI World et les 23 pays Ă©mergents du MSCI Emerging Markets (trĂšs orientĂ© Asie) et s’il y a changement d’équilibre Ă©conomique mondial alors l’indice rĂ©Ă©quilibrera de lui mĂȘme.

Certains ici d’ailleurs font l’équilibrage eux mĂȘme avec un ETF World + un ETF Ă©mergent.
Ou encore un ETF SP500 + MSCI Europe + Japon + Emergent
On est loin du full automatique, puisqu’il faut faire des rĂ©Ă©quilibrage en fonction de la rĂ©partition qu’on souhaite avoir.

Enfin il n’est pas interdit de se faire un portefeuille autre qu’un portefeuille 100% ETF World.
Il y a les livrets, les obligations, l’immobilier, le crowdfunding, l’or, les cryptos, les matiùres premiùres.
Certains ne jurent que par le portefeuille All weather de Ray Dalio qui prĂ©conise 30% d’actions.

Alors oui il y a des fanatiques du full SP500, mais ce n’est pas une pensĂ©e commune et croire au SP500 ou au MSCI World n’empĂȘche pas d’investir ailleurs, d’équilibrer, de diversifier et de se tenir informĂ© de l’actualitĂ© macro Ă©conomique.

Pour répondre à la question :

  • S’agit il d’une stratĂ©gie complĂštement automatique ?
    Je pense que la rĂ©ponse est oui si le SP500 fait parti d’une stratĂ©gie globale
  • S’agit il d’investir bĂȘtement, s’empĂȘcher se repenser sa stratĂ©gie, faire tapis sur le SP500, n’avoir aucune stratĂ©gie ni projet et penser que le gain est garanti. La rĂ©ponse est non.

Mais la rĂ©ponse est NON Ă©galement pour le Livret A, pour le compte courant et pour l’or (qui est passĂ© de $3000 dans les annĂ©es 80 Ă  $2000 aujourd’hui prix corrigĂ©s de l’inflation)

9 « J'aime »

Voilà ça s’appelle la gestion de patrimoine.
Si diversifier au sein d’une mĂȘme classe d’actifs s’avĂšre peu efficace selon les chiffres (un etf World ou S&P fait le job, historiquement pas besoin d’aller chercher plus loin), il est en revanche prĂ©fĂ©rable de diversifier son patrimoine entre actions, obligations, immobilier, or, etc.
Le % à allouer dépend de chaque individu malheureusement et tous les PF clés en main genre all weather, permanent portfolio ou autres ne conviendront pas à tout le monde selon notre capacité psychologique à encaisser la volatilité.
Pour revenir sur ce qui Ă©tait dit plus haut on peut ne pas croire Ă  la croissance infinie et ĂȘtre relativement pessimiste sur l’avenir Ă  LT tout en souhaitant profiter de ce que les marchĂ©s nous proposent en attendant (CT/MT), le tout est de rester raisonnable et d’adapter son allocation Ă  sa tolĂ©rance au risque et Ă  ses propres « croyances ».
Si vous ĂȘtes sereins avec 100% msci World alors aucun problĂšme, d’autres prĂ©fĂšreront accumuler de l’or ou des biens immobilier, peu importe, tant que l’on est en phase avec sa psycho.

3 « J'aime »