Quelles sont vos questions sur l'investissement?

Hello Ă  tous :wave:

Quelles sont les questions que vous vous posez sur l’investissement, sur les finances personnelles, ou sur un sujet en particulier ?

On répondra aux questions les plus up-votées dans nos prochains articles de blog et dans notre newsletter.

Ă€ vos questions :point_down:

Quelques sujets pour les « avancés »:

  • Utilisation de la marge en bourse pour amĂ©liorer la performance de long terme.
  • Une fois le LMNP au taquet, comment continuer Ă  investir en SCI Ă  l’IS.
  • CrĂ©dit In Fine: Bonne idĂ©e pour l’investisseur ou bonne idĂ©e pour le banquier ?

Pour ceux qui débutent leur parcours, je vous encourage à aller sur AvenuedesInvestisseurs.com
site génial d’information.

1 « J'aime »

C’est noté @jonathand ! N’hésitez pas à demander autour de vous également, le but est de couvrir le maximum de questions qu’ont les membres Finary et leurs proches :wink:

Bonjour, je peux déjà répondre à certaines de vos questions :

  • La marge : excellente technique Ă  long terme mais nĂ©cessite d’avoir une stratĂ©gie en bĂ©ton armĂ©e tout comme la psychologie qui va avec. Pour information Warren Buffet utilise une marge de 1.6 (60%). Les diffĂ©rents avantages : 1) Augmente les performances, c’est Ă©vident. 2) c’est une excellente couverture contre l’inflation (toute dette est le meilleur investissement puisque l’inflation vous enrichit sans rien faire, c’est un bonus supplĂ©mentaire sur les rendements, donc la marge, mĂŞme Ă  minima par exemple un levier de 1.2 ou 1.3 devrait toujours ĂŞtre utilisĂ©e). 3) Cela permet de diversifier encore plus son portefeuille (par exemple mettre 60% d’actions et 60% d’obligations et 10% de matières premières, on est donc Ă  30% de levier sans prendre un risque vraiment plus important que sans levier). 4) On ne paye Ă©videmment que les intĂ©rĂŞts, pas de remboursement du principal, cela paraĂ®t incroyable quand on est habituĂ© Ă  toujours rembourser le principal dès qu’on emprunte Ă  la banque.
    Les inconvénients : 1) Cela accroit la volatilité du portefeuille, mais encore une fois tout n’est qu’une question de stratégie. Je recommande de ne surtout pas regarder son portefeuille tous les jours dès qu’on a du levier. 2) Sur le long terme, le levier maximal exploitable est de 2.5. Au-delà, la volatilité est trop importante et à la moindre correction on tombe en appel de marge (les brokers tolèrent approximativement une perte de 35% avant appel de marge, donc 35/2.5 = 14% de perte). 3) Attention à la variation des taux des banques centrales. Depuis longtemps les taux sont à 0 mais si les taux montent, la marge coutera plus chère donc cela réduire la performance. Je n’ai pas encore fait de simulations sur la limite de taux à partir de laquelle la marge n’est plus rentable/devient trop risquée par rapport à la rentabilité.

  • Le crĂ©dit in fine : la marge, vue juste avant, n’est en rĂ©alitĂ© rien d’autre qu’un crĂ©dit in fine. Il y a donc dĂ©jĂ  tous ses avantages mais en plus : de façon invisible, le crĂ©dit in fine dĂ©multiplie le levier sans augmenter le risque par rapport Ă  un crĂ©dit ammortissable : en effet, dans un crĂ©dit amortissable la performance complète est rĂ©duite par le remboursement du principal, ce qui n’est pas le cas avec le crĂ©dit in fine. Les intĂ©rĂŞts sont certes plus importants mais dĂ©ductibles des impĂ´ts.
    Inconvénients : je ne crois pas que les banques l’accordent sans un dépôt/une garantie importante (en général un dépôt équivalent à au moins 30% voire 70% du prêt sur une assurance vie de la banque). La rentabilité chute…

2 « J'aime »

Bonjour,

Je m’interroge sur le fait de remplacer mes fonds euros par des ETF obligataires pour la partie moyen terme (5-10 ans) de mon portefeuille.

Est-ce opportun ? Le cas échéant, lesquelles devrais-je choisir ? Existe-t-il un ETF unique qui ferait le job (sorte d’équivalent au MSCI World) pour rester passif au maximum ?

1 « J'aime »

c’est pas vraiment la même chose imho

ne pas oublier que le fonds€ est garanti contre la baisse - garantie que l’on ne retrouve pas sur un ETF obligataire !

L’une des choses expliquée pendant le Talk par Benjamin est qu’il faut continuer à prendre du risque, même lorsqu’on s’approche de la retraite. La raison ? Les actions protègent contre l’inflation.

2 « J'aime »

Tout à fait. Il faut expliquer aux gens (ce qui n’est jamais expliqué, je ne comprend pas) qu’on utilise jamais totalement son capital même à moyen terme. A la retraite, on peut par exemple placer l’équivalent de 2 ou 3 années de revenus en fonds euro et tout le reste en actions ! Par exemple Warren Buffet a dit qu’à sa mort il ferait en sorte que sa femme ait un portefeuille à 90% en actions et 10% en obligations à 10ans. Le risque est un mot très très mal utilisé. Réduire sa poche actions à la retraite n’est pas forcément une bonne idée, toute la question est plutôt « de combien j’ai besoin pour vivre à court-moyen terme/passer avec sérénité une chute des marchés ».

1 « J'aime »

Exactement ! On travaille sur la vulgarisation de ce concept (le drawdown) avec des simulations :slight_smile:

2 « J'aime »