Recherche de stratégie patrimoniale pour ma conjointe et moi

Bonjour à toute la communauté Finary,

Je suis sur Finary depuis quelque temps maintenant, et j’ai souscrit à Finary Plus récemment.

J’ai un début de stratégie sur mon propre patrimoine, mais ma conjointe aimerait que je l’aide à y voir plus clair sur le sujet car elle n’a pas vraiment de connaissances sur le sujet, et très peu de temps (et d’envie) pour s’y intéresser.

Pourriez-vous m’aider à y voir plus clair en me donnant vos idées sur la stratégie à adopter pour le patrimoine personnel et commun ?

Donc voici la présentation :

Nous sommes un couple sans enfants, 31 et 32 ans, nous travaillons tous les deux à temps plein.

Je viens de quitter mon emploi actuel pour un autre emploi en quasi full télétravail, à salaire équivalent. Je gagne 2300 euros brut (soit environ 1700 euros net après impôts) par mois, ma conjointe 3800 euros net par mois après impôts (je ne connais pas son brut).

Nous mettons 2250 euros par mois sur un compte commun pour les dépenses communes (loyer, assurances, courses, etc.) ainsi que pour l’épargne/investissement commun : 500 euros sur un projet « immobilier » sur Nalo, à moyen terme, avec une répartition à 27% en actions.

Je m’occupe de gérer la répartition de chacun (validée par ma conjointe bien entendu) selon un modèle que j’ai trouvé le plus juste possible, et automatisé sur Excel, à savoir une répartition des frais à prorata de salaire, avec une pondération liée au nombre d’heures faits par chacun (comme elle gagne plus, elle contribue plus, mais moins que si elle faisait autant d’heures que moi car elle travaille plus).
On a trouvé que c’était un modèle qui nous convenait parfaitement, et on applique le même modèle en termes de possession : comme on a contribué à hauteur de tant, si on revend quelque chose, chacun récupère au pourcentage selon lequel il a contribué si ça ne va pas dans la « caisse commune ».

De mon côté, j’investis actuellement 100 euros par mois sur une AV Nalo sur un projet « Retraite » à 83% en actions, 100 euros sur un PEA Yomoni pour un projet « Retraite » également, et 100 euros sur un PER Nalo à 83% en actions (oui, j’ai tendance à préparer beaucoup la retraite parce que je pense qu’à l’âge de la prendre, la retraite par répartition aura pris un grand coup, si elle existe encore). C’est de la gestion pilotée.

Sinon, j’ai un livret A et un LDD sur lequel je mets pour l’instant le reste de mon salaire une fois la part commune payée, 300 euros laissés en permanence sur mon compte pour les dépenses du mois (je dépense peu) et les autres investissements faits. Je sais bien que ce n’est pas idéal, mais c’est faute de mieux, je cherche justement à m’améliorer aussi sur ce point.

J’ai également un PEA-PME chez Fortuneo, mais je ne l’abonde pas, je voulais juste prendre date et j’ai mis de l’argent dedans à l’époque et laisse la date avancer.

J’ai très peu de cryptos (juste un peu de bitcoin), même si je m’étais un peu renseigné, je n’ai pas trouvé le temps d’établir une réelle stratégie sur le sujet.

Ma conjointe a un PEL à 2% qui va atteindre ses 10 ans l’année prochaine, une assurance-vie sur laquelle elle avait pris date sur conseil de son banquier à ses 18 ans mais qui n’est vraiment pas intéressante (et quasi vide), un livret A rempli, et elle met 45 euros son PEL, 200 euros sur un PER Nalo, et 100 euros sur une AV Nalo pour un projet « Retraite ».

Côté immobilier, nous avons notre résidence principale, achetée il y a environ 2 ans, en même temps que la revente de notre appartement qui était notre ancienne résidence principale.

En terme de répartition de patrimoine, voici le partage Finary :

  • Moi :
    Finary
  • Ma conjointe :
    Finary
  • Famille :
    (Je ne sais pas pourquoi, ça bug lorsque j’essaie de mettre celui global (Famille), il me remet les mêmes pourcentages que pour moi.)
    Mais sinon, ça se résume au global à 72% de immobilier (donc de RP), 14% de livrets, 7% d’actions, 6% de comptes bancaires, 1% de fonds euros (les cryptos étant quantité négligeable).

Je pense avoir fait le tour de la vue d’horizon patrimoniale.

Niveau objectifs :

  • Nous sommes fiancés, ma conjointe est actuellement en thèse, qu’elle devrait passer en fin d’année/début d’année prochaine donc on a repoussé pour le moment les préparatifs du mariage le temps qu’elle termine de son côté, et que je finisse la formation en interne de mon nouveau métier (je travaille sur la formation sur mon temps libre aussi pour accélérer la prise en main rapide de mon poste, et donc ma tranquillité mentale). Mais donc il faudra prévoir un budget pour le mariage.

  • Nous sommes actuellement en travaux sur notre maison (habitable en l’état, mais on la rénove au fur et à mesure). Les travaux de structure sont terminés, mais il reste plusieurs pièces à finir. Une bonne partie du budget travaux est déjà passé, mais il en reste une partie à prévoir quand même.

  • On ne compte pas rester toute notre vie dans cette maison, donc à moyen terme on la revendra sûrement (une fois les travaux finis) pour acheter autre chose.

  • Ma conjointe n’a pas émis le souhait de freiner niveau boulot, et pour ma part, j’aimerais à moyen terme générer assez de revenus passifs qui serviraient à prendre en charge toutes les dépenses actuelles, afin de pouvoir consacrer entièrement les revenus de mon travail à l’élaboration de projets professionnels en tant qu’indépendant. En résumé, m’amuser en travaillant sur des projets qui m’intéressent, sans crainte de la fin de mois comme ça pourrait l’être si j’avais investi gros et sans filet de sécurité.

J’espère que vous aurez assez de détails pour pouvoir m’aider à ajuster ma stratégie personnelle et à en élaborer une pour ma conjointe. N’hésitez pas à me demander si quelque chose vous manque.

Merci d’avance à tout le monde !

Bonjour,

Est-ce que quelqu’un pourrait réagir à mon poste svp ?
Si quelque chose manque ou que je n’ai pas respecté une règle, n’hésitez pas à me le faire savoir afin que je me corrige, mais j’aimerais avoir vos réactions s’il vous plaît :slight_smile:

Merci d’avance à tout le monde !

Bonjour @DonovanGROUT,

Je vois que tu es en gestion pilotée, est-ce un choix ? quels sont tes frais qu’engendre la gestion pilotée, (je vois que les frais du PER sont de 1,6%) ? est-ce que tu pense que cela est optimisé ?

Sinon belle progression de patrimoine :wink:

Bonjour @Tomy_3.0,

Merci pour le compliment :wink:
Je pense que c’est notamment le fait que l’on dépense peu qui a permis cette progression ^^

Effectivement, je suis en gestion pilotée pour le moment, c’est surtout par manque de connaissances lorsque j’ai ouvert assurance-vie et PEA, puis par manque de temps lorsque j’ai ouvert le PER.
J’avais opté pour une gestion pilotée après une petite étude des frais et des avantages des divers acteurs.

Mais je suis justement en pleine remise en cause. Le rendement est plutôt bon j’ai l’impression, et je me demande si passer en gestion libre serait vraiment intéressant. J’aimerais rester le plus passif possible dans la gestion, donc ce serait du DCA sur des ETF en PEA (peut-être ouverture d’un CTO aussi, à voir ?). De fait, j’ai peur d’une perte de performance en passant en gestion libre, et que ça ne soit pas compensé par la baisse des frais…
Lorsque j’aurai la réponse à cette question, j’appliquerai cette stratégie pour faire ouvrir au moins un PEA à ma conjointe du coup.

L’analyse des frais d’investissement (donc pas immo ou autres actifs non financiers) de Finary me dit que c’est optimisé en moyenne, à 0,22% (49 euros/an), manque à gagner lié aux frais de 13 761 euros sur 30 ans, pour une évolution d’épargne de 215 398 euros. Ca ne me paraît pas énorme non plus ?

Qu’en penses-tu ?

Je ne sais pas si passer en gestion libre aura un impact sur la performance, peut-être que d’autres membres de la communauté pourront t’éclairer sur le sujet. D’après ce que je sais, tu peux rester le plus passif possible tout en étant en gestion libre.

Après, pour une ouverture du CTO, je ne sais pas si il est intéressant d’en ouvrir un tant que tu n’a pas complètement rempli ton PEA sachant l’avantage fiscal qu’il procure après 5 ans de détention. (seulement 17,20 % de prélèvements sociaux (CSG, CRDS), au lieu de 30% : flat tax sur les gains).
Le CTO, peut-être intéressant si tu as beaucoup de liquidité à placer et/ou que tu as atteint le plafond du PEA.

Je pense que le plus simple est le mieux, prendre quelques ETF pour le PEA et éviter de ce multiplier.

Je ne sais pas si j’ai pu t’éclairer.

Merci pour ta réponse, si d’autres membres sont motivés pour interagir sur le sujet, je suis preneur aussi en effet !
Pour PEA/CTO, j’ai bien conscience de l’avantage fiscal (sur le mien j’arrive bientôt aux 5 ans de détention d’ailleurs), je pensais au CTO si jamais je voulais mettre certaines valeurs non acceptées sur le CTO dedans, mais c’est vrai qu’en restant axés ETF, je crois qu’il y en a beaucoup d’acceptés sur le PEA. Il faut que je regarde plus en détail ça.
Autre chose concernant le PEL qui arrive à presque 10 ans de détention, je me suis renseigné sur la clôture, et la prime d’Etat étant conditionné au prêt épargne logement, et ce prêt étant à un taux fixe lié à la date d’ouverture (ici, 3,20%), pour une durée de prêt entre 2 et 15 ans : vu les taux en ce moment, et qui continuent à baisser, ça ne vaut pas vraiment le coup de l’utiliser pour ça…
Cependant, on a encore la possibilité d’activer du levier, on doit être environ à 17% de taux d’endettement selon mes calculs. Après c’est sûr que ça augmente encore plus la part d’immobilier dans le patrimoine, mais bon, c’est peut-être dommage de ne pas profiter de l’effet de levier non ? Est-ce qu’il ne faudrait pas tout simplement récupérer le montant qui est sur le PEL et s’en servir d’apport pour du locatif ?

Bonjour,

95% des gérants, fonds, gestion pilotée… ne battent pas le marché…

Un biais cognitif majeur : Je suis prêt à payer des frais car leur performance est meilleure… (Oui une année, 2 années… mais pas sur 10/15/20 ans…

Donc : perte de performance en passant en gestion libre : non
Baisse de frais : ça c’est sur…
Frais : 1.6% au lieu de 0.7%pour les AV et PER
Frais : 1.6% au lieu de 0.2% pour le PEA Yomoni…

De plus, tu as sur ces AV du 83% actions… je trouve que ce n’est pas simple pour bien visualiser ton allocation stratégique…

le plus simple selon moi en full gestion libre :

PEA / CTO / PEA PME : 100% ETF / Actions
AV : 100% sécuritaire ou modéré : Fond euros / SCPI, Obligations Investment Grade

Dernière chose, on voit bien le marketing chez Nalo et Yomoni par exemple avec « Les projets Retraite »…« Les projets Immobilier »…« Projets Vacances » "Projet pour aller au Mc Do la semaine prochaine…

Personnellement mon « projet retraite, immobilier… » je le fais avec mon PEA, AV, Livret, SCPI…

En terme de passivité et de temps : 3 min par mois

Virement programmé automatique chaque 1er du mois de ma banque principale vers :

1 : Compte Courant banque en ligne du PEA
2 : Mes 2 Assurances vie
3 : Mon CTO
4 : Plateformes de Crowdfunding Immo

Tout est automatique sauf :
-Passer un ordre de bourse sur le PEA qui me prend à peu près 3 min sans avoir besoin de réfléchir.
-Arbitrer de mon fond euros, vers SCPi sur une des AV : 2 min.
-Investir dans des projets de crowdfunding

5 « J'aime »

Bonjour,

Merci d’avoir répondu :slight_smile:

Oui, l’étude SPIVA, je sais ^^
J’ai ouvert mon AV sur Nalo en septembre 2019, et mon PEA Yomoni en décembre 2019 (donc pas loin de 5 ans).
Pour le moment je suis à une plus-value de 1345 euros sur un solde global de 20645 euros sur Nalo, et une plus-value de 633 euros sur un solde global de 4083 euros sur Yomoni. (net de frais). Ca fait une perf respectivement de 6,5 et 15,5 %.
Nalo ne travaille qu’avec des ETF d’ailleurs, et Yomoni aussi je crois, ou un mix avec beaucoup d’ETF, j’ai un doute.
Pour les 83%, c’est parce qu’ils utilisent un algo pour déterminer la répartition optimale d’actions, obligations, fonds euros selon l’horizon de temps. Ce qui évite justement les biais cognitifs. C’était aussi pour ça que j’avais ouvert une AV chez eux, pour éviter les biais cognitifs justement.

Concernant ton allocation, plateforme de crowdfunding immo tu le fais depuis combien de temps ? As-tu des noms de plateforme qui ont fait leurs preuves ? C’est considéré comme investissement immobilier ou financier ? J’avoue que j’ai un peu de mal avec ces produits (sûrement par manque de connaissance), parce que même si leur produit est diversifié, le risque est surtout concentré sur l’entreprise vendeuse en elle-même.

Concernant le PEA : tu dis que ça te prend 3 minutes sans réfléchir : tu prends toujours les mêmes ETF, aucun stock-picking c’est ça ?
Les SCPI pareil, si tu as des noms parce que c’est un foutoir pour s’y retrouver parmi les acteurs je trouve…

Et par rapport à ma question sur le PEL, tu préconiserais de l’utiliser pour faire un prêt (pas celui proposé par l’Etat) afin d’activer le levier, ou plutôt de clôturer et mettre tout sur un PEA ou une AV ?

Bonsoir,

J’ai également ouvert un PEA en full ETF.
Cela fait 3 mois que je l’alimente en DCA (500€/MOIS).

BNP Paribas Easy S&P 500 UCITS ETF EUR Capitalisation
BNP Paribas Easy Stoxx Europe 600 UCITS ETF Capitalisation
Amundi PEA MSCI Emerging Asia ESG Leaders UCITS ETF

Je suis comme toi, je pense aussi à ma retraite (j’ai 35 ans).
Bon je sais pas si j’ai fais les bons choix pour mon PEA, l’avenir me le dira.

Bonjour,

Merci pour ta réponse.

Je vais réfléchir à quel broker prendre pour un PEA en gestion libre, mais je prendrai full ETF aussi. Il faut juste que je réfléchisse à la répartition, et si je transfère le mien pour passer en gestion libre.

Le stock-picking est intéressant pour le CTO, pour investir dans des entreprises que tu aimes et que tu connais.

Les ETF seront plus intéressants pour le PEA avec une gestion passive.

Après rien ne t’empêche de faire du stock-picking sur un PEA, mais ça demandera plus de temps à gérer.

À mon avis les ETF seront plus intéressants pour le PEA, ça reste mon avis. :wink:

Bonjour,

Je me retrouve en grande partie d’accord avec votre point de vue, mais je tiens à souligner que pour un public spécifique, ces solutions peuvent s’avérer intéressantes.

Par exemple, une de mes tantes m’a récemment demandé conseil à propos de son Plan Épargne Retraite (PER), lequel affiche une perte considérable : les versements effectués depuis sa création atteignent 18 000 euros, tandis que la valeur actuelle n’est que de 10 000 euros.

Au cours de notre discussion, il est devenu évident que, premièrement, elle ne souhaite pas gérer cet aspect de ses finances personnellement et, deuxièmement, notre tolérance au risque n’est pas la même. J’ai donc décidé de la réorienter vers yomoni qui me semble plus adapter a sa situation.