Crédit lombard Boursobank

Le tarif de l’AV est à 0,45% en pratique : il faut payer le courtier car l’assureur ne dealé pas en direct.

Mais je pense que c’est un bon tarif, oui !

1 « J'aime »

Echange absolument passionnant et très riche d’enseignements !

Et, comme le dit @vincent.p, les enjeux en termes de performance sont très significatifs, potentiellement beaucoup plus que d’aller gagner 0,1% de frais sur le choix d’un ETF (sujet dont on parle beaucoup plus sur le forum alors qu’il est beaucoup moins impactant… même si bien sûr, 0,1% c’est toujours bon à prendre :slight_smile:).

Du coup, je me dis qu’il pourrait être utile d’échanger, peut être en ouvrant une autre discussion, sur les 3 questions à fort enjeu que l’on doit résoudre lorsqu’on cherche à avoir un portefeuille performant, et qui sont finalement assez peu développées dans les discussions du forum:

1° Allocation d’actifs : quelles classes d’actifs (et éventuellement styles/ facteurs de risques), dans quelles proportions avoir dans son portefeuille (actions, obligations, immobilier, autres) ? Et pourquoi ?

2° Levier : quel taux de levier, sous quelle forme, à quel coût viser et pourquoi ?(sachant que le choix d’outils est vaste : avances sur AV, crédit lombard Luxembourgeois ou Français, CTO sur marge, calls « in the money », « futures » d’indices, « boxtrades », etc).

3° Risques : comment les évaluer, les intégrer au processus de décision et les gérer ?

Peut être que @vincent.p, qui creuse profondément ces sujets, les analyse et les pratique « en réel », pourrait alimenter la discussion en partageant plus en détail et d’un bloc, dans un fil, ses approches sur tout ou partie de ces questions ? Et ensuite les uns et les autres pourraient rebondir par des questions ou des apports personnels ?

Ce serait sans doute « technique » mais utile pour les passionnés du sujet…

9 « J'aime »

Allez, je vais me laisser tenter, ça m’intéresse de mettre mes idées sur le grill. Et ça me forcera à mettre au propre ma bibliographie, ça ne me fera pas de mal. :sweat_smile:

Je suis en voyage pour un moment, le rythme de publication ne sera pas effréné !

9 « J'aime »

Je ne te répondais que sur le conseil oui - quand je te dis que ça ne concernerait quasiment personne - j’apportais ma pierre à l’édifice de CGP puisqu’on parlait du cas de Prosper, pas le point de vue du DIY (en gros, peut-on conseiller la stratégie que tu décris à un client dans le cadre réglementaire actuel ?).

La conformité c’est costaud et je vois une batterie de risques écrits en petit en bas (risque de crédit, risque de contre-partie etc. dès qu’on parle de synthétique) qui me laissent penser que ce n’est pas demain la veille que je pourrai mettre ça en place sans barder le cabinet d’avocats :sweat_smile:

C’est clair qu’on peut se permettre des choses plus coquines en DIY. :sweat_smile:

Pour ce qui est du risque de contrepartie, on n’en porte pas en tant qu’emprunteur : on reçoit le montant du prêt moins les intérêts dès que le box spread est tradé. C’est nous les contreparties qui peuvent faire défaut. Mais puisque l’on travaille sur des options indicielles, le risque de contrepartie est géré par une chambre de compensation, qui impose ses exigences de marge minimales aux brokers.

Les emprunts synthétiques sont un outil vraiment chouette. D’ailleurs, si on les trade à l’envers, on peut faire des prêts synthétiques qui vont rapporter dans les 0,4% de plus qu’un fonds monétaire. Et fournir de la liquidité à des gens comme moi. :smirk:

Au niveau micro oui, après il faut bien garder en tête que la titrisation entraîne une dissémination du risque lié au crédit à travers le monde :sweat_smile:
C’est fondamentalement un transfert du risque du secteur bancaire vers l’ensemble des investisseurs donc il y a un risque systémique à la fin.

Je dis souvent que l’inverse n’est pas la chose la plus éloignée donc quand il n’y a aucun risque c’est qu’il y a aussi quelque part un risque énorme en face.

En tant qu’historien c’est un de mes points d’attention, que la manière d’investir que je conseille ne soit pas trop artificielle (et synthétique est synonyme d’artificiel) afin de ne pas être exposé à un risque du type écroulement du château de cartes.

Je me permets de demander des nouvelles - ce fil est passionnant - j’espère qu’il continuera à vivre - quoiqu’il en soit merci pour l’information déjà partagée

1 « J'aime »

Pour ma part, je reçois des mails de boursobank proposant un taux de 3,25. Mais lorsque je vais sur le site, l’offre est de 3,85…

J’ai reçu un mail pour 3.25 de TAEG sur 60 mois. Ils disent que c’est une offre valable pour toute demande de prêt infine depuis le 27.06.2024.

Dans l’exemple, ils prennent le cas d’un prêt de 300 K€, je ne sais pas si le taux dépend du montant emprunté ?

En effet leur simulateur ne semple pas à jour sur le site de boursobank ou alors cela dépend du montant emprunté ?

C’est un taux réservé aux gros montants en effet, via le site le taux est plus élevé.

1 « J'aime »

Bonjour à tous,
savez-vous quels sont les actions / ETF acceptés par Boursobank pour mettre un PEA en colatéral pour un crédit lombard ? J’ai de l’ETF world (CW8, WPEA) mais ça n’est pas accepté visiblement …
Merci

Crédit consommation in fine : Découvrez mylombard | BoursoBank (ex-Boursorama Banque) puis cliquer sur « consulter les valeurs éligibles »

Malheureusement, aucun ETF n’y figure.

1 « J'aime »

Je ne comprends pas cette exclusion des ETF.

Ce n’est pas tant une exclusion des ETF mais plutôt une histoire d’enveloppe car sur mon AV bourso j’ai qu’une ligne msci world et c’est éligible

Il me semble que cela avait été discuté plus haut dans le fil