CTO Pro: ETF (plus-values latentes) ou stock picking?

Bonjour,

Le but de ce sujet est de discuter des stratégies sur les investissements avec un CTO pour personne morale.

ETF style MSCI world

  • ( + ) simplicitĂ©: une ligne avec un ETF et on peut fermer la fenĂŞtre jusqu’à l’annĂ©e suivante.

  • ( - ) ĂŞtre taxĂ© sur les plus-values latentes (PVL). Pour moi les placements sur CTO pro sont pour le très long terme et devoir payer des impĂ´ts tous les ans avant de rĂ©aliser les gains empiète sur le rendement (on ne repousse pas l’impĂ´t).

Exemple d’investissement de 10000 euros: PVL 1000 euros au bout d’un an donc IS de 150 euros ; si je n’ai plus d’entrée d’argent dans ma société (une holding), je vais devoir vendre des actions.

Je ne sais pas comment les moins values latentes sont comptabilisées (diminuer l’assiette d’IS ou est ce comme les plus values réalisées ou on peut les utiliser pendant 10 ans?):

ex: année 0: 10000 euros, année 1: 11000 (PVL = 1000), année 2: 600 (moins values latentes), année 3: 13000 (PVL de 2000 ou 7000?)

(J’ai demandé à mon comptable à l’instant)

Stock picking

  • ( + ) pas d’imposition avant la revente

  • ( - ) cela prend du temps

  • ( - ) plus d’ordres (et d’arbitrages dont les frais viennent ronger la performance)

  • ( - ) moins de performance j’imagine (meme si je prend un panache du magnificent 7 pour rester simple)

Merci

Personnellement je préfère la simplicité et je suis branché ETF aujourd’hui, malgré l’inconvénient de l’imposition à chaque clôture.

Il serait intéressant de faire une simulation d’achat d’actions en prenant les frais de transactions en compte. C’est pas si évident que le coût soit inférieur au final.

D’autant plus que recomposer un indice comme le monde ou SP500 c’est du boulot.

1 « J'aime »

Les moins-values sur des OPC (dont es ETF) sont déduites de l’IS et reportables. Ce sont des pertes comme les autres. :slightly_smiling_face:

Il ne faut pas forcément surestimer l’effet de levier fiscal en CTO. Au départ, la proportion des plus-values taxables dans un investissement est faible. Je schématise pour que tu te fasses une bonne intuition du sujet, les calculs de comparaison sont un peu plus subtils.

Imaginons que tu as acheté des actions pour 100 € et qu’au bout de 10 ans elles aient doublé en valeur. Tu aurais 100 € de capital et 100 € de PV latentes, soit un potentiel de 25 € d’IS. Cela revient à dire qu’au bout de 10 ans le fisc te prête sans intérêts l’équivalent de 25/200 = 12,5% de ton investissement. Tu vas donc composer 12,5% de plus en année 11 que si tu n’avais pas de levier fiscal (donc avec un ETF).

Et ça c’est à 10 ans. Les années précédentes le levier fiscal sera bien plus faible. A très long terme, tu auras au plus 25% d’effet de levier grâce à l’impôt (= taux marginal de l’IS).

Tu peux emprunter pour avoir dans les 25% de levier (ou potentiellement beaucoup plus, tout dépend du niveau de risque de ton portefeuille), c’est possible d’obtenir ça en investissant avec un CTO sur marge ou avec des futures. Je fais ça avec le CTO de ma holding.

  • Les intĂ©rĂŞts des emprunts sur marge sont dĂ©ductibles de l’IS, ça aide Ă  rĂ©duire l’effet de l’absence du levier fiscal
  • Si tu fais du levier sur les futures, de toute façon tu n’as pas de levier fiscal.

En tout cas, ça me semble plus pertinent que de te prendre la tête à essayer de reconstituer les indices à la main (ça doit être un enfer sans nom). Et prendre le top 10 d’un indice comporte beaucoup plus de risques que de suivre l’indice.

1 « J'aime »

Merci pour ces réponses. Oui outre les frais / impôts, le plus important est la performance est le facteur le plus important et je ne ferai pas mieux que le MSCI world (et ca sera beaucoup moins stressant surtout).
Donc je garderai un peu d’argent pour payer ces fameuses PVL ou je piocherai dans les loyers (SCPI et revenus du crowdfunding).
ETF world it is donc.
Merci encore!

Mon comptable (le expertcompatable.com) me soutient et me reconfirme qu il n y a pas de plus value latente imposable. Auriez vous un texte / une reference confirmant que les plus valente sont taxées tous les ans ?

Il faut revaloriser les ETFs à la clôture : les PV ou MV sont alors intégrées au résultat. Ton comptable n’a pas du se fouler la rate en recherches.

Il y a des impôts sur PVL sur ETF non européen (c’est dans le texte dont le lien est juste au dessus).

Et ça donne quoi pour un ETF synthétique avec un panier de substitution européen ?