Finary 1% Vert: Vraiment utile...?

Bonjour Ă  tous,

J’étais content de voir ce petit badge associé à l’abonnement Finary Plus :

Génial ! Très sympa à voir. Mais bon la chouette surprise est temporaire, je clique dessus et horreur :

Des aspirateurs à CO2 ?? C’est ça l’écologie ? Je veux bien que le principe paraisse gentil et de bonne volonté, mais comme bien énoncé par Jean-Marc Jancovici (à 2h 16min 13sec):

Avec ces dispositifs technologiques, il faut la totalité de l’énergie électrique + pétrole mondiale pour alimenter ces machines à l’échelle requise… Autre vidéo de 4min avec d’autres raisonnements :

Donc bon, investir dans le vert c’est bien, mais dans des machines qui ne servent à rien… Moins. Ainsi, serait-il possible de choisir un autre fond d’investissement qui s’occupe plutôt de méthodes naturelles (forêts, financements de projets d’agroforesterie, …) ou tout simplement efficaces (séquestration CO2 ou de chaleur en sortie d’usine) ? Le programme Stripe Climate se concentre sur des solutions technologiques qui se mordent la queue à consommer de l’énergie verte qu’on doit réserver au remplacement des fossiles.

Je pense par exemple à Time for the Planet, qui choisit des solutions plus low-tech et donc plus faciles à déployer sans se perdre dans un jeu de Shadoks technologique (et qui les publie en open source). N’hésitez pas à proposer d’autres projets si vous en connaissez !

17 « J'aime »

Hello @MadeInJack, je pense qu’il ne faut pas juste s’arrêter sur une photo pour en déduire la méthode d’élimination choisie… La photo aurait pu être mieux choisi, je te l’accorde, mais en creusant un peu sur https://stripe.com/fr/climate rubrique « Nos projets », tu pourras constater que les projets changent chaque année !

Alors effectivement en 2020, ils ont financés des aspirateurs à CO2 (sur 4 projets), puis en 2021, ce sont 10 nouveaux projets financés et 6 nouveaux projets en 2022… Tu ne finances donc pas des aspirateurs à CO2 mais bien des projets qui ont pour objectif « l’élimination du dioxyde de carbone ».

Après sur le choix des projets, je laisse les experts tentés des choses. Toutes les idées ne sont pas de bonnes idées mais si on n’essaie pas comment en être sûr ?

4 « J'aime »

Il est très bien ce fond. Il est à la recherche de véritables solutions et ne se laisse pas manipuler par la clique des écolos dépressifs antitechs.
Le plantage d’arbres est une escroquerie intellectuelle. Quand l’arbre meurt, il rejette tout le CO2 qu’il a pu absorber. Il suffit d’une allumette pour anéantir cette idéologie.

1 « J'aime »

Merci pour la prise de recul, tu as raison ! Leur approche est rigoureuse, et les quelques projets que j’ai regardé ont l’air sérieux. Je prends l’exemple de Project Vesta qui promet une méthode scientifique en ne continuant seulement si les étapes précédentes ne présentent pas de risques économiques, environnementaux ou sociaux. Espérons simplement qu’ils ne soient pas trop attachés à leurs financements :stuck_out_tongue:

Mais malgré une méthodologie rigoureuse, c’est leur philosophie qui me dérange. J’essaie de faire court : la totalité de leurs projets vise soit une captation de CO2 depuis les milieux naturels (air, mer, algues, …), soit du stockage. C’est rentable grâce aux crédits de compensation carbone des entreprises donc ce n’est pas pour rien que ça plaise aux investisseurs :grin: mais je vois que les trois quarts des projets utilisent massivement des sources d’énergie verte, ce qui renvoie à mes deux vidéos en haut. Certaines peuvent certes utiliser des sources que l’on ne pourrait pas exploiter dans le réseau donc ça va, mais ce n’est malheureusement pas une approche qui ira jusqu’à l’échelle qu’on vise…

Donc même si l’approche est de bonne volonté, elle ne peut pas atteindre les ordres de grandeur souhaités et freine même la transition énergétique en réservant des sources d’énergie verte considérables pour stocker quelques gigatonnes de CO2 par an. Time for the Planet (je ne connais qu’eux) est beaucoup plus économe en énergie avec des projets qui captent à l’aval (e.g. usine), beaucoup plus concentré en CO2 et donc facile à exploiter (en plus de projets d’efficacité énergétique). Problème ce n’est pas rentable (on ne valorise pas les émissions évitées), mais c’est compatible avec un don de 1% Finary ^^


@Sebastien Votre jugement de valeur aussi dénué de valeur ajoutée que laissé seul sans arguments liés au sujet vous donne le titre du moins apte à participer à une décision. Toutefois, discutons d’éléments de décision factuels avec plaisir :slight_smile:

3 « J'aime »

Vous m’avez obligé à réactiver mon message supprimé
Pour autant, je ne vais pas répondre à votre nouvelle provocation.

le titre du moins apte à participer à une décision

Une décision ? Personne ne prend de décision ici. Tout au plus nous pouvons donner notre avis mais c’est tout. Finary n’est pas une démocratie.

1 « J'aime »

My bad, totalement vrai, erreur de langage (ou lapsus mal placé). J’avais juste envie de prendre la température de la communauté pour voir s’il y a un certain avis cohérent qui en ressort :pray:

2 « J'aime »

Et si Finary mettait 1% de ses revenus à développer un indicateur d’écoresponsabilité des portefeuilles clients ? Et des solutions pour que chacun puisse s’améliorer ?
Histoire de nous faire prendre conscience de nos impacts, et agir, plutôt que de se limiter à externaliser sa responsabilité sociale, qui est aussi la notre en tant qu’utilisateur et/ou actionnaire finary…

2 « J'aime »

J’aime beaucoup cette idée. Reste que c’est toujours des indicateurs très faillibles. ça permet au moins de ce rendre compte à la manière de https://nosgestesclimat.fr/.

1 « J'aime »

Ah ça, on y pense depuis quelque temps déjà :slight_smile:

1 « J'aime »

Ok, et vous en pensez quoi ?

Je veux dire qu’on y réfléchi. Par exemple rajouter un indicateur type ESG pour les portefeuilles.

3 « J'aime »

Ce serait génial d’avoir ce score, et @paul confirme la réponse de Mounir ^^

Après, malheureusement il y a tellement de nuances et de contre-exemples dans les raisonnements rationnels écolos… Et il est aussi difficile de dissocier l’écologie de la politique ou valeurs personnelles (exemple trivial symbolique, « nucléaire c’est écolo ou pas »). Donc en effet ce serait surtout pour une prise de conscience, tout comme les labels ESG qui indiquent une vague direction/intention. Partenariat avec Goodvest ou événements communautaires pour construire un bon score ? :person_shrugging:

Mais du coup idée par dessus : étendre Predict pour avoir un Predict $$$ et un Predict ISR ? A savoir évolution du capital ou impact eqCO2/eau/minerais/déchets/éthique/etc, puis suggestions personnalisées pour optimiser le capital ou CO2/etc. Ca permettrait de mieux se rendre compte de notre impact et de réutiliser le système d’optimisations ? Peut-être même de proposer différents fonds sur une échelle de compromis entre rentabilité et éthique ?

2 « J'aime »

A long terme avoir effectivement un intention pour ses investissement serais assez fou. Une contextualisation des usages des fonds quoi. :slightly_smiling_face:

Pour ma part je travaille avec le site Stock CO2, je l’ai découvert suite à l’initiative de Yuzu…

J’ai deja vu un site qui donne la trajectoire d’une entreprise en terme de rechauffement climatique (en degre). Ex: Entreprise A sur une trajectoire +2.5deg. Entreprise B = +4.5deg. Entreprise C = +1.5deg. Cela pourrait etre generalise aux fonds/ETF et integre a Finary pour donner l’impact de notre patrimoine en terme de rechauffement. Sur quelle trajectoire nous positionnons nous ? Je le vois plutôt intégré a Insights que Predict pour que comme les frais on puisse identifier les fond/actions/ETF problématiques et ensuite arbitrer en fonction.

Orpea était top lead ESG dans sa catégorie. Ce qui disqualifie cette norme.
Une norme, même montée avec les meilleures intentions du monde, par on ne sait qui, est toujours noyautée, dévoyée avec le temps.

Finary a tout intérêt à profiter de ses bases de données pour montrer ce que la majorité des gens font.
Naturellement la choix de la majorité sera le bon.

Ok, et en terme de feuille de route vous avez positionné ca comment ?

La roadmap publique est ici: Notion – The all-in-one workspace for your notes, tasks, wikis, and databases.

Si c’est pas dedans c’est qu’on est encore en phase de réflexion !

La meilleure énergie c’est celle qu’on ne dépense pas, et le CO2 le plus facile à absorber c’est celui qu’on ne rejette pas.

Toutes les « solutions techniques » à l’impasse environnementale dans laquelle on est ne font qu’ajouter des problèmes nouveaux aux problèmes existants.

Le financement vert c’est du greenwashing rien de plus.

Si un individu ou une société veut commencer à s’attaquer au problème, qu’il ou elle commence par réduire son impact environnemental.
La compensation c’est une façon de s’acheter une bonne conscience, et en attendant on retarde encore et toujours plus les changements qui de toute façon ne pourront pas être évités.
En quelque sorte, on continue à cacher la merde sous le tapis, c’est nos enfants qui la nettoieront à notre place.

3 « J'aime »