Levée Bricks : l'avis de la communauté!

C’est pourtant écrit noir sur blanc dans le pdf « Contrat » disponible dans la plateforme en page 7 :

1 « J'aime »

Alors que Valérie Pecresse a du mal à collecter 5 millions pour rembourser sa dette :sweat_smile:

3 « J'aime »

Comment ajouter cet investissement correctement dans l’appli please ?

J’ai lu à quelque part qu’il sera possible de suivre son invest dans Bricks directement depuis Finary

1 « J'aime »

A la vue des dernières levées de fonds communautaires (Finary, Bricks et bientôt Qonto, etc.), on peut d’ores et déjà en tirer des conclusions :

  • Il y a du cash partout et il suffit simplement d’aller le chercher (sauf pour Valérie Pécresse :joy:)
  • Les investisseurs, dont de plus en plus de particuliers, veulent soutenir des projets dans lesquels ils croient
  • Le financement communautaire dans le private equity & private lending devient de plus en plus accessible
  • Les entreprises n’ont plus besoin de s’endetter auprès des banques traditionnelles pour lever de l’argent. De grosses sommes d’argent peuvent être levées très rapidement en quelques minutes / heures / jours sur Internet grâce aux plateformes de financement
10 « J'aime »

On y travaille, tu peux voter pour l’intégration ici : [Intégration] Bricks

6 « J'aime »

Assez fort de changer les règles après la clôture de la levée de fond!

1 « J'aime »

c’est inédit et impensable ! du coup ils lèvent des fonds mais n’ont jamais checké que c’était légal c’est ça?

de plus il me semble avoir compris qu’il n’y avait pas eu de valo associée à le levée donc personne ne sait à quelle sauce il se fait manger? c’est la levée auprès des fonds qui déterminera la valo définitive si j’ai bien compris…

2 « J'aime »

Quel amateurisme, j’y crois pas ! Comment peut-on changer de réglementation du jour au lendemain !?Il y a un bon résumé de la situation sur Linkedin : Benjamin Charles on LinkedIn: [Levée de fonds : clôture des souscriptions]

1 « J'aime »

Merci beaucoup pour ce partage. Il est possible, il me semble, de se désengager. Quel est votre avis? Ne pas accepter le nouveau contrat serait-il suffisant pour se désengager ?

@Nicolas quel est ton avis?

Trop de red flags.
Je n’y touche pas, même avec un bâton.
Et je m’étonne (à moitié…) que BPI France soit de la partie.

7 « J'aime »

« Le caractère inédit de l’opération nous amène à changer les termes du contrat - contrat de royalties - en un contrat d’obligations car les royalties ne respectaient pas la législation en vigueur. Rassurez-vous cela ne change pas les caractéristiques du contrat de royalties… » :clown_face:

Peut-être rappeler « aux investisseurs » ce qu’est une obligation, ils pensaient avoir des actions, ils ont à la place financé de la dette pour Bricks…
Peut-être que « les royalties » de Bricks correspondent simplement au taux d’intérêt de l’emprunt.

2 « J'aime »

Merci Nicolas pour ton retour. C’est vraiment curieux cette histoire !

Après avoir écouté et beaucoup lu sur Bricks…je ne vois pas pourquoi vous êtes étonné de cette carabistouille…c était pour ma part… laisser passer le dossier…

Satisfait de ton investissement ? #CommePrévu

1 « J'aime »

Oui totalement ! Je vois que la plupart d’entre vous n’ont pas compris les tenants et aboutissants du contrat d’obligation. Vous avez raison, n’investissez que dans ce que vous comprenez :blush:

Bien une obligation est une dette. Donc globalement, tu prêtes de l’argent à l’entreprise.

Cette entreprise ne me parait pas vraiment sérieuse dans son approche. Faire une levée pareille, c’est de la fumisterie :S.

Désolé de ne pas avoir compris l’intérêt… Vous pourriez nous expliquer peut-être ?

1 « J'aime »