Matelas de sécurité 3-6 mois vs réalité

Bonjour à tous !
Je voudrais votre avis sur le point suivant : il est généralement conseillé de garder 3 à 6 mois de dépenses sur des livrets disponibles instantanément. Personnellement, je me souhaite garder une certaine sécurité, et je souhaite me placer dans la tranche haute, vers les 6 mois d’épargne.
Cependant, dans la réalité, il arrive d’avoir besoin de liquidités rapidement : achat de véhicule, ou arrivée d’un enfant par exemple.
J’aurais voulu savoir comment ce genre de cas se gère ? Aujourd’hui, pour ce genre d’évènement, on dépasse très facilement les 6 mois de dépenses, et partir du principe qu’on vendra des positions en bourse par exemple pour financer un véhicule ne me plais pas, aucune garantie que la position sera positive.
Je ne suis également pas adepte du crédit pour l’achat d’un véhicule.
Merci pour vos avis :smiley:

1 « J'aime »

Le matelas de 3 à 6 mois souvent répété correspond à un fond d’urgence, pour répondre à un besoin très rapide lié à un imprévu.
Le montant doit dépendre de votre situation personnelle : stabilité du job, argent disponible par ailleurs, capacité à réduire les dépenses si nécessaire…

Acheter une voiture, ce n’est pas une urgence, ça se budgetise. Après, à vous de voir quel mode de financement vous convient le mieux.

4 « J'aime »

Acheter une voiture peut parfois être une urgence :sweat_smile:

2 « J'aime »

Salut,

Sujet intéressant et qui est propre à chacun.

Personnellement nous avons fait le choix de garder 40k€ sur des livrets A (ça rassure madame) et ça permet de palier à des gros travaux de réparation a faire en urgence sur une maison (fuite toiture … Achat d’urgence une voiture en cas de rade subitement …)
Pouvoir lancer des travaux rapidement sans attendre de le budgétiser :wink: et budgetiser le remplissage du matelas le cas échéant.

Bref, a toi de décider :slight_smile:

1 « J'aime »

Justement, je me retrouve pas mal dans ce que tu dis :

  • Madame n’a pas la même appétence au risque que moi, personnellement si j’étais seul, je me contenterais de 3 mois seulement, et tout le reste en bourse :smiley:
  • Propriétaire de notre maison, donc des frais réguliers apparaissent sans prévenir

Pas toujours facile de jauger entre le risque à prendre et la sécurité nécessaire, mais c’est un luxe d’avoir ce « problème » !

Bonjour,

Grande question, je m’organise comme cela maintenant :

LDDS : 12 000 euros (Que je ne touche jamais et qui correspond à mon matelas de sécurité : 6 mois x 2000 euros de charges mensuelles)

Livret A : Projet Voiture / Travaux. Je met tous les mois une petite somme pour capitaliser pour ma future voiture et les travaux de la maison…

Fond euros : Pour la poche sécuritaire de mon allocation stratégique que je ne touche jamais

4 « J'aime »

Le bon montant à garder au chaud c’est celui qui te permet de bien dormir en sachant qu’un imprévu va arriver tôt ou tard (travail, sinistre, évènement familial, santé, etc).

Exemple concret, à l’époque où j’ai quitté le salariat pour être indépendant, j’avais prévu bien plus de 6 mois de cash (AVANT de quitter le CDI) pour continuer à bien vivre si je ne trouvais pas de clients du tout (bad timing genre covid ou autre).
→ Ce cas est vraiment le cas le plus pessimiste.

Le risque diminue si je trouve un client mais qui paie moins que prévu.
Le risque diminue encore si je trouve un client qui me donne de la visibilité dans le temps.
Etc, etc.

Je suis plutôt du genre : « Espérer le meilleur, prévoir le pire ».
Je fais donc évoluer la poche de cash en fonction des projets pro/perso, contexte économique, etc.

Autre point, une poche de sécurité n’est pas forcément 100% sur Livret A. Perso à l’époque, avec un Livret A <1%, je mettais une bonne partie sur une AV en euros boostée et dont les retraits sont rapides.

3 « J'aime »

Tu fais une simple projection de budget et oui tu peux placer en livret ou CAT dans l’attente du déclenchement de l’un ou l’autre. L’achat d’une voiture ou l’arrivée d’un enfant c’est quand même pas le max de « l’urgence »… ça te permet d’anticiper pas mal .
Personnellement, je vois le « matelas de sécurité » vraiment comme les dépenses quotidiennes, les « gros » achats (vacances, high tech…) ou une grosse urgence (typiquement, les soins dentaires, ou une panne sur ta voiture), tu vides puis tu reremplis progressivement avec ta rémunération, jusqu’à ton plafond habituel.

Exemple personnel :
Ayant prévu d’importants travaux dans ma RP (environ 150K€, inc. un potentiel de dépassement du budget de 25%… on sait tous comme ça se passe les travaux). J’ai fermé des vieilles AV trop chères pour réorienter une partie sur des DAT/CAT divisés en tranche égales (25K€) que je ferme/renouvelle en fonction des échéances des paiements des travaux. Le reste est parti sur une nouvelle AV moins chère.

4 « J'aime »

Bonjour,

Me concernant, LDDS et Livret A chargé à fond pour dormir sereinement, et c’est le principal. Ayant un véhicule de fonction, si je me retrouve sans emploi je devrais acheter une voiture rapidement. Gagnant plus que ma conjointe (et moins dépensier aussi) je garde plus pour palier un changement de chaudière ou autres qu’elle ne pourrait pas forcément payer à 50/50 au moment où ça tombe. Et puis franchement du 3% sans risque c’est pas mal déjà pour une sécurité. :smiley:

3 « J'aime »

Je fais exactement pareil :wink:

Ça ne choque personne dans les imprévus il a marqué un enfant…

Pour l’arrivée d’un enfant, on conseille 9 mois :wink:

4 « J'aime »

Perso c’est vrai que c’est souvent un boulet en plus d’un point de vue financier :sweat_smile:

1 « J'aime »

J’épargne dans un matelas de sécurité, mais cette idée m’échappe, car au final, je n’ai aucune idée de quelle sera son utilité, et voir cet argent dormir me dérange. Cela reviendrait à anticiper l’achat d’un iPhone 16 à 2000 € N’étant pas une dépense d’urgence, alors que cette somme est disponible dans le matelas de sécurité. Poussons le vice plus loin, cela reviendrait à avoir un deuxième matelas de sécurité, vus qu’il est conseillé d’avoir 6 mois de revenus pour conserver ces 6 mois après l’achat d’urgence.

3 « J'aime »

J’ai un LDD plein (12k€) qui représente en gros 6mois de dépense mensuelle que je ne touche pas même pour un iphone. Après comme je suis un peu « frileux » j’ai mon livret A de plein où là je peux taper dedans pour mes dépenses plaisirs ou les vacances que je remplis si il descend trop. Je vis plus sereinement de cette façon et c’est très personnel. En gros mon livret A me servirait à remplacer la chaudière de ma maison, acheter une voiture si je perdais mon emploi. Le LDD lui, c’est vraiment en cas de grosses galères genre fin de droit chomage et livret A vide pour payer le credit de ma maison ou un loyer.

1 « J'aime »

Très personnel, le fameux 3-6 mois dépend de la situation professionnelle notamment.
En tant qu’indépendant / chef d’entreprise il faut a priori prévoir plus large (1 an minimum) car pas de revenus de remplacement en cas de problème (pas de chômage).
Un salarié en CDI peut éventuellement se permettre 3 mois, et encore tout dépend de sa rémunération car cela veut tout et rien dire « 3 mois de salaire », selon que l’on gagne 2000 ou 10k.
On peut aussi raisonner en % du patrimoine global, on voit souvent 10% de liquidités servant d’épargne de précaution.
Par ex pour 500k de patrimoine ça fait 50k répartis sur livrets, fonds monétaires, fonds euro, bref des trucs qui se débloquent instantanément ou très vite.
C’est aussi et surtout psychologique, si vous dormez bien avec 2k d’épargne de précaution tant mieux, si c’est 100k tant mieux aussi, peu importe.

4 « J'aime »

Effectivement très personnel, j’imagine que cela dépend de la valeur de l’argent aux yeux de chacun. Je passe de « dépenser la totalité de mon salaire zéro épargne » à « LDD, PEA, AV bla-bla-bla » donc forcément, quand tu as l’habitude de ne rien épargner le jour où tu ouvres un PEA, et qu’en plus de ça, on te parle de six mois de matelas de sécurité, tu tournes de l’œil.

2 « J'aime »

Après c est vrai que quand tu commences à lire sur l investissement et à te lancer, c est du tout au tout, limite tu deviens radin :rofl::rofl::rofl:
Faut trouver un compromis

3 « J'aime »

Perso avec ma situation d’envie d’achat de RP dans 2-3 ans, j’ai garder 35 000 euros sur Livret A / LDDS pleins pour sécuriser un apport et palier à du chômage (je suis en CDD). Je dors tranquille. Le (petit) reste est dans une AV et un PEA.

Dans ton cas c’est une épargne en vus de l’achat d’une RP. Il y a un but bien précis de ce placement.
J’aime donner une signification exacte d’un placement plutôt d’un au cas ou quelque chose

1 « J'aime »