DĂ©butant bourse

Bonjour

J’ai un patrimoine assez exposé en immobilier, sous plusieurs formes (locatif + SCPI) et je cherche à diversifier mes actifs. Je dispose également de liquidités (environ 120K)

J’ai un PEA « mûr » (5 ans d’ancienneté), que j’avais ouvert à l’époque mais que je n’ai jamais utilisé. Je le transfert d’ailleurs chez boursorama. J’envisage donc d’utiliser cet outil pour satisfaire mon objectif de diversification.

Ma priorité étant d’obtenir des revenus complémentaire, je m’orienterai volontiers vers des ETF dit « à dividendes ». J’ai deux craintes car je suis novice dans ce milieu :

1- Le timing me parait peu propice en ce moment ( période d’augmentation des taux, je me demande si beaucoup de valeurs ne sont pas sur-cotées), cela m’inquiete

2- Pour ceux ayant quelques connaissances ou retour d’expérience, Vers quel ETF se diriger ?

Merci Ă  tous

Si j’ai bien compris, pour le point 1, tu as peur de voir les actions encore baisser en 2023, ce qui est fort possible. Le mieux, dans ce cas, est d’étaler tes achats en faisant du DCA, sur une année par exemple: tu prendras ainsi une moyenne de tout le marché baissier, ce qui est une bonne approche à mon avis (au moins, c’est moins stressant !).

Pour le point 2, je ne sais pas répondre, je n’investis que dans des ETF capitalisants. Mais le point m’intéresse, je suis la discussion :slight_smile:

PS
Il y a cet article de disponible sur le site:

Dans ce cas d’espèce, « moins stressant, (probablement) moins gagnant ».


Au sujet des dividendes : avant toute chose, tes variables sont-elles cohérentes avec le principe de dividende ?

en PEA ça a l’air un peu compliqué car il y a peu d’ETF dividendes éligibles, d’après une recherche rapide sur justETF

de plus ils sont tous positionnés sur l’Europe exclusivement, donc tu n’auras pas les entreprises US par exemple

je suppose qu’il faut aussi s’assurer que l’ETF choisi est bien distribuant - s’il est capitalisant tu devras passer des ordres de vente pour effectivement générer ta rente

sinon il faut aller sur un CTO mais là les dividendes perdent une partie significative de leur attrait vu que la fiscalité est bien moins favorable que le PEA :angry:

avis à prendre avec des pincettes car comme @Simon je suis en phase de capitalisation, donc pas vraiment d’expérience avec ni d’intérêt pour les dividendes… :blush:

Merci à vous deux pour ces conseils, du coup on a deux réponses presque totalement opposées :grinning:

Selon ta source @raphael.p il est plus intéressant d’investir tout d’un coup. Et effectivement, garder trop de trésorerie en période d’inflation n’est surement pas ideal, mais prendre le risque de rentrer à un point haut du marché ne l’est pas non plus…
Je vais creuser cette piste.

On est, je pense dans une séquence économique un peu charnière qui n’est pas d’une très grande clarté sur les tendances des mois à venir et cela n’aide pas.

A propos des dividendes, je vais lire ton lien. Je pense que cela semble concerner la période à laquelle on se trouve. En ce qui me concerne, je suis dans une phase ou je souhaite baisser un peu mon activité (et les revenus qui vont avec) et compenser par des revenus du capital.

@Crabounet le PEA me semble incontournable dans le sens ou il offre un avantage fiscal important comparé à un compte titre classique. Il faudra que je compose avec j’imagine

A priori, le papier mentionné ne fait pas mention d’une inflation. Ainsi, sans même mentionner une inflation, la conclusion tend en faveur du lump sum. Vient ensuite, comme tu l’associais, s’ajouter le critère d’une inflation qui accroîtrait cette probabilité (…).

@finary1230

Je ne suis pas un spécialiste, mais je ne pense pas que nos réponses soient totalement opposées, tout dépend de l’évolution à venir de la bourse.

A titre d’expérimentation, j’ai pris le S&P500 et j’ai comparé LumpSum vs DCA. Pour chaque date, j’ai procédé ainsi:

  • Placement en un coup de 120 000$
  • Achat Ă©talĂ© sur 12 mois (10 000$ par mois)

Puis j’ai comparé le nombre de parts obtenus au bout d’un an entre les deux méthodes et affiché le delta (LumpSum - DCA).
Lorsque les marchés sont haussiers, le lumpsum gagne, lorsque les marchés sont baissiers, le DCA gagne. Ça ne contredit pas l’étude, le lumpsum est favorable dans la majorité des cas… mais pas tout le temps. A moins que j’ai fait une grossière erreur dans mon analyse, dans ce cas là, n’hésitez pas à me corriger :slight_smile:

Edit pour le graph
J’ai exprimé le delta en $ au lieu d’en nombre de parts (c’est un peu plus lisible).