Investir d'un coup, dollar-cost average ou buy the dip?

C’est une question récurrente en investissement ! Quelle stratégie est la plus efficace pour investir ? Il y a 3 grandes options :

  • Lump Sum : investir tout d’un coup
  • Dollar Cost Average (DCA) : investir une somme fixe tous les mois
  • Buy the dip : attendre une correction afin d’entrer sur le marchĂ©.

L’investissement « lump sum » a surperformé le DCA dans 60% des cas (selon ce papier). Le DCA a l’avantage d’être rassurant psychologiquement, mais il coûte cher en performance perdue.

La stratégie du buy the dip est encore moins efficace puisque rester hors des marchés coûte cher (2.20%/an en moyenne sur le MSCI World selon ce papier).

La stratégie idéale serait la plus difficile à executer : déployer immédiatement tout son capital !

7 « J'aime »

Ceci me rappelle une excellente vidéo qui illustre parfaitement tes dires :

Benoit MZ : "J'ai 100 000€, comment les investir ?" - YouTube

Après encore faut il avoir une grosse somme d’argent à pouvoir investir d’un seul coup !
Mais ceci peut se produire après la vente d’un bien immobilier par exemple (et ceci va probablement être mon cas d’ici quelques mois - d’où mon appétence à me former pour répondre à cette question : que faire avec cet argent ?)

++

2 « J'aime »

Exactement, ce cas est surtout pertinent après une grosse vente / un exit. Mais je sais que cela concerne beaucoup de monde içi :slight_smile: Très cool la vidéo !

Ou sinon couper la poire en 2 : investir la moitié d’un coup et l’autre moitié en mode DCA sur 12 à 18 mois (c’est l’option que javais choisi)

1 « J'aime »

Bonne option oui. Après, il ne faut pas oublier que la solution optimale financièrement est rarement la plus agréable/évidente à mettre en place.

J’ai bien aimé la partie du papier sur le psychologique. Parce qu’il s’agit bien de la principale raison qui incite à utiliser le DCA.
Ils expliquent que si on se sent obligé d’utiliser le DCA c’est qu’il faut revoir le portefeuille et s’orienter vers quelque chose de moins risqué avec lequel on est plus à l’aise.

Tout est question de stratégie.
Lorsqu’on a déjà une stratégie et une répartition en place il est finalement assez simple d’investir Lump Sum, mais lorsqu’on débute et qu’on se cherche un peu c’est assez rassurant de faire comme @Thomas et de couper la poire en deux.
Après couper la poire en deux ne veut pas dire garder du cash, on peut très bien le placer sur des actifs moins risqués et le réintroduire ensuite au fur et à mesure dans son allocation type.

Reste une question… comment on rentre là sur le marché tel qu’il est aujourd’hui avec un héritage ou une vente qui représente une grosse partie de son patrimoine ? On y va avec 60% US / 30 Europe / 5 Japon etc… ? Sans se poser de question ? Je sais pas si j’oserai.
Le 20 Avril 2020 c’était quand même plus facile.

Il y a aussi le Value Averaging (VA). Un peu plus complexe sur l’approche mais permet de niveler vers le bas le prix d’achat en achetant moins quand le marché monte et plus le marché baisse.

1 « J'aime »

Nalo a également fait un article de blog détaillé là dessus (Lump Sum vs DCA) :

spoiler : la conclusion est la mĂŞme

Hello,

Compliqué à dire… :grinning: . Perso, je fais du :

  • DCA sur ETF (MSCI World) compte titre / PEA / AV
  • Lump Sum sur de la crypto (une fois, le le 15 mars le jour du confinement). Gros coup de bol par contre ^^.

A+

Anass

1 « J'aime »

La meilleure stratégie est celle qui n’empêche pas de dormir…

7 « J'aime »

Argument pro Lump-sum outre ceux qui ont déjà été apportés :

Si votre objectif d’allocation est de 40% sur les actions, que vous investissez tout en lump-sum, et qu’il y a un crack de 20% le lendemain, votre patrimoine global ne chutera que de 8% …

C’est pas agréable mais finalement acceptable comme risque.