[Analyse] Etudiant en VIE de 23 ans veut investir Ă©co-responsable

Cet étudiant de 23 ans commence un VIE en Allemagne. Il a déjà préparé sa stratégie d’investissement et la gestion de son cashflow. La particularité : il veut investir éco-responsable et privilégier des entreprises ayant des activités bénéfiques pour notre monde.

Découvrez notre avis dans la vidéo ! :arrow_down:

Qu’avez-vous pensé de la vidéo ?

:arrow_right: Si vous voulez aussi qu’on commente votre profil, soumettez votre lien de partage ici

1 « J'aime »

Activité bénéfique / pas d’impact négatif / morale / éco-responsable… et partir en Allemagne qui ferme ses centrales nucléaires pour rouvrir ses centrales à charbon… sans juger je trouve ça… original :stuck_out_tongue:

7 « J'aime »

la France aussi a rouvert ses centrales Ă  charbon !
La différence est que la France mise budgetairement principalement sur le nucléaire au détriment des enr. Pour l’instant on compte beaucoup sur de futurs EPR. Rappelons que le premier devait ouvrir à Flamanville en 2012, il ouvrira au mieux en 2024, il devait coûter 3.4 milliards et coûtera finalement 13 milliards sans compter qu’on ne sait toujours pas quoi faire des déchets qui sont dangereux pour des milliers d’années…
Et l’EPR chinois est à l’arret partiel depuis janvier. L’EPR anglais est en retard et aura couté 25 milliards de livres à EDF !
L’Allemagne a la suite de Fukushima à décider d’arrêter le nucléaire et a du rouvrir des centrales à charbon mais avance bien sur les ENR ( elle est à 20,4% et prévoit être à 45% d’enr en 2030 et tient la cible pour l’instant)
La France fanfaronne, mise sur une technologie aléatoire, qui pour l’instant est loin de fonctionner et prend du retard sur les enr (en 2020 on était à 19%, on aurait dû être à 23%, on était les seuls en Europe à ne pas à avoir atteint nos objectifs malgré nos barrages historiques !)

En France on met beaucoup d’argent sur le nucléaire qui est aleatoire, au détriment des enr alors que les technologies sont plus faciles et maîtrisées et que nous avons le plus fort potentiel de part notre situation géographique !
On est les derniers en Europe mais on fanfaronne, comme le coq qui chante en haut du tas de fumier !

Quand on cite des experts en économie pour appuyer ses idées préconçues sur des sujets qui relèvent de la physique…
Non, les Allemands n’ont aucune leçon à donner aux Français en matière d’écologie !

4 « J'aime »

Au contraire, la leçon pourrait être intituler « les effets de l idéologie et de la demagogie:, l exemple de l Allemagne »

5 « J'aime »

la France aussi a rouvert ses centrales Ă  charbon !

Une* centrale :stuck_out_tongue: Et puis ce n’est pas comparable : ils en construisent des nouvelles, on en a rouvert une existante temporairement. Et, en 2022 : on est à ~30% d’électricité produite à partir de charbon en Allemagne vs ~3% en France …

une technologie aléatoire

:joy:

2 « J'aime »

Ce qu’il faut pas lire sans déconner :flushed:

En plus c’est complètement hors-sujet

2 « J'aime »

C’est donc ça le metaverse ?

4 « J'aime »

Le nucléaire une technologie aléatoire.

C’est sûr, c’est compliqué pour le nucléaire d’exister quand on a des idéologues qui déversent leur démagogie auprès du grand public ensuite.

les ENR ne servent : à rien. à part à nous mettre dans la situation énergétique critique que l’on connait en Europe actuellement.
Nucléaire : aléatoire, ce genre d’idioties qu’ils ne faut pas lire, franchement. Quand t’as des éoliennes a l’arrêt 80% du temps (et qui, quand elles ne marchent pas, nécessitent une centrale à charbon pour prendre le relais. Car le réseau n’accepte pas de coupure), des panneaux solaires qui marchent que le jour avec une prod très basse l’hivers alors que c’est là que l’on en a le plus besoin…

les ENR sont un gouffre financier d’argent public qui ne seront jamais rentable (sauf pour les lobby). Un investissement et endettement du contribuable à perte pour des décennies.

Une idéologie ne fait pas la réalité. Et elle est implacable actuellement.

mais il faudrait lancer un autre sujet, ce n’est pas le débat de celui-ci

3 « J'aime »

Partageant le fond de ton post, je n’irai tout de même pas jusqu’à dire que les Enr ne servent à rien. Ne basculons pas dans l’idéologie :wink:

1 « J'aime »

On a pas vu la même vidéo, c’est pas possible :rofl:

Pour recentrer un peu le fil de ce post sur la vidéo, je reste sur ma fin sur cette « analyse » qui n’en est pas vraiment une en l’absence d’un portefeuille existant.
J’aurais aimé découvrir un portefeuille « éco-responsable » commenté (avec les limites des possibilités, niveau de convictions, perf etc.)

Et niveau propositions on doit pouvoir aller un peu plus loin : ETF PAB oui mais encore ? ETF ESG filtered (et ses contraintes), ETF thématiques, obligations de faire du stock picking si on veut vraiment cibler un impact positif… (?)

3 « J'aime »

Dans un autre fil, j’ai présenté mon portefeuille ESG avec les limites que j’y ai vu :

1 « J'aime »

je suis perplexe personnellement pour ce type d’investissement et convictions.

Le rendement sera moins bon, c’est sans doute une certitude, mais est-ce que l’impact espéré aura lieu, c’est à mon sens encore moins certain.

Donc pour avoir bonne conscience, on se prive d’un rendement pour un résultat encore + incertain.

Je comprends l’état d’esprit, mais dans tout ce qui nous est dit sur environnement/climat/santé, tout n’est pas « tout rose » : information/désinformation qui influence grandement les états d’esprits.

Nous mêmes, petits investisseurs, n’avons malheureusement aucun impact sur l’orientation des choses.
Tout ça doit venir de plus haut. Je pense plutôt que c’est dans notre quotidien que l’on doit appliquer ses convictions. Si les consommateurs changent, alors …

4 « J'aime »

« Le rendement sera moins bon, c’est sans doute une certitude » Sans preuve cela reste un avis

Oui tout n’est clairement pas assez vert et même sur les fonds les plus écoresponsables mais il existe d’autres placements plus verts que la bourse (SPCI classé Article 9 Neo de Novaxia), assurance vie aligné sur l’accord de Paris (Goodvest), crowfunding agricole, banque verte (Helios, Green Got…)

« Nous mêmes, petits investisseurs, n’avons malheureusement aucun impact sur l’orientation des choses. » "Tout ça doit venir de plus haut. Je pense plutôt que c’est dans notre quotidien que l’on doit appliquer ses convictions " C’est clairement faux et un peu facile pour ne pas s’y intéresser. La finance a un rôle central dans ce changement à apporter et nos investissements font partie de notre quotidien et de nos choix de tous les jours

4 « J'aime »

@squall049, sur quoi t’appuies tu pour affirmer avec « certitude » que la performance serait moins bonne ?

Au delà de l’aspect conviction je serais tenté plutôt de dire que dans les années à venir le critère environnemental devrait être signe de performance (futures réglementations, changements éventuels de comportements, etc.), en attendant peut être que le tri se fasse peut être naturellement dans les ETF (très long terme).

Je ne m’y connais pas assez niveau monde mais côté Europe, l’aspect réglementaire se structure déjà de plus en plus, je pense à la CSRD et Taxonomie verte européenne notamment (pour le moment pour augmenter le niveau d’info et transparence des entreprises sur les thématiques environnementales mais je doute que ça ne serve pas au delà à termes)

Et pour compléter, un petit comparatif sur ces dernières années (ETF env. avec forcément peu d’historique cependant) au niveau monde entre l’ETF classique CW8 et l’équivalent « SRI PAB » :

Et pour le fun, la même comparaison côté US et Europe (avec de nouveau en bleu les ETF « classiques » et en orange ou rouge avec ajout PAB)

1 « J'aime »

Dites moi si je me trompe, mais le but de l’etf, c’est de répliquer un indice non ? Ici MSCI World. Si le panier d’action utilisé est différent (PAB ou non PAB dans notre exemple), les différences de performances ne seront attribuables qu’aux tracking différence non ? Donc finalement pas de différence de performance attendue à mon sens. La seule différence ce sont éventuellement des tracking errors plus importante en PAB car souvent moins diversifié qu’un World classique (au sens nombre d’entreprise mais remarque qui ne tient pas en etf synthétique).

Sur le fond, je suis en phase avec squall049.
Dans la forme, en ce qui me concerne, je nuance sa position, oui, nos petits investissements ont un impact, tout autant sinon plus que nos actes quotidiens. Ceci étant, on peut douter de leur efficacité, si on se fie aux critères ESG actuellement mis en avant. Personnellement, je ne pense pas, par exemple, qu’investir dans les éoliennes soit très pertinent d’un point de vue écologique. Je suis sûr que les fonds ESG pullulent de ce type d’investissement inutile et nocif. Je crois davantage à un stockpicking éclairé. Malheureusement, l’immense majorité dont je fais sans doute partie manque cruellement de lumière. J’espère que la parole des scientifiques va enfin se libérer et éclipser celles de certains économistes pédants, incompétents et hors sol.

Disons que pour nuancer, faire de l’investissement full ESG ,n’est sans doute pas « sage ».

C’est quelque chose à la « mode » en Europe, ou cette idéologie est largement mise en avant, mais la croissance future ne viendra pas du vieux continent, et ces autres pays, se moquent totalement de ça par exemple.

L’agence de notation S&P vient même d’abandonner les critères ESG.

Faire quelques placements ciblés, par convictions, pourquoi pas. En faire une question d’avenir et en faire son investissement principal, là, ca devient très risqué. A mon avis