Investissement trésorerie après 2 ans d’activité (SASU)

Bonjour, je recherche plusieurs avis et conseils sur ma stratégie patrimoniale

J’hésite à me faire accompagner par un CGP ou assimilé car j’estime (peut-être à tort) que je peux gérer en m’éduquant et en échangeant sur le forum finary notamment

Ma situation :

37 ans, Célibataire en union libre, sans enfant, sans crédit ni RP (actuellement en location)

Professionnel :

Travail dans l’IT depuis la fin de mon master et en indépendant SASU à l’IS depuis janvier 2022 Bénéficiant des ARE en temps jusqu’en février 2024 2 bilans finalisés avec 120K€ de résultat.

En cours de réflexion pour changer de statut avec un passage en EURL (passage non effectué car je me pose des questions sur la gestion de ma trésorerie avant de changer de statut, notamment le versement de dividendes plus avantageux en étant en SASU)

Ma réflexion sur l’investissement des 240K€ de trésorerie avec un horizon globalement long terme

  • Investissements en cours :
    • BTC total au 31/12/23 : 6K€ (DCA de 175€ par semaine)
    • 20K€ sur un compte à terme (déjà ouvert à 3,95% jusqu’en aout 2026, possibilité de le casser sans trop d’impacts)
  • Investissements envisagés
    • Mise en place d’un autre compte à terme de 15K€ en épargne de précaution
    • Versement d’un dividende de 20K€ sur mon compte personnel (flat tax à 30%)
    • Conservation de 40K€ sur le compte de l’entreprise en vue d’un investissement locatif (via la création d’une holding et d’une SCI)
    • Conservation de 15K€ pour des investissements en crowdlending
    • Pour les 90k€ restant : investissements sur différents instruments financiers (PEA ?) avec une allocation à définir
      • Peut-être de la SCPI ?

Je suis toujours en mission avec mon client avec un objectif de CA similaire aux 2 premières années

Personnel :

Lien finary perso :

Des sources d’optimisation sont possible, horizon RP dans 3 ans

Il y a beaucoup d’acteurs sur le marché pour donner les « bons conseils » et j’ai du mal à m’y retrouver et d’accepter de m’engager avec tel ou tel partenaire, pensez-vous que c’est indispensable ? Je veux bien votre avis sur cette première réflexion ci-dessus

Hello,
Ton profil ressemble beaucoup au mien.
Je te partage quelques discussions dans ce forum qui pourront t’aider :

Attention je ne pense pas que tu puisses investir dans un PEA via ta boite.
Perso J’ai opté pour investir dans des ETF via un compte CTO personne morale chez IBKR. J’envisage aussi de créer une SCI détenue par ma SASU pour de l’immobilier locatif.
Concernant le changement de statut de ta boite tout dépend de ta stratégie de rémunération. Si tu souhaites continuer à te verser des dividendes l’EURL n’est pas optimum.

1 « J'aime »

Hello @Dimitri20 ,

J’ai sensiblement la même situation que toi :

  • 36 ans
  • célibataire en union libre
  • pas d’enfant
  • freelance dans l’IT en SASU depuis mai 2020 (3 bilans clôturés avec un CA moyen de 150K€)

J’ai aussi une RP achetée en 2017 à crédit sur 20 ans quand j’étais encore salarié et que j’ai transformé l’année dernière en résidence locative depuis que je vis désormais chez ma compagne.

Impossible de faire du PEA avec une société. Le PEA est réservé aux personnes physiques. Par contre, tu peux ouvrir un CTO (compte titre ordinaire) pour personne morale auprès d’une banque ou d’un courtier comme IBKR. J’ai récemment ouvert le mien auprès de IBKR mais je n’ai pas encore déposé de fonds dessus. Je vais le faire dans le courant de l’année le temps de finaliser mon projet immobilier en cours.

Créer une holding et une SCI n’a pas véritablement de sens pour commencer. Tu vas payer des frais annuels (création, comptables, greffe, CFE, etc.) pour deux sociétés supplémentaires. Si tu envisages de faire un achat en SCI et que ta SASU ne sert que pour tes prestations de freelance, alors tu peux simplement faire modifier les statuts de ta SASU pour lui attribuer l’activité secondaire de holding.

C’est ce que j’ai (cf. plus bas) pour le bien que j’ai récemment acheté en SCI. Ma SASU me sert à la fois pour mon activité de freelance mais elle est désormais aussi ma holding personnelle à travers laquelle j’investis, notamment en detenant des parts de la SCI que nous avons enregistrée avec la compagne l’année dernière.

Le dividende est une bonne chose selon moi comme complément de salaire. Maintenant que tu ne touches plus ton ARE, tu vas devoir te rémunérer sur ta société avec un salaire et/ou du dividende. L’idéal est, selon moi, de prendre les deux. Le salaire, bien que coûteux pour la société, te permet d’assurer ta protection sociale en tant qu’assimilé salarié. Tu as la même couverture sociale que les salairés mais sans les droits au chômage. Cela te permet aussi de choisir les contrats de mutuelle et de prévoyance que tu veux et de les passer sur la société à 100%.

En ce qui me concerne, j’arbitre ma rémunération de la manière suivante :

  • Salaire fixe mensuel de 2 500€ net (~ 4 800€ pour la société) pour couvrir mon train de vie de base et limiter ma friction fiscale personnelle
  • Versement d’une indemnité d’occupation mensuelle de 360€ (revenus micro fonciers) de ma société pour le siège social au domicile
  • Versement d’un dividende annuel en guise de complément de revenu pour me payer mes loisirs (notamment plusieurs voyages par an avec ma compagne).

A cela s’ajoutent également depuis l’été 2023 les revenus locatifs de ma RP transformée en résidence locative.

Le reste du cash, je le laisse sur la société pour l’investir.

A date, j’ai investi le cash de ma SASU dans 4 startups (dont Finary) pour un montant total de 30 000€. Malheureusement l’une d’elles à été liquidée l’année dernière et ma société a donc pu prendre sa perte exceptionnelle dans son bilan 2023 : -10 000€

Avec ma compagne, nous avons investi dans l’acquisition d’un appartement dans une commune dynamique de l’Essonnes que nous allons prochainement mettre en location le mois prochain en meublé. Nous avons réalisé le montage via une SCI à l’IS dans laquelle ma SASU détient 51% des parts. Les 49% restants sont répartis entre ma compagne et moi-même en tant qu’associés personnes physiques de la SCI.

Avec ce montage, ma SASU a pu apporter beaucoup d’apport financier dans sa filiale en complément de nos apports personnels afin de ne pas emprunter trop à la banque étant donnés les taux moins favorables en ce moment, en particulier quand il s’agit de prêts à des sociétés. L’autre avantage de la SCI ici est de ne pas alourdir nos situations fiscales personnelles à chacun comme ça aurait été le cas en achetant en indivision en noms propres à deux.

Par contre, ça a été un parcours du combattant pour trouver une banque qui veuille bien nous financer sur ce projet (pourtant simple). Il semblerait que les banques n’aiment pas trop les SCI à l’IS dans lesquelles des personnes morales détiennent la majorité du capital…

Il me reste encore pas mal de cash en trésorerie que je vais pouvoir investir cette année. Après le projet immobilier locatif en SCI, ce sera au tour de placer une partie du cash sur un CTO personne morale pour investir sur un ETF MSCI World et quelques actions EU et US en stock picking.

J’espère que ça pourra t’aider :slight_smile:

2 « J'aime »

Merci pour ton retour d’expérience très complet, c’est instructif

J’envisage de mon coté passer en EURL à l’IS (j’attaque les démarches)
Pour quelle raison tu n’as pas changé ton statut de ton coté ?

De rien !

Pour le moment, j’ai décidé de rester en SASU pour plusieurs raisons :

  • C’est suffisamment flexible et libre au niveau des statuts
  • Facilité pour la prise de dividende
  • Régime général des salariés (je ne veux pas être au régime des TNS)
  • Meilleure protection sociale à ma connaissance (mais à vérifier)

Inconvénient de la SASU par rapport à l’EURL : le salaire coûte un peu plus cher à la société.