Placement enfant

Attention
 à 18ans cela appartiendra directement à ton enfant sans aucun droit sur le compte et les titres


Sera t il pret, mature
 à 18 ans à avoir ces titres
 c une difference notable selon moi.

Je comprend l’argument mais si mon fils sera assez bĂȘte pour gĂącher le coup de pouce Ă  ces 18ans tant pis pour lui.
Ca lui fera au moins de l’expĂ©rience pour plus tard :slight_smile:

Hum :thinking: je ne pense pas que ce soit le cas pour un CTO puisqu’on ne peut pas ouvrir de CTO pour un mineur, seulement le faire en notre nom avec l’objectif de lui transmettre (quand il sera majeur d’ailleurs, pas forcĂ©ment Ă  ses 18 ans).

1 « J'aime »

Le plus simple reste d’ouvrir une AV mineur et de dĂ©cider qu’il en sera dĂ©cideur Ă  partir de ces 25ans :slight_smile: On grĂšve un peu la performance mais c’est toujours mieux que le livret A

1 « J'aime »

Sur 18 ans la performance est quand mĂȘme sacrĂ©ment grever non ?

1 « J'aime »

bah si je comprends bien les frais sur Lucya par exemple je vois juste 0,5% / an
https://www.assurancevie.com/nos-contrats/assurance-vie/lucya-cardif/landing-page.html?campaign=adi-lucya-cardif

ça reste du coup le prix d’un ETF ^^

Citation
En effet, tu peux donner une faible participation d’un sociĂ©tĂ© qui a un actif net trĂšs faible, car passif dĂ» Ă  l’emprunt. La sociĂ©tĂ© dĂ©tient un batiment. Le batiment prend de la valeur, sa part prend de la valeur. Le passif est rĂ©duit voir devient inexistant avec le temps. Le bien s’amortit Ă©galement :slight_smile:
C’est possible. Mais personnellement, je ne ferais pas ça.
Les enfants ont besoin de liquidités pour démarrer leur vie. A part les dividendes que la SCI pourrait verser, je vois pas en quoi une SCI est liquide ? Ils vont avoir vachement de mal à revendre leur part.
L’option AV me semble la meilleure. Peut-on ouvrir des AV chez fortuneo au nom d’un enfant ?

Ces options ne s’excluent pas les unes des autres, tout dĂ©pend de l’organisation et l’enveloppe dont la patrimoine « parents » est constituĂ©, de l’ñge des enfants aussi :

  • Du capital : AV au nom des enfants alimentĂ©e par donation (idĂ©ale pour des jeunes enfants, 100 000 € tous les 15ans) & cadeaux + AV des parents au bĂ©nĂ©fice nominatif de chaque enfant (pour profiter de l’abattement 152 500 € d’impots de succession). L’AV enfant se dĂ©bloque en fonction des clauses Ă©tablies au dĂ©part (majoritĂ©, 25 ans ? je ne suis pas clair sur le sujet), l’AV parent au moment de dĂ©cĂšs.
  • De l’immobilier : Tout dĂ©pend ce qu’on appelle SCI familiale, si on parle de la rĂ©sidence principale tu as certainement raison
 Si c’est de l’immobilier locatif, ça vaut le coup d’envisager de les rentrer en associĂ©s minoritaires (notamment si ça concerne des enfants un peu plus ĂągĂ©s, des adolescents par exemple). Je le suggĂšre car j’ai Ă©tĂ© moi mĂȘme associĂ© minoritaire de la SCI IS Ă  16 ans et que j’ai touchĂ© des dividendes dans ma vingtaine (ce qui m’a permis de me constituer une bonne petite Ă©pargne) une fois le bien amorti et enfin, je n’ai pas eu Ă  payer d’impots de succession sur cette part.
    Evidemment, ça ne va pas sans contraintes et contreparties : faible liquiditĂ© d’une SCI vs bien en propre (les plus values latentes qui seront taxĂ©es lors de la vente, mais je pense - Ă  vĂ©rifier - que cette fiscalitĂ© est moins violente que les tranches Ă©levĂ©es de l’impĂŽts de succession, 45 % dĂšs 1.8 M€)
  • Une ou plusieurs entreprises : Pensez au Pacte Dutreil (impĂŽts de succession sur 25% de la valo des sociĂ©tĂ©s - y compris la holding - et non sur la totalitĂ©, avec la contrepartie de l’engagement de conservation des parts), je ne sais plus si il est nĂ©cessaire ou non d’ĂȘtre associĂ© au dĂ©part.
    Comme pour une SCI IS, ça peut ĂȘtre moyen pour les enfants (+ agĂ©s notamment) de toucher des dividendes et de rĂ©duire l’assiette d’imposition en cas de dĂ©cĂšs.

Le capital c’est ce que tout le monde prĂ©fĂšre mais en dehors des abattements sur les AV des parents Ă  la succession et de ceux sur les donations, il n’y a pas grand chose Ă  optimiser. Pour les gros patrimoines qui ont Ă©galement de l’immo, des sociĂ©tĂ©s, il y a moyen d’aller chercher d’autres outils d’optimisation.

1 « J'aime »

Il existe aussi Scalable qui propose cela en CTO.

Oui mĂȘme chose sur lucya cardif 0,5% (mais aucun frais de passage d’ordres, ce qui est le cas sur un CTO, Ă  prendre en compte surtout si dca mensuel)

Du coup je trouve l’offre lucya trùs attirante !
Je rate quelque-chose ? Ça paraüt vraiment peu qu’il n’y est que 0,5% de frais des tenue de compte

Moi qui pensais que la SCI c’était pour que MOI je coule de vieux jours tranquille en ThaĂŻlande.
Force est de constater que je vais devoir rester sur le territoire nationale :stuck_out_tongue:

1 « J'aime »

0,5% sur les unités de comptes comme sur le contrat Spirit 2

1 « J'aime »

Et sur le DCA 0 frais Ă©galement ?

Oui 0 aussi

Le gros inconvĂ©nient sur spirit 2 pour enfants c’est qu’il faut faire une demande d’ouverture version papier qui met 3 semaines Ă  arriver avec pleins de documents Ă  remplir. Puis le renvoyer, le temps que ce soit traitĂ©. Je suis en plein dedans pour mes enfants. C’est fastidieux.

Ne vaut il pas mieux ouvrir une AV Ă  notre nom en 10min en ligne, et mettre l’enfant en bĂ©nĂ©ficiaire unique. Quitte Ă  retirer et transmettre le capital quand on le sentira prĂȘt Ă  gĂ©rer ses finances?

Ils ne peuvent pas ĂȘtre donnĂ© ici

Je suis tombé sur ce post qui présente les avantages et inconvénients.
Effectivement CTO semble ĂȘtre le plus performant notamment avec l’effacement des plus values (Ă  en parler Ă  son notaire pour les conditions et modalitĂ©s de donation de ses parts)
AV avec frais bas (ex: Lucya Cardif sans frais d’ordre sur ETF) peut ĂȘtre un choix plus sĂ»r vis Ă  vis de l’administration, de l’évolution de la fiscalitĂ© et du contrĂŽle jusqu’au 25 ans mais avec moins de rendement

Camil MIKOLAJCZACK sur LinkedIn : Comment investir pout ton enfant ? J’ai dĂ©cryptĂ© les 4 options les plus


3 « J'aime »