Hésitation pour ouvrir un PER

Bonjour à tous,

Sujet abordé maintes fois mais je n’arrive toujours pas à me décider quant à l’intérêt de l’ouverture d’un PER et je fais ce topic surtout pour avoir un retour d’expériences.

Je suis actuellement sur une TMI à 30%, j’ai pour but de diversifier un maximum mes placements (j’ai déjà un PEA, diverses AV etc…) et l’ouverture du PER fait partie de mes projets. La baisse d’impôts est clairement un argument intéressant mais le fait que les sommes soient bloquées jusqu’à la retraite me fait grandement douter.

Mon hésitation est en grande partie liée à la gestion de ce PER pour lequel j’aimerais avoir vos retours :
êtes-vous plutôt 100% fonds euros ? 100% ETF World ? Un mix des deux ? Gestion libre ou pilotée ?

Je compte choisir le PER Linxea Spirit mais est-ce intéressant dans la mesure où je possède déjà une AV Linxea Spirit gérée par Spirica (dans une optique de diversification d’assureurs) ?
Les PER Aviva et Swisslife ont l’air intéressants également mais avec des frais de gestion un poil plus élevées, ceux qui possèdent ces produits en êtes-vous satisfaits ?

Merci pour vos retours :slight_smile:

Bonjour
Le PER est une enveloppe qui favorise les tres gros contribuables (TMI 41 et 45%)
Ayez à l’esprit que le PER est un tunnel de plusieurs decennies duquel on ne peut sortir que sous certaines conditions (achat RP, invalidité, licenciement, liquidation judiciaire).
A mon avis le PER fait sens quand on a 50 ans et une TMI 41% ou 45% et qu’on certain que cette TMI chutera à 30% lors de la retraite .Dans ce cas c’est pertinent, et le chemin qui reste à faire est moins long. Vous ne tirerez aucun avantage fiscal du PER avec en TMI 30% , sauf à retenir comme postulat qu’au jour de votre retraite vous serez en TMI 11%, voire non imposable…
Tout au plus , vous bénéficiez d’un crédit d’impôts à l’entrée, mais vous serez matraqué à la sortie .
Vous semblez déjà assez diversifié avec plusieurs AV et un PEA .
Votre PEA est -il au plafond de 150K€ ? Ce serait une première piste à creuser puisque la réduction d’impôts est un argument dans vos investissements .
Pour diversifier encore plus ,ouvrir un CTO me semble + rationnel, la flat tax ne doit pas être un frein, d’autant + qu’on peut compenser ses MV pendant 10 ans .
Bien cordialement

Pourquoi matraquer ? si on reste au même TMI on paiera les impôts à la retraite au lieu de les payer maintenant (c’est mieux en effet si le TMI baisse à la retraite), mais entre temps les impôts non payé servent de prêt à 0% pour investir ailleurs

1 « J'aime »

ça c’est valable si les tranches de l’IR restent les mêmes entre la souscription et la sortie

si @Som est proche de la retraite c’est vraisemblable, par contre s’il en a encore pour trente ans de carrière on n’en a aucune certitude

nous sommes en France, le législateur aime bien changer les règles fiscales quand bon lui chante :blush:

On a aucune certitude sur rien :slight_smile:

Merci pour vos avis qui vont me permettre d’étayer ma réflexion :slight_smile:

@Equilibrium Non encore loin du plafond j’investis régulièrement mais ne l’ai ouvert que l’an dernier, je compte bien évidemment le remplir au max au fur et à mesure :slight_smile:
Le CTO est prévu dans ma stratégie, une fois que le PEA commence à être bien rempli (j’investis essentiellement en ETF).
Cependant la réflexion de @sebibou91 est intéressante : même si on ne peut toucher à l’argent du PER avant un moment, le fait de pouvoir faire de l’investissement avec au lieu de le donner purement et simplement aux impôts me fait de l’oeil (malgré les frais de gestion et la conjoncture actuelle)

@Crabounet je suis encore trèèèès loin de la retraite, je suis actuellement en tranche 30% ; il y a de grandes chances que j’arrive à la tranche 41% dans quelques années, peut-être devrais attendre d’y arriver avant d’ouvrir le PER pour mettre le max éligible jusqu’à l’année N - 3 ?

En tout cas si vous avez des retours sur votre stratégie personnelle n’hésitez pas :slight_smile:

1 « J'aime »

perso j’ai un peu de mal avec ce support :slight_smile: je rejoins @Equilibrium sur le tunnel, pour moi c’est pas normal de pas pouvoir disposer des fonds quand on le veut :thinking:

ce qui me gêne aussi c’est que le support n’existe que sous forme assurantielle, donc on se prend une couche de frais d’enveloppe supplémentaire comme en AV - et sur trente ans le surcoût induit est colossal

après je suis en TMI 30 comme toi, mais j’imagine qu’en TMI 41 ou 45 ça devient difficile de résister à la carotte fiscale… :blush:

1 « J'aime »

Bonjour
Pas fan non plus du PER mais j’ai pourtant ouvert un PERIN.
Le côté le plus utile est regrouper les PERO (Article 83) et PERCOL d’anciens employeurs et de pouvoir gerer moi meme l’allocation des actifs sur des supports moins charges en frais.
Je suis en tranche 30% et je monterai un jour pour sans doute y revenir à la retraite.
Ce n’est pas mon support n°1, priorite au PEA.
Apres rien ne t’interdit de mettre des sous sur PER, et le differentiel d’IR obtenu sur le PEA.

Je suis comme vous assez peu friant du tunnel assez contraignant du PER. La carotte fiscale ne doit pas être le seul critère qui compte comme dans tout investissement.

Et je pense qu’il y a d’autres manière plus intéressantes de « défiscaliser », ne serait-ce qu’en utilisant des enveloppes capitalisantes comme le PEA et l’assurance vie ou des ETF capitalisants sur CTO pour les produits mobiliers, et le LMNP pour l’immo afin d’éviter d’augmenter trop sa TMI dans un premier temps.

Embaucher une aide à domicile permet aussi, par exemple, de bénéficier de crédits d’impôts (donc encore mieux qu’une déduction), permet de donner un emploi à quelqu’un et de se dégager du temps pour soi.

Des FCPI permettent aussi, par exemple, une déduction d’impôts avec une illiquidité moins longue que le PER (avec beaucoup plus de risques sur le capital aussi), etc…

Le pinel aussi… non je déconne :stuck_out_tongue_winking_eye:

Donc pour moi, le PER est vraiment l’un des dernier instrument que j’utiliserai, surtout plus on est jeune et plus la perspective de la retraite se fait de plus en plus lointaine au fil des réformes…

J’ai bien ri :innocent:

2 « J'aime »

Hello @Som , je partage les avis qu’il semble que tu sois encore jeune avec déjà un TMI de 30%. On peut donc imaginer que ton salaire et revenus peuvent encore grimper fortement (et je te le souhaite) d’ici que tu approches la cinquantaine. Je te conseillerais plutôt de continuer à placer ton argent sur ton AV, PEA et de le faire fructifier comme tu le fais actuellement en diversifiant fond euros, ETF, SCPI. D’ici quelques dizaines d’années, lorsque ton TMI sera a 41 ou 45% et si la législation n’a pas changé, tu pourras toujours faire des retraits de ton AV et les placer sur un PER pour maximiser l’économie d’impôt.
Tu as déjà un beau parcours financier, et continue à investir sur des supports sur lesquels tu as une bonne visibilité (10 a 15 ans) en diversifiant.

Je veux pas faire le rabat joie et je te souhaite de monter à 41% mais
« Les foyers des deux dernières tranches (41% et 45%) pèsent beaucoup moins lourd à l’échelle de la population (1,2%).«

Donc il y a peu d’élus ….

Merci la communauté pour tous vos avis !

Je préfère pour l’instant me focaliser sur PEA / AV / (CTO) avant de passer sur PER, on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait avec le contexte actuel ^^

1 « J'aime »